Warhammer : The End Times - Vermintide
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One
Date de sortie : 04 Octobre 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Vermintide est un jeu d'action, de combat et d'aventure coopératif ayant pour cadre la Fin des temps de l'univers emblématique de Warhammer.

Il était une fois

Le temps des mortels touche à sa fin, et le règne du Chaos se rapproche plus que jamais. Les Dieux du Chaos sont enfin réunis autour d'un seul but : répandre leur folie à travers le monde comme jamais auparavant. Dans l'Empire de Sigmar, le regard de Karl Franz se focalise sur l'incursion des hommes du nord féroces, mais cette dernière n'est pas la seule menace. Alors que Morrslieb, la lune du Chaos, devient pleine, des voix perçantes retentissent dans les tunnels creusés dans les profondeurs des cités de l'Empire, et une armée grouillante de Skavens se dirige vers la surface. Elle émerge d'abord dans la cité d'Ubersreik, telle une masse hideuse et hurlante qui ravage tout sur son passage. Bientôt, Ubersreik devient une ville cimetière, noyée dans l'ombre malveillante du Rat Cornu. Néanmoins, même dans les heures les plus sombres, des champions sont toujours là pour éclairer la voie. Alors qu'Ubersreik bat en retraite, cinq héros, unis par un destin capricieux, mènent le combat contre les hommes rats. Reste à savoir s'ils auront la force de survivre, et s'ils seront capables de travailler ensemble assez longtemps pour repousser l'envahisseur. Une chose est toutefois certaine : si ces cinq-là viennent à tomber, Ubersreik tombera avec eux ...

Développé par Fatshark, Warhammer : The End Times - Vermintide affiche une histoire écrite par Games Workshop, mais il ne s'agit pour autant pas d'un jeu d'action/aventure solo, mais d'un jeu de survie en coopération jusqu'à 4 joueurs. Un titre très proche de Left4Dead du point de vue de la mécanique. A l'image du jeu de Valve, chaque personnage aura sa propre utilité, son arsenal d'armes uniques, sa propre personnalité, sur le terrain de jeu, composé de 13 niveaux (allant de l'immense Tour de Magnus au Sous-Empire). Évidemment, il faudra récupérer des équipements sur le terrain, et tout ce qui est inutile pourra servir pour concevoir de nouvelles armes ou des pierres d'enchantement. Cinq classes sont de la partie, à savoir le Ranger Nain (spécialiste de la défense grâce à son bouclier), le Soldat impérial (un imposant guerrier utilisant des armes massives), la Sorcière Flamboyante (qui maîtrise les sorts de pyromancies), l'Elfe Forestière (spécialiste de l'élimination à distance), ou encore le Répurgateur (armé d'une rapière). Chaque héros dispose de deux types d'armes disponibles. Le travail d'équipe étant récompensé avant tout, vous recevrez des dés de butin à la fin des missions qui vous donneront droit à une arme, un chapeau ou une babiole en guise de récompense. Terminer les objectifs secondaires permet d'ajouter de meilleurs dés de butin au lancé. Si vous jouez seul, vous ne progresserez pas rapidement car certains ennemis disposent de capacités contre lesquelles vous ne pourriez rien faire, sachant que Vermintide propose un système d'apparition des Skavens aléatoire.

Une réalisation à la hauteur ?

Cette mouture console s'en sort assez correctement. Malgré des graphismes pas spécialement détaillés, la ville d'Uberskreik offre des panoramas intéressants, une ambiance apocalyptique bien rendue et une grande variété de décors. Le character design propre à Warhammer est parfaitement respecté, et le gameplay est orienté corps à corps, avec une ambiance Dark Fantasy très prononcé. Oui c'est forcément rustre pour ne pas dire bourrin, mais les combats à l'épée demeurent étrangement assez techniques car les monstres attaquent en horde. En revanche, on compte encore beaucoup de bugs de collision (c'est peu dire), et le gameplay pourra sembler répétitif sur la longueur, mais c'était aussi le cas sur Left4Dead. La prise en main est rapidement maîtrisée, et la conversion à la manette s'est bien passée. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, toutefois la lisibilité n'apparaît pas optimale sur le petit écran de la console.

Au niveau de la bande-son, Vermintide présente des thèmes assez péchus et un doublage anglais efficace. En revanche, il faut noter que les sous-titres des cinématiques ne sont pas activées d'office, un petit tour par les menus corrigera le problème. La durée de vie dépendra beaucoup de votre appétence au genre. Le jeu demande un minimum de compétences et de coordination entre les joueurs. Seul, la tâche est ardue et vite redondante, en ligne, c'est déjà plus nerveux si vous trouvez une bonne équipe, et ça rien n'est moins sur. Beaucoup de participants partent en effet chacun dans leur coin ...

VERDICT

-

Warhammer : The End Times - Vermintide est un jeu d'action coopératif qui se déroule pendant les événements cataclysmique de la Fin des temps de l'univers de Warhammer Fantasy. Un épisode extrêmement inspiré par Left4Dead et qui divertira quelques temps en ligne. Si vous aimez le genre, voici une production efficace, mais à déconseiller en solo.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés