MXGP : The Official Motocross Videogame
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox 360 - PC - PlayStation 3 - PlayStation Vita
Date de sortie : 17 Octobre 2014
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6.5/10

MXGP accueille un portage tardif sur PS4, avec finalement peu de changements techniques.

Un titre complet ?

Signé Milestone, un studio plutôt branché course automobile en général - SBK mis à part -, MX GP : The Official Motocross Videogame permet de concourir dans les championnats MXGP (anciennement MX1) et MX2, les compétitions officielles de motocross. La FIM (Fédération Internationale du Motocyclisme) a en effet décidé de scinder le championnat en deux il y a de cela dix ans (le MX2 étant réservé aux jeunes de moins de 23 ans). Nous retrouvons donc l'intégralité des licences officielles, mais celles de l'année 2013 malheureusement, soit 60 pilotes,  15 motos différentes, et 14 circuits.  L'édition PS4 comporte malgré tout 4 pistes additionnelles, à savoir Arco di Trento (Italie), Sevlievo (Bulgarie), Locket (République Tchèque) et Lierop (Pays-Bas), mais aussi la possibilité d'afficher une plaque rouge si vous êtes en tête du championnat. MXGP propose un certain challenge : Les terrains sont déformables en temps réel et  l'intelligence artificielle des concurrents est plutôt honnête, n'hésitant pas à vous pousser à la faute. Pourtant terminer premier de la course est la condition sine qua none pour récupérer assez d'argent afin de débloquer la prochaine épreuve, améliorer son style ou acquérir de nouvelles montures. Les pilotes peuvent  être personnalisés en changeant leurs casques en devenant membre de différentes écuries, mais les options demeurent un peu timide. Le gameplay demeure assez arcade, mais toutefois beaucoup moins que dans MUD. L'inertie est très bien rendue (on sent réellement le poids de la moto), et la gestion des trajectoires est ultra importante. Plus étrangement, il est possible de tourner dans les airs (le réalisme en prend un coup), et la gestions des collisions est parfois très brouillonne. Rien de trop repoussant cela étant. A noter que la manette change de couleur en fonction du RPM de la moto.

Parmi les options de jeu, on pourra compter sur un mode Basique qui ajoute quelques assistances de pilotage, tandis que le mode Pro au contraire requiert une concentration de tous les instants (la moto n'arrêtant pas de bouger). Vous pourrez aussi y gérer les freins avant et arrière séparément. Outre des courses classiques, on trouvera un mode Carrière mieux introduit que dans MUD. Vous y débutez comme jeune pilote et devrez faire vos preuves sur deux courses. Selon vos résultats, une équipe de MX2 pourra vous proposer un contrat pour la saison. Les week-ends de course sont assez similaires à la F1. Vous débuterez par des essais libres, puis par des qualifications.

Une réalisation perfectible.

Graphiquement parlant, MXGP propose des motos assez bien modélisées et fidèles à la réalité. Les circuits sont assez honnêtes, même si on dénombre encore du scintillement dans les décors et des textures parfois très floues, très loin des jeux de courses actuels sur PS4. Pour ne rien arranger, la représentation des pilotes manque singulièrement de précision (malgré un léger lifting depuis l'édition PS3), les effets spéciaux demeurent timides, les décors sont assez désertiques et il n'y a pas beaucoup de vie autour de la piste. Quant à la météo, elle n'est même pas gérée.  L'animation du jeu se montre elle efficace et ne ralentissant jamais, malgré la présence d'un léger clipping. PS4 oblige, il est aussi possible de jouer sur PlayStation Vita avec la fonctionnalité Remote Play, et le résultat s'avère très sympathique dans l'ensemble.

Le comportement physique des motocross est assez efficace. La maniabilité du jeu requiert l'utilisation conjointe des deux sticks analogiques et est par conséquent très rapidement accessible.  Au niveau son, le ronronnement des moteurs est réussi mais la bande originale manque un peu de punch.  Le jeu est assez long à terminer vu la quantité de challenges qu'il embarque, et un mode multijoueurs en ligne à douze répond toujours présent avec des courses et des championnats en ligne, mais pas d'écran splitté malheureusement.

VERDICT

-

MXGP affiche un gameplay plus modéré que son prédécesseur (MUD), un pilotage intéressant, et des épreuves finalement assez variées. Reste que la réalisation technique manque encore cruellement de soin, notamment au niveau des graphismes et de la gestion des collisions. Néanmoins, cette production étant désespérément seule sur le marché, les fans de la catégorie seront sans doute tentés de s'y aventurer, et ils ne le regretteront pas, même si l'écart technique n'est pas vraiment flagrant depuis les éditions PS3 et Xbox 360.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés