Zero Time Dilemma
Plate-forme : Nintendo 3DS - PlayStation Vita - PlayStation 4
Date de sortie : 28 Juin 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

La série Zero Escape vient conclure sa trilogie avec cet épisode Zero Time Dilemma.

Un retour inattendu

Développé par le studio japonais Spike Chunsoft, Zero Time Dilemma est le troisième épisode de la série Zero Escape. On croyait la série terminée depuis longtemps, les ventes de Virtue's Last Reward ayant été catastrophiques au Japon (16.000 unités seulement) ce qui entraîna l'annulation du troisième opus en 2012. Finalement, le réalisateur et scénariste, Kotaro Uchikoshi, a annoncé l'an dernier un nouvel épisode, du à la fort demande des fans occidentaux. Cet opus prend place entre les deux premiers épisodes, et résout toutes les interrogations non résolues dans Virtue's Last Reward. Bref, durant une expérience destinée à simuler une mission vers Mars, neuf personnes sont capturées par Zero et se réveillent dans un entrepôt piégé. Zero explique que si Carlos gagne un tirage au sort, ils seront tous libérés. Dans le cas contraire, il va les forcer à un jeu mortel nommé "Decision Game". C'est le début d'une aventure mortelle où le danger rôde dans les moindres recoins, où les mystères s'accumulent et où nul n'est vraiment celui qu'il semble être. Carlos, comme les huit autres personnages, est équipé d'un bracelet électronique, qu'il est impossible d'enlever. Le chiffre de neuf n'est pas anodin, car selon l'ennéagramme, l'une des méthodes de connaissance de soi les plus utilisées aujourd’hui, il existe neuf types de personnalités chez l'homme.

Le groupe est rapidement séparé en trois équipes : Carlos, Junpei et Akane sont placés en zone C; Diana, Sigma et Phi sont envoyés dans la salle D; Q, Mira, et Eric se retrouvent dans le bâtiment Q. Pour s'enfuir, il sera nécessaire de collecter six mots de passe qui ne pourront être obtenus qu'à la mort de six d'entre eux. La progression est divisée en plusieurs chapitres, appelés ici "Fragments", représentant des périodes 90 minutes chacun. Chacun d'entre eux consiste à suivre une section narrative où vous devrez essayer de comprendre les aboutissants de l'histoire, à travers de multiples cinématiques et dialogues illustrés (entièrement doublées cette fois). Vient ensuite la résolution d'un casse-tête pour s'échapper de la salle où vous êtes retenu, puis la prise d'une décision morale. Les chapitres sont choisis par le "Floating Fragment System", où vous devrez choisir un lieu à jouer, en vous basant sur une image et une courte description de lieux. Il faut savoir que les Fragments peuvent être parcourus dans n'importe quel ordre, et que la mémoire des personnages est effacée au bout de 90 minutes. Les protagonistes ne savent pas où ils se trouvent sur la ligne du temps, et c'est uniquement quand vous terminez un de ses chapitres que le Fragment complété est placé dans un tableau indiquant où la séquence prend place dans l'histoire.

Une réalisation à la hauteur ?

Bien que les décors soient pour la plupart fixes, Zero Time Dilemma affiche un graphisme assez réussi. Les environnements traversés sont très variés, et les personnages sont bien sur modélisés en 3D. L'ensemble se veut assez agréable, avec un aspect cel-shading intéressant, mais la 3D stéréoscopique n'est pas du tout gérée. Sur 3DS, on bénéficie d'un confort de jeu légèrement supérieur à la version Vita, grâce à l'utilisation du stylet (beaucoup plus pratique que le doigt), ainsi que de l'écran supérieur qui affiche toutes sortes d'informations (utiles pour les énigmes). En revanche, contrairement à Virtue's Last Reward, vous ne pourrez pas afficher votre bloc-notes sur l'écran supérieur et résoudre le puzzle avec l'écran tactile. Il faudra sans arrêt switcher entre les deux comme se fut le cas dans 999 sur Nintendo DS. Très bien scénarisé, Zero Time Dilemma est malheureusement demeuré intégralement en anglais, ce qui n'aidera pas les novices à progresser. Néanmoins ce huis-clos à la sauce manga propose une histoire pleine de tension et de suspense. Il faudra environ sept heures pour terminer l'aventure, mais obtenir le véritable épilogue sera une autre affaire. Comptez plutôt une trentaine d'heures, surtout qu'il n'est pas toujours évident de savoir si l'on a effectué ou non le bon choix scénaristique. Il vous sera d'ailleurs impossible d'explorer toutes les salles en une seule partie (le jeu comporte trente-deux fins différentes, sept principales, deux additionnelles et vingt-trois mauvaises).

La bande son est assez discrète durant l'aventure, mais devient plus active lorsqu'un évènement important est sur le point d'arriver. Les effets sonores sont plutôt classiques dans l'ensemble, et les doublages sont cette fois proposés en japonais ou en anglais. Édité par Aksys Games, le jeu n'est disponible qu'en version digital en Europe, une habitude pour cette entreprise qui n'a pas de bureau sur le Vieux Continent hélas. Et comme la Nintendo 3DS est zonée, impossible d'acquérir une cartouche américaine. Quant à savoir un quatrième épisode verra le jour, cela semble très mal parti, Zero Time Dilemma ayant réalisé un démarrage à 9.300 exemplaires lors de sa première semaine de commercialisation au Japon.

VERDICT

-

Zero Time Dilemma est un jeu d'aventure captivant et qui apporte une très bonne conclusion à la série. Ce huis clos bénéficie d'une excellente narration et un goût de la mise en scène remarquable. Il est toutefois regrettable que le titre ne soit pas disponible en version physique en Europe,  surtout que la console étant zonée, impossible de passer par la case import.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés