Deus Ex : Mankind Divided
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 23 Août 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Cinq ans après l'épisode Human Revolution, Deus Ex accueille un nouvel opus.

Printemps de Prague 2.0

2029. La mission d'Adam Jensen a échoué. L'agent n'a pas pu empêcher la propagation d'un virus forçant les humains augmentés, autrement dit des cyborgs, à attaquer les hommes n'ayant pas choisi la voie du progrès technologique. La population apparaît désormais profondément divisée, notamment à Prague, autrefois le symbole de la cohabitation ente les deux castes. Devenu un agent infiltré expérimenté, Jensen devra choisir comment aborder ses missions (tuer ou neutraliser un ennemi, privilégier l'infiltration ou encore le piratage informatique) et décider à qui accorder sa confiance dans de longs dialogues à choix multiples. Le maître mot de Deus Ex Mankind Divided est la liberté laissée aux joueurs. Vous pourrez explorer la capitale tchèque sous tous les angles, et les quêtes annexes ne manqueront pas de pertinence. Entre la mafia, les activistes, l'Église des Augmentés, les complotistes ou encore la surveillance d'Interpol, la progression ne manque pas d'incertitudes. Jensen dispose néanmoins d'un arsenal assez étoffé et il est possible de personnaliser son avatar pour accroître ses capacités physiques.

Le concept n'a pas beaucoup évolué depuis l'épisode "Human Revolution". Si Deus Ex n'est pas un FPS, le personnage est en mesure de se battre en faisant parler les poings, ou bien en sortant les fusils. Et bien sur, il sera permis d'augmenter son personnage en faisant tout un tas d'améliorations pour le transformer en Terminator des temps modernes, en spécialiste de l'infiltration ou bien du piratage . Les soldats ennemis sont d'ailleurs étonnamment intelligents, et en cas de dommages trop sévère, la fin de partie sera proche. Le nouveau système de couverture rend les phases de tir plus intuitives, et l'aide à la visée est du reste plus précis qu'auparavant. Le level design s'avère excellent, et la qualité d'écriture fait indéniablement un pas en avant depuis la précédente mouture. Le seul bémol de l'aventure est peut être son épilogue trop ouvert, laissant supposer la sortie d'une extension payante par la suite.

Une réalisation qui évolue.

A l'image d'Human Revolution,  Deus Ex Mankind Divided offre une patte artistique particulièrement audacieuse, avec un monde "steampunk" très détaillé et riche en situations, malgré un graphisme parfois un peu désuet. Le titre d'Eidos Montréal ne manque pas d'élégance même si le moteur 3D accuse quelque peu son âge, notamment dans les animations un peu raide des personnages, tandis que les moutures consoles n'échappe pas à quelques chutes de framerate, malgré une animation bloquée en 30fps. Les doublages sont plutôt réussis dans l'ensemble, même s'ils n'offrent pas toute l'intensité des voix américaines. Si la trame se déroule à la première personne, il ne s'agit pourtant pas d'un bête jeu de tir, mais plutôt d'un titre action/aventure d'une grande qualité, et à la narration exquise. A noter que cette édition Xbox One affiche une résolution de 900p. La jouabilité demeure très accessible, et les scripts ont été réduits à leur plus simple appareil. L'intelligence artificielle est davantage en retrait puisque les ennemis ne vous poursuivent pas sans arrêt. Il suffit souvent d'aller jusqu'à la limite d'une porte pour les semer.

Comme c'est souvent le cas dans les RPG occidentaux, les dialogues (totalement en français) sont souvent à choix multiples, et les réponses que vous choisirez auront forcément une conséquence sur la suite des évènements. Souvent, des missions annexes seront débloquées en parlant  aux personnages secondaires. Il faut d'ailleurs signaler que le jeu est très old school dans sa progression, et certains joueurs risquent de trouver cela assez frustrant, surtout que le jeu est assez difficile, notamment les boss. Cependant, la barre de vie se régénère automatiquement au bout de quelques secondes d'inactivité (ô surprise). Quant aux musiques futuristes, elles contribuent à poser l'ambiance si particulière du jeu. Du bel ouvrage. Il faudra environ vingt heures pour terminer la campagne principale du jeu, près du double si vous effectuez toutes les missions annexes. Plusieurs fins sont d'ailleurs possibles, plus ou moins positives.  Le mode Breach permet pour sa part de parcourir des mini-niveaux virtuels dans ses phases de piratages un peu plus arcade.

VERDICT

-

Deus Ex Mankind Divided s'inscrit dans la continuité de l'épisode Human Revolution. Pas de révolution à l'horizon, mais une évolution bien troussée. La direction artistique est un régal, malgré quelques petits aléas techniques sur consoles, l'ambiance steampunk s'avère très immersive et le canevas scénaristique ne manque pas de profondeur. Ajoutons à cela un gameplay plus souple qu'auparavant et un contenu d'une grande richesse, et nous nous retrouvons face à une très bonne suite.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés