Blue Estate
Plate-forme : Xbox One - PC
Date de sortie : 18 Février 2015
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Adapté d'un comics américain, Blue Estate arrive sur Xbox One sous la forme d'un rail shooter.

Il était une fois.

Contrairement à ce que l'on aurait pu penser,Blue Estate n'est pas un FPS mais un jeu de tir sur rails, c'est à dire que les déplacements sont automatiques. Le scénario s'inspire de la série des comics, récemment publiés en France aux éditions Ankama. Vous incarnez Tony Luciano, le fils maniaque un tantinet psychopathe du parrain du crime de Los Angeles, Don Luciano, ainsi que Clarence, un ex-navy seal fauché, tueur à gage du Don Luciano, dont la mission est de nettoyer la pagaille semée par Tony. Alors que Tony se lance dans une vendetta personnelle contre le gang des Frères Sik afin de secourir sa meilleure danseuse Cherry Popz, Clarence va tenter de mettre un terme à cette guerre des gangs qui va dégénérer jusque dans les recoins de la Jamaïque ! Très rythmé, ce jeu signé HeSaw et disponible pour 12,99€ sur le PSN, et reprend ce qui a fait le succès du genre, c'est à dire dégommer tous les ennemis à l'écran , dans un univers offrant un ton parodique à l'humour noir et décalé.

Contrairement à la version PS4, cette mouture Xbox One est compatible avec la caméra, plus exactement le Kinect. La main droite est utilisée pour cibler, la main gauche pour effectuer des gestes et récupérer les items (munitions, trousse de soin, etc). Le tir et les déplacements sont automatiques.  Il est aussi possible de jouer avec une manette, mais un rail shooter dans de telles conditions, cela perd tout de suite de son charme. Bien sur, il est également possible de retrouver un système de couverture proche d'unTime Crisis, mais la plupart du temps vous devrez recharger votre arme à découvert (le pistolet comprend très peu de balles dans son chargeur). Une arme secondaire sera toutefois rapidement disponible, et des munitions trouvables ça et là dans le décor. Les indications visuelles à l'écran vous aideront à enjamber certains obstacles, mais aussi à interagir avec quelques éléments du décor, ou à recoiffer Tony (si si).

Une réalisation à la hauteur ?

Assez violent, Blue Estate propose une réalisation technique assez sympathique, avec des décors plutôt détaillés et en grande partie destructibles. Malgré le lieu souvent confiné, les environnements demeurent assez variés, et l'univers rappelle quelque peu Red Steel premier du nom. Le casting d'ennemis est complètement barré, et on retrouve la possibilité de passer en slow motion en tirant sur une icône précise durant la partie.  Les animations s'avèrent crédibles (certains pourront toutefois trouver les déplacements un peu lent), et la jouabilité est rapidement assimilable (je cible, je shoote, je recharge), même si quelques écueils se font parfois sentir avec le Kinect (on a peu de temps pour récupérer les objets). Quant à la bande son, elle s'inscrit dans la lignée du genre avec des thèmes très rythmés (les doublages sont en anglais, les textes écrans en français).

La campagne nous propose un total de sept niveaux, nous faisant rapidement switcher d'un personnage à l'autre. Ce parcours assez sinueux pourra également être jouer à deux simultanément dans un mode coopératif-compétitif. Les stages sont très longs, et fréquemment, il faudra combattre un boss. Sa durée de vie n'excède toutefois pas les quatre heures, mais cette mouture Xbox One se pare d'un mode Arcade exclusif. Vous y découvrirez 7 niveaux supplémentaires qui vous mettent face à de nouveaux défis et sont dotés de règles de gameplay inédites (et trois niveaux de difficulté). Pour rester en vie, vous devrez surveiller le compte à rebours affiché en bas de l'écran, indiquant le temps restant pour tueur un ennemi. En règle générale, vous devez abattre un personnage toutes les 5 secondes ! On pourra toutefois déclencher un effet de ralenti lorsque la jauge sera pleine, utile pour faire face à une vague d'ennemis en surnombre, tandis que le jeu passera parfois en avance rapide si vous éliminez tous les gardes rapidement. Les armes se montrent assez classiques et la localisation des dégâts est plutôt convenable, permettant d'éliminer assez facilement la menace ennemie.

VERDICT

-

Blue Estate est un jeu de tir rythmé et accrocheur. Techniquement cohérent, le titre présente une approche arcade bienvenue, et un contenu plus exhaustif que sur les autres supports ... tout en étant moins cher. Même si la jouabilité n'est pas toujours parfaite, le Kinect ayant encore du mal à reconnaître certains gestes, cette édition Xbox One s'avère très amusante.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés