Killer Instinct : Combo Breaker Pack
Plate-forme : Xbox One
Date de sortie : 05 Septembre 2014
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

La première saison de Killer Instinct est réunie dans une version disque sur Xbox One. Enfin, pas tout à fait ...

Une compilation exhaustive ?

Développé par Double Helix Games et Iron Galaxy, la première saison de Killer Instinct est donc à présent disponible en Europe dans une édition boîte commercialisée au tarif de 19,99€. Ce Combo Breaker Pack comporte huit personnages (Jago, Sabrewulf, Glacius, Thunder, Sadira, Orchid, Spinal et Fulgore), ainsi qu'un code pour un combattant de la saison 2 (TJ Combo). Premier bémol, la version disque est exactement la même que celle du Xbox Live. En somme, on retrouve un unique personnage sur le Blu-Ray, et après l'installation, la console télécharge les autres protagonistes et les débloquent. Quel intérêt d'une version disque donc ? Bref, pour les non connaisseurs de la saga, Killer Instinct est à la base un jeu de combat conçu par Rareware et Midway, à destination des salles d'arcade. Une adaptation était imaginée sur N64, mais le retard de la console déboucha sur une sortie de Killer Instinct sur Super Nintendo et Game Boy.  A l'instar de Donkey Kong Country, on retrouvait une modélisation 3D des décors et des personnages sur les stations Silicon Graphics pour obtenir des sprites de haute qualité. Une suite paraît fin 1995 toujours en Arcade et un opus s'en inspirant grandement (Killer Instinct Gold) voit le jour sur N64 un an plus tard. Depuis le rachat de Rare par Microsoft, la série est restée longtemps dans le placard avant ce retour sur Xbox One.

La société Ultratech est l'un des corporations les plus puissantes de la planète. Parmi les évènements médiatiques annuels qu'elle produit, on retrouve le Killer Instinct Tournament, au cours duquel les dernières innovations technologiques, projets scientifiques et autres découvertes sont testées, lors de combats à mort.  Huit protagonistes sont inscrits à cette nouvelle édition, un seul décrochera la victoire. Les habitués de la série retrouveront rapidement leurs marques puisque le gameplay n'a pas vraiment évolué depuis les années 1990 avec un système de combos assez important. Après le lancement d'un opener (un coup spécial ou une attaque sautée), votre personnage enchaîne les frappes automatiques. Vous pourrez ensuite tenter un linker pour tenter de prolonger le combo (et les frappes automatiques en même temps). Enfin, l'ender est une autre attaque qui permet de terminer l'enchaînement. A l'écran, une barre blanche signale les dégâts potentiels de votre chaîne de combos, ce qui permet de visionner rapidement les dommages que risque de subir votre adversaire. Une barre de limite de combo apparaît également lorsque vous frappez votre adversaire. A son apogée, les combos se terminent automatiquement. Face à cette avalanche de coup, il est toutefois possible de bloquer les combos ennemis en utilisant le Combo Breaker. Il suffit de presser les touches pied et poing simultanément, mais il faut savoir qu'il existe des coups faibles, moyens et forts. En cas d'attaque moyenne, vous devrez donc appuyer sir le coup de pied moyen et le coup de poing moyen, ce qui requiert de bien connaître les attaques des personnages. Vous pourrez aussi utiliser le stick droit de la manette Xbox One pour lancer des Combo Breaker si vous préférez.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, ce nouveau Killer Instinct affiche un graphisme relativement satisfaisant. Malgré un aliasing assez notable, les effets de particules très nombreux nous montre que nous sommes sur une console nouvelle génération (Le jeu tourne en 720p mais à 60fps), et l'animation s'avère d'une grande fluidité. La prise en main demeure plutôt arcade, mais comme dans un Street Fighter, on décèle plusieurs niveaux de lecture. Le mode Dojo, un tutoriel très complet, permettra de découvrir tout cela en détail, notamment la fonctionnalité Instinct qui permet de disposer de bonus en fonction des personnages et de réinitialiser votre blow-out et de réduire de 20% le coût des attaques en fin de combo, ou encore les attaques Shadow, des coups spéciaux améliorés infligeant plus de dégâts et permettant de passer outre certains assauts adverses. En revanche, les fatalités ont disparu dans ce nouvel épisode.

Outre le mode Versus (local ou en ligne), et Survie, Killer Instinct présente un mode Arcade absent du jeu de base, un mode Spectateur ou encore des lobbies pouvant accueillir jusqu'à huit joueurs. Sur le Xbox Live, vous pourrez vous procurez des costumes additionnels et des packs d'accessoires grâce aux Killer Points que vous gagnerez au fil de la progression. On aurait toutefois aimé que cette version disque comporte également le jeu d'arcade Killer Instinct premier du nom, et un modèle économique moins contraignant.

VERDICT

-

S'il n'innove pas vraiment depuis ses prédécesseurs, Killer Instinct affiche un gameplay nerveux et une réalisation très aboutie. Les fans du genre apprécieront sa prise en main accessible au plus grand nombre, mais qui n'a pas oubliée d'être technique. Pour 19,99€, difficile d'être trop exigeant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés