Assassin's Creed Unity : Dead Kings
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4
Date de sortie : 13 Janvier 2015
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Assassin's Creed Unity accueille une première extension gratuite.

Paris, 1794 après J.C.

Assassin's Creed Unity : Dead Kings prend place un an après les événements d'Assassin's Creed Unity. Arno a quitté Paris pour Saint Denis, une ville troublée aux souterrains immenses et mystérieux qui abritent les cryptes des Anciens Rois de France. Dans cette nouvelle histoire, vous pourrez explorer les profondeurs obscures de la basilique et combattre des nouveaux adversaires sans merci, les Pilleurs. Armé d’une lanterne et d’une nouvelle arme redoutable, le Mortier Guillotine, Arno explorera de dangereuses catacombes pour révéler les plus sombres secrets de Saint-Denis. Comme à l'accoutumée, Arno devra éviter les mécanismes piégeux qui traînent dans les niveaux, se montrer discret pour éviter les gardes, et également résoudre quelques énigmes pour débloquer la route. Il faut donc utiliser son environnement pour progresser dans l'aventure et en priorité trouver le lieu d'observation de votre prochaine mission (la vision d'aigle a un peu évolué).

Le système de combat est celui d'Unity et les ennemis n'attaquent plus chacun leur tour mais se lancent tous dans la mêlée avec parfois un tireur à proximité.  On ne retrouve plus de contre assassins mais plutôt un système de parades et d'esquives beaucoup moins évident. Dès lors que la défense ennemie sera tombée, vous pourrez assener un coup à l'adversaire, l'objectif étant que ses points de vie chute à zéro. La puissance des consoles nouvelle génération a affiné les déplacements du personnage, et les affrontements offrent davantage d'opportunités que précédemment. Certaines séquences sont d'ailleurs assez violentes.

Techniquement en évolution ?

La plastique de Dead Kings s'avère beaucoup plus sombre que Assassin's Creed Unity. La ville de Saint Denis affiche des tons froids, et les catacombes affichent des intérieurs très bien restitués.  On ne s'ennuiera pas une seule seconde à visiter la cité, voire de flâner dans un univers quasiment dépourvu de chargement. Les contrôles restent excellents et aisés, et on retrouve vite ses marques. Petite nouveauté de cette extension, le Mortier Guillotine, est une arme qui possède un mortier donc, mais aussi une lame très efficace au corps-à-corps. Un ajout utile tant les adversaires seront nombreux dans cet opus. Au point de vue sonore, vous retrouvez des thèmes très agréables lors de la partie. Les bruitages sont quand à eux convaincants et le doublage en français est de grande qualité (tout comme les sous-titres). Comme d'habitude pourrait-on dire.

L'aventure solo tient en haleine pendant environ cinq heures, et une large kyrielle de missions annexes est également proposée, de quoi pratiquement doubler la durée de vie. En dehors de la campagne principale, on retrouve les énigmes de Nostradamus (chasse au trésor urbaine), les enquêtes criminelles (où il faut retrouver les coupables en utilisant la vision d'aigle),  des missions de collectes,  sans compter les nombreux objets à collecter.

VERDICT

-

Assassin's Creed Unity : Dead Kings n'apporte pas de nouveautés spectaculaires, mais constitue une DLC efficace ... surtout qu'il est entièrement gratuit.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés