Mimic Royal Princess tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Janvier 2015
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Zenko Musashino
Dessins : Utako Yukihiro

Mimic Royal Princess (Shounen Oujo au Japon) est un manga toujours en cours de parution au pays du Soleil Levant, et qui a connu trois tomes à ce jour aux éditions ASCII Media Works. La publication française était initialement prévue pour le printemps 2014, mais des problèmes avec les ayants-droits japonais ont décalé cette sortie à ce mois de janvier 2015 chez Doki Doki. Autre nouvelle à noter, Mimic Royal Princess avait été mis en pause depuis presque deux ans au Japon (l'auteur avait d'autres projets à terminer) , mais la série vient de reprendre dans l'archipel nippon. Bref,  l'intrigue nous propulse dans un pays gouverné par une reine où les femmes dominent sans partage le pouvoir. Les hommes sont quant à eux totalement méprisés, et parfois relégués au rang d'esclaves. Le jeune Albert mène une vie pauvre mais heureuse dans un petit port de pêche. Durant une excursion en ville, où il s'était rendu pour admirer les préparatifs de la célébration de l'anniversaire de la Reine, il se fait enlever par une marchande d'esclaves qui le vend dans la foulée à un étrange aristocrate : la princesse royale Alexia en personne. Mais pourquoi s'intéresse t-elle à lui ? Simple, Albert ressemble comme deux gouttes à la princesse, et sera donc son double !

Mimic Royal Princess comporte son lot de situations cocasses, dans la plus pure tradition des comédies du genre, mais on y retrouve également un certain côté "Chevalier d'Eon, cet espion célèbre pour son habillement qui le faisait passer pour une femme et qui lui permettait d'enquêter discrètement, sans que personne ne se doute de quoi que ce soit. En effet, non seulement la princesse Alexia n'est pas vraiment considéré par sa mère, mais elle doit également faire face à de nombreux complots, plusieurs personnes étant fermement décidé à éliminer l'héritière en titre. Ainsi grimé, Albert va pouvoir découvrir les fondements du royaume, et le projet d'Alexia, c'est à dire faire disparaître les inégalités de sexe et de statut social. Un projet qui ne plaira pas à tous, c'est certain. Arrivé à la fin de ce tome, l'auteur nous réserve un cliffhanger étonnant et qui va changer pour de bon la face du récit.

VERDICT

-

Mimic Royal Princess démarre sous les meilleurs auspices.  L'univers décrit s'avère riche en nuances, le dessin se montre très détaillé, et le dénouement de ce tome n'augure que du bon pour la suite de la saga. Peut être pas pour Albert ceci dit ...

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés