Prince of Persia
Plate-forme : Wii
Date de sortie : 19 Avril 2007
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10
Prince of Persia débarque sur Wii.

Résumé de l'épisode précédent.

Le jeu commence sur un bateau où le Prince se trouve avec Kaileena. Ils rentrent à Babylone mais découvrent avec horreur une ville en flamme. Pire, un charmant commité vous attend. De l'action dès les premières secondes mais tout va vite tourner au fiasco. Vous vous réveillez sur la plage, et Kaileena a été enlevé. Bon à présent un didacticiel vous aide pour vous rememorer les commandes du jeu, ce qui ne sera pas du luxe pour appréhender la jouabilité sur Wii.

POP n'a que peu changé au niveau de la forme. Il faut toujours utiliser son environnement pour progresser dans l'aventure et résoudre certains casse-têtes. Mais le jeu est moins obscur que son prédécesseur . Certes le jeu est toujours classifié 16 + mais la violence a été atténuée. Les combats restent très dynamiques et très présents : L'ennemi est résistant et il faudra faire des pirouettes tel un Solid Snake remastérisé, pour éviter les coups. Bien évidemment il est toujours possible de manipuler le temps, d'ailleurs le ralenti aide beaucoup dans les combats, les rendant très faciles. Le reculer vous permettra d'avoir une chance supplémentaire en cas d'erreur de manipulation, mais il ne faudra pas manquer de sable. Mais le Prince nous fait parfois des figures semblant issues de Splinter Cell comme celle qui permet de se coincer entre deux murs.

Des speeds kills sont par ailleurs intégrés. Elles permettent de tuer rapidement un ennemi grâce à une séquence de Quick Time Event. Pour les déclencher mieux vaut être discret car sinon vous devrez combattre longuement et quand nous n'avons pas la dague du temps cela peut durer longtemps. Par ailleurs le jeu s'oriente davantage vers les phases de plate-formes ce qui est excellent.

Un Prince à double personnalité.

Je ne voudrais pas trop dévoiler le scénario de Rival Swords si vous n'avez pas (encore) joué aux Deux Royaumes, mais sachez que les évènements vont rapidement vous échapper et que le Prince va voir une nouvelle personnalité sortir de lui. Il s'agit du Dark Prince, qui est beaucoup plus fort et agile que notre héros. Il dispose d'une sorte de fouet durant les combats et est jouable dans quelques séquences prédéfinis. Cependant aussi puissant soit-il, il puise ses ressources dans l'énergie vitale du Prince, par conséquent sa barre de vie diminue constamment. Il faut donc récupérer régulièrement du sable.

Bien évidemment les fontaines sont présentes pour régénérer son énergie et enregistrer sa partie, mais elles sont beaucoup plus rares dans cet épisode.  Vous semblez toutefois avoir un ange gardien qui surveille vos agissements : en réalité il s'agit de Farah que vous aviez déjà rencontré dans le premier volet. Cependant comme on joue pas mal avec le temps, elle ne se souvient plus vous avoir connu. Il est aussi regrettable d'avoir de longs chargements après votre chute ou la moindre erreur, pour continuer la partie. Sans compter que certaines salles sont assez exigeantes, et qu'il est possible que vous craquiez, et n'ayez pas envie de recommencer de sitôt.

Techniquement constant

Converti sur Wii par Ubi Montréal, Prince Of Persia Rival Swords est identique à la version GameCube sur le plan graphique. Le jeu reste cependant riche en détails et les environnements toujours très inspirés. Du bon travail associé à une animation qui reste globalement fluide.

Les contrôles sont cependant plus coulés et la jouabilité Wii est un vrai plus pour ce titre. On réalise avec talent les combos, et les différentes armes à collecter, renforcent le gameplay.  Malheureusement le jeu n'est pas plus long et il faudra toujours moins de 10 heures pour le finir. A signaler également que coté contenu, le jeu est rigoureusement identique aux Deux Royaumes.

Au point de vue sonore enfin, d'abord vous retrouvez les traditionnels thèmes, très agréables, lors de la partie. Mais curieusement ils restent très discrets et sont même parfois absents. Les bruitages sont quand à eux convaincants à l'exception de certains monstres qui sonnent creux. Le doublage en Français reste de qualité (tout comme les sous-titres).

 

 

VERDICT

-

Prince of Persia Rival Swords est un habile mélange entre l'ambiance des Sables du Temps et de l'Âme du Guerrier. Moins violent donc, il reste cependant un peu court mais possède toujours son indéniable charme.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés