Dynasty Warriors 8 Empires
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4 - Nintendo Switch
Date de sortie : 27 Février 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6.5/10

Dynasty Warriors 8 accueille une suite autonome, plus stratégique que l'original.

Rappel des faits.

Comme à l'accoutumée, Dynasty Warriors 8 Empires nous conte la fameuse histoire des Trois Royaumes, et nous retrouvons dans cette édition les royaumes Wu, Wei et Shu. Après avoir conçu votre personnage, vous pourrez choisir son statut, à savoir Officier ou Seigneur et cela aura une conséquence sur la suite de l'aventure. L'officier commence tout en bas de l'échelle, et devra grimper les échelons jusqu'à devenir général. Forcément, son rôle deviendra de plus en plus stratégique au fil des missions, et il conviendra de développer comme il se doit son armée. Des jugements moraux seront à surveiller tout au long de la campagne solo (cruauté, richesse, courage, altruisme, tactique, sagesse), comme ça peut être le cas dans certains jeux d'aventure. Suivant le caractère du joueur, la partie évolue plus ou moins rapidement. Le seigneur dispose pour sa part d'un contrôle total sur ses territoires, et décide de la stratégie à mener pour sauvegarder son royaume, le développer, ou au contraire sceller des alliances avec ses voisins. Il est d'ailleurs possible de se marier dans cet opus, et même de faire un bébé qui héritera des traits et des compétences de ses parents une fois adulte.

Une fois sur le terrain, DW8 Empires redevient un classique Dynasty Warriors. Chaque mission débute par un rapide briefing, et une carte vous détaillera les plans des lieux et la présence des alliés et des ennemis. Comme à l'accoutumée, le Musou, une sorte d'énergie mystique, répond présent. Pour déclencher un coup spécial il faut faire monter la jauge à l'écran. Le Musou Rage lui permet d'affliger encore plus de dégâts, et il sera conseillé de l'utiliser dans le cas d'objectifs plus compliqués.  Chaque personnage dispose de deux armes (il est possible de passer de l'une à l'autre à tout moment) et de compétences précises, et au cours de la partie vous découvrirez moult objets et même des armes sur le terrain. A ceci s'ajoute des points d'expériences qui augmentent lors des combats. Il ne faudrait pas oublié que derrière ces ballets incessants se cachent une réelle mission. Un objectif raté, game over. Rageant quand on sait que l'action peut durer plusieurs heures, et que la météo peut parfois venir troubler la partie. C'est d'ailleurs pour cela que plusieurs sauvegardes sont possibles en cours de partie, une chance.

Une réalisation en progression ?

Dynasty Warriors 8 Empires accuse malheureusement un certain retard sur le plan technique. En dehors des effets lumineux convaincants, le reste n'est pas à la hauteur d'un titre actuel. La modélisation des personnages demeure elle aussi limitée, heureusement les décors sont variés (à défaut d'être détaillés) et il y a plus d'ennemis à l'écran que dans le précédent. Reste qu'on aurait aimé en voir davantage sur Xbox One, surtout que la qualité des textures apparaît souvent douteuse et la distance d'affichage est ridicule. L'animation est heureusement d'une grande fluidité (60fps), et les personnages volent dans tous les sens. La jouabilité n'a pour ainsi dire pas bougée depuis les précédents opus, aussi on se retrouve vite en terrain connu. Certains qualifieront le jeu de rustre et répétitif, mais c'est aussi ce qui fait son charme, surtout qu'il est possible d'y jouer à deux simultanément en coopération (sur une même console ou bien en ligne) ou bien en Versus (uniquement via Internet).

D'un point de vue musical, on s'étonnera toujours que la bande son soit essentiellement composée de hard rock, ce qui ne convient pas vraiment à la situation vous en conviendrez. Les doublages japonais sont très corrects (les voix US aussi), les bruitages demeurent particulièrement ratés. A notez que les textes écrans sont en anglais. Cette extension peut se jouer sans posséder Dynasty Warriors 8, en langage générique, on appelle ça un "stand alone". Vous pouvez engager des troupes, acquérir de nouveaux équipements, gérer les relations publiques ou encore recueillir impôts etc, etc. La durée de vie promet de longues heures de jeux, une constante dans la série.

VERDICT

-

Dynasty Warriors 8 Empires est un titre d'action extrêmement conservateur. Même si la réalisation n'est pas spécialement resplendissante, et que le gameplay fait du surplace depuis bien longtemps, le titre demeure toujours aussi défoulant, et l'aventure s'annonce pour le moins longue pour qui aime le genre. Notez cependant que cet épisode n'a pas été traduit en français.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés