The Legend of Zelda : Tri Force Heroes
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 23 Octobre 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Après deux remakes et un épisode inédit, la Nintendo 3DS a droit à son épisode de Zelda orienté multijoueur.

Un Zelda différent.

A l'image de la déclinaison Four Swords, The Legend of Zelda : Tri Force Heroes est un épisode de Zelda conçu avant tout pour le multijoueurs. Jouable en trio, ce spin off nous conte une histoire inédite, nous entraînant dans le royaume d'Estoffe. La fille du roi Frisette, l'élégante princesse Mousseline, a été frappée par une malédiction qui l'oblige à porter une tenue hideuse. Depuis, les fidèles sujets du royaume n'osent plus porter quoi que ce soit de branché. Votre quête vous emmènera à parcourir les huit régions des contrées maudites, en passant par les grottes glacées puis les volcans ardents, à savoir 32 niveaux au total. Car dans Tri Force Heroes ne nous retrouveront pas les donjons habituels, mais plutôt une succession d'épreuves dans des mini palais à quatre étages. La cour du château servira de lieu principal vers vos prochaines destinations, gagnables grâce à un portail téléporteur. Impossible d'explorer le monde dans ce volume, et les activités annexes s'avèrent très limités, à l'exception d'une boutique de costumes dans laquelle des tenues de plus en plus excentriques seront débloquées au cours de la partie, ainsi qu'un stand où l'on peut gagner un objet mystère au quotidien.

Si le jeu est jouable en solo, la campagne apparaîtra moins palpitante dans ce mode, obligeant à utiliser des Pantins pour faire office de trio. En multijoueurs, il faut obligatoirement être trois, et trois amis peuvent jouer ensemble avec un seul exemplaire du jeu en local. Notez que les trois héros partagent la même jauge de vie, la coopération est donc primordiale, et des icônes sur l'écran tactile serviront à communiquer avec vos coéquipiers (demander de l'aide, donner des indices, encouragements, etc). De plus, deux ou trois Link peuvent monter sur les épaules les uns des autres pour former un totem permettant de résoudre des énigmes retorses, de lancer des joueurs plus haut ou bien de surplomber certains adversaires redoutables. Bien sur, il est également possible de jouer en ligne, et on retrouve même une arène destinée aux affrontement entre joueurs. La trentaine de tenues disponibles dans le jeu affecteront non seulement le look de Link, mais lui conféreront aussi des capacités uniques : prenez le costume de Goron pour nager dans la lave, enfilez la tenue kokiri pour renforcer la puissance de vos flèches ou mettez la robe de légende pour augmenter vos cœurs. Sans inventaire, n'espérez pas choisir les objets comme vous le souhaitez, il faudra déterminer quelle arme secondaire (boomerang, grappin, arc, etc)  vous accompagnera avant chaque niveau.

Une réalisation très charmante.

The Legend of Zelda : Tri Force Heroes est plutôt réussi sur le plan visuel. Un mélange de 2D et 3D très joli qui titillera votre fibre nostalgique, auquel on a ajouté des effets spéciaux de très bonnes factures. Le jeu reste toujours très lisible malgré le nombre d'éléments parfois assez conséquent à l'écran, et demeure dans l'esprit du récent A Link Between Worlds. L'écran tactile affiche pour sa part des émoticones bien pratiques si vous jouez en ligne, puisque le chat vocal n'est toujours pas géré. A noter que trois fées font office de jokers en permettant de sauter un étage si vous êtes bloqué. Les commandes n'ont pas fondamentalement évoluées, et il est ainsi possible de guider Link avec le stick analogique gauche, et e presser la gâchette droite pour déployer son bouclier. La croix directionnelle permet de déplacer la caméra aux alentours, tandis que la 3D stéréoscopique est très utile, notamment lorsque vous utilisez les totems, où la notion de perspective demeure importante.

Les musiques ont bien entendues été réorchestrées, et l'on reconnait aisément les charmantes mélodies de Koji Kondo. Les nouvelles mélodies sont également excellentes. Quant à la durée de vie, elle promet une vingtaine d'heures pour conclure la quête principale, ce qui reste tout à fait convenable. Une fois une contrée libérée de son boss, vous pourrez refaire le donjon dans des défis spéciaux un peu plus redoutables.

VERDICT

-

The Legend of Zelda : Tri Force Heroes est un épisode différent de la série traditionnelle, mais indéniablement sympathique néanmoins. Le titre montre toutes ses qualités à plusieurs, grâce à la qualité des énigmes et des puzzles proposés. Le scénario est plutôt amusant, et les nouveautés de gameplay ne manquent pas d'audace. Si vous jouez seul, vous pourrez retirer un point à la note finale.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés