The Technomancer
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 28 Juin 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Après Mars War Logs, le studio Spiders nous ramène sur la planète rouge avec l'intrigant The Technomancer.

Seul sur Mars ?

Il y a quelques siècles, l'homme a tenté de coloniser Mars grâce à un processus de terraformation. Cependant, cette action n'a pas pu être menée jusqu'à son terme, à cause d'un changement d'orbite de la planète. Depuis, les communications avec la Terre sont devenus impossibles, de nombreuses structures ont été compromises, et pire que tout, les radiations ont transformé plus d'un humain en mutant. Mars est aujourd'hui le repaire de créatures hybrides redoutables mais aussi de survivants humains prêts à tout pour garder le pouvoir sur les ruines du monde. Vous incarnez Zachariah Mancer, un aspirant Technomancer (un guerrier-mage) disposant de pouvoirs électriques destructeurs amplifiés par les implants cybernétiques. Vous êtes pris en main par la faction Abondance, dont vous découvrirez rapidement le véritable visage. Aiderez-vous vos semblables, ou agirez-vous en totale liberté dans l'espoir de créer un monde meilleur ? Jeu de rôles oblige, le titre du studio Spiders vous laisse le choix dans la manière d'aborder l'aventure. Un système de dialogue dynamique permettra de faire évoluer l’histoire en fonction de vos prises de décisions, et vous pourrez également engager des compagnons de route pour vous accompagner dans votre odyssée (ou débuter une idylle, à l'image d'un Mass Effect). Il faut savoir que les pouvoirs des Technomancers n'ont rien de naturel, et est puisé à même des mutations datant de l'époque des premiers colons. Si la vérité éclatait, le groupe perdrait toute son influence et sera réduit à l'état d'esclave. Les missions s'avèrent assez variées, il faudra enquêter sur différents événements affectant Mars, mais également éliminer des cibles, ou encore collecter des artéfacts qui contiennent le savoir des premiers colons. L'objectif suprême sera de reprendre contact avec la Terre. Néanmoins, il convient d'éviter d'attaquer les humains, car cela fera baisser votre karma et entraînera un état de suspicion autour de vous.

Trois styles de combat sont proposés, chacun disposant de son propre arbre de compétences. Le bâton est ainsi utile dans les combats au corps-à-corps, la dague permet d'attaquer furtivement, tandis que le masse et le bouclier renforceront votre défense. Le gameplay s'avère assez classique, offrant des combats en temps réel, où vous attendent des groupes d'ennemis toujours plus nombreux. Le personnage gagnera des points de compétence durant la partie, permettant de débloquer de nouveaux combos ou d'améliorer les attaques actuels, ainsi que les armes. L'univers est finalement assez riche, et comporte de nombreuses villes à visiter, plusieurs clans à rencontrer, et une "nature" finalement pas si éloignée de la planète Terre. Il faudra environ trente heures pour boucler la campagne, une durée de vie très correcte donc. A contrario, le système de création du personnage demeure très basique, vous aurez quatre classes offertes et pourrez choisir de rejoindre l'une ou l'autre ou bien maximiser les meilleurs aspects de chacune d'elle en un seul héros. Votre équipement pourra également être modifié pour mieux correspondre à vos attentes, et pour ce faire, il faudra récupérer les éléments nécessaires sur les corps des ennemis mais aussi dans les coffres disséminés ça et là sur Mars.. Comme ce fut le cas dans Dead Rising, il est même permis de confectionner soit même ses armes ! Enfin, en vous rendant au marché, vous pourrez faire du troc.

Une réalisation à la hauteur ?

La réalisation technique se montre plutôt correcte dans l'ensemble, affichant de sublimes panoramas martiens et une grande liberté d'action. En revanche, on pourra regretter des personnages un peu rigides et une superficie plus restreinte qu'espérée. Les environnements sont souvent très cloisonnés (des murs invisibles sont de la partie) et les animations ne jouissent pas d'une grande variété. La jouabilité est assez simple d'accès, et reprend un système d'évolution désormais assez classique, mais aurait mérité davantage de fluidité. Les combats font preuve de tactique, mais la confusion règne parfois à l'écran, surtout que les bogues sont encore assez nombreux. Et que dire du design des ennemis répétitif au possible, et surtout de l'intelligence artificielle alliée qui manque terriblement d'énergie. Bon point en revanche pour la prise en compte du cycle jour/nuit, et bien sur il est possible de dormir pour avancer le temps.

La bande son signée Olivier Derivière s'avère assez soignée, et met en lumière le côté autarcique de l'intrigue. Les doublages anglais sont globalement plutôt convaincants (textes écran en français), mais la synchronisation labiale est clairement à revoir.

VERDICT

-

Malgré d'évidentes carences (combats répétitifs, aventure qui peine à trouver son rythme), The Technomancer est une expérience dépaysante qui mérite clairement l'attention. L'atmosphère du jeu est très intéressante, la réalisation assez jolie, et le background plutôt pertinent.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés