Dragon Ball Xenoverse
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox 360 - PlayStation 3 - Xbox One
Date de sortie : 27 Février 2015
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Pour son arrivée sur la nouvelle génération de consoles, la série Dragon Ball fait évoluer sa formule mais pas vraiment son système de combat.

Une formule modifiée.

Après un épisode Battle of Z très moyen signé ArtDink, la série Dragon Ball retourne chez Dimps pour cet opus Xenoverse. Le scénario, car il y en a un, met en scène deux méchants voyageurs du temps, Towa et Mira, générant des distorsions temporelles dans le passé pour semer le chaos et modifier l'histoire bien connue de tous les fans. Après avoir créé votre personnage, il vous faudra intégrer la Police du Temps et voyager aux côtés de Trunks dans cette trame temporelle modifiée, intervenir à des moments-clés du passé et restaurer le cours du temps normal. Grande surprise, le jeu débute dans un univers très proche du MMORPG. Au sein de la ville futuriste de Tokitoki, vous pourrez participer à des missions, accomplir des quêtes secondaires, acheter des techniques et des objets, ou encore interagir avec les autres joueurs via des phrases pré-enregistrées. Que vous jouiez seul ou en ligne, l'objectif est de remporter des combats pour emmagasiner des points d'expérience, de l'argent, des éléments de personnalisation mais aussi des attaques additionnelles. Votre avatar pourra être un humain, un Saiyen, un Namek, un Démon du Froid (la race de Freezer) mais aussi un Maijin (dérivée de Bou). Son apparence est entièrement personnalisable (vêtements, armures, accessoires, etc), et il est rapidement possible dans la partie de pouvoir gérer plusieurs recrues.

Bien sur, les personnages traditionnels de la série seront également jouables lors des quêtes secondaires, et en mode Versus. De manière générale, les combats se déroulent en trois contre trois.  Le gameplay rappelle Battle of Z, avec une jouabilité unique pour tout le monde, mais aussi une caméra encore assez instable, et qui ne permet pas toujours une lecture claire de l'action. Un bouton permet de dasher, un autre de combattre au corps-à-corps, de déclencher une attaque faible ou forte, de se téléporter, de voler, etc. Du classique, mais un peu raide toutefois, surtout comparé aux Tenkaichi Budokai d'antan.  La difficulté est d'ailleurs assez relevée, et le challenge manque de progression, on alterne en effet souvent les objectifs très simples, et d'autres beaucoup plus délicats (combattre plusieurs Bou simultanément  par exemple).

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, Dragon Ball Xenoverse n'est pas spécialement impressionnant. Le jeu est en effet cross gen et cela se ressent dans la qualité des textures et de la finesse des décors, pas les impressionnants que l'on est pu voir sur PS4 et Xbox One (le jeu est en 1080p mais 30 fps). Malgré tout, le character design fait toujours son petit effet (merci le cel shading), les personnages sont très expressifs, et le titre de Dimps s'avère très coloré, ce qui ne gâche rien. Les environnements sont quelque peu destructibles et les animations demeurent heureusement très fluides. A noter que le titre n'est pas compatible Remote Play sur PS4 (impossible de jouer sur PS Vita), ce qui s'avère assez étonnant. A moins qu'une version Vita ne soit finalement prévue ? Quoiqu'il en soit, la prise en main est très arcade dans l'ensemble, même si on aurait apprécié retrouver davantage de techniques spéciales d'emblée et une caméra plus stable. Deux nouveaux personnages font leur apparition au casting, le Kai Suprême du Temps et Tokitoki, un oiseau capable de produire du temps.

Du côté des autres modes de jeu, outre le Versus Local et une campagne qui ne nécessite pas d'être connecté à Internet, vous retrouverez l'entraînement avec les maîtres, et les développeurs vont ajouter très bientôt les Championnats du Monde par DLC.  Côté son enfin, si l'on retrouve d'emblée les voix américaines, il est possible d'opter pour les doublages japonais en passant par les options (et cela change beaucoup de choses). Les musiques s'avèrent très moyennes, mais c'est coutumier dans les DBZ européens ...

VERDICT

-

Dragon Ball Xenoverse apporte de nombreux changements dans la série, affichant un côté MMORPG appréciable, un casting fourni, et une campagne scénarisée amusante. Hélas, le système de combat reste dans la lignée de Battle of Z (en un peu plus évolué toutefois) : Les joutes sont certes dynamiques mais parfois également hautement confuses, faute d'une caméra plus réactive. De plus, la réalisation technique n'est pas des plus poussées, le titre ayant été développé à la base sur PS3.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés