The Crew Wild Run
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 17 Novembre 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

The Crew accueille une nouvelle édition et une première extension majeure.

Retour au front

Développé par Ivory Tower (des anciens d'Eden Studios) et Ubisoft Reflections, The Crew rappelle quelque peu la série Test Drive Unlimited dans son gameplay très arcade. Intégrant des composantes RPG et MMO, le titre comporte un scénario (si si) et vous permet de dirigez Alex Taylor, qui suite à l'assassinat de son frère, se voit embarquer par le FBI dans une mission d'infiltration pour remonter jusqu'au leader principal, ainsi qu'au responsable de la mort de son frère. Bien sur, l'histoire est jonché de clichés, mais elle permet de nous émerger plus rapidement dans l'univers de The Crew et de donner du corps à l'aventure. Plusieurs personnages viennent interagir avec vous avant, pendant, et après les missions.  La durée de l'histoire est d'environ une vingtaine d'heures, ce qui s'avère plutôt appréciable pour un titre de la catégorie.  En solo, vous retrouverez 65 missions comprenant des classiques courses contre des concurrents,  mais aussi des épreuves de vitesse où vous devez rejoindre un certain point de la carte le plus rapidement possible. On trouvera également des missions de livraisons, des niveaux où il faut rattraper un adversaire qui tente de prendre la fuite, des épreuves de destructions et de récupération de marchandises, ou encore des poursuites policières. Les défis ajoutent une dimension de compétition, et permettent de récolter des améliorations pour vos voitures. Ces défis (rouler le plus rapidement possible, rester sur la route sans déraper, fracasser des bannières, gravir un col, etc) se lancent automatiquement lorsque vous les lancez (plus de 500 sont proposés). En obtenant le plus haut score possible, vous obtiendrez des éléments plus importants, sachant que cinq paliers de préparations sont à débloquer par véhicule (Street, Dirt, Perf, Raid et Circuit). Comme dans un RPG, il faudra souvent faire du "levelling", sinon la difficulté se fera rapidement sentir. L'intelligence artificielle connaît quelques défaillances, notamment lorsque l'on roule en équipe.

Wild Run peut être découvert par deux moyens. Soit en achetant directement l'extension en ligne si vous disposez du jeu original, soit en vous procurant l'édition complète en magasins (50€ environ).  Nous y retrouvons un nouveau championnat itinérant, The Summit, où vous attendent une sélection d'événement extrêmes. Chaque semaine deux phases de qualification seront organisées et les meilleurs joueurs auront la chance de participer au tournoi final mensuel et peut-être devenir le champion afin de remporter un véhicule exclusif. Wild Run est également l'occasion de retrouver des activités Freeride, permettant de créer vos propres courses, mais aussi participer à des concours de vitesse et des compétitions de tricks. A cette occasion, de nouveaux types de véhicules vous attendent,  à savoir des Monster Trucks, des dragsters et même des motos ! De quoi proposer de nouvelles épreuves. Le Drift permet ainsi de conduire tout en dérapages, le Dragster rappelle Need for Speed Underground et requiert de gérer votre Burnout, votre passage de vitesses manuellement, votre turbo et la trajectoire. Pas si évident, surtout à 500 km/h. Enfin, le Monster Truck vous projette au sein d'une arène où il sera requis de ramasser des médailles, mais aussi de vous lancer sur différents modules acrobatiques (rampe de lancement, looping, etc) pour réaliser des figures en tous genre. Quant aux motos, elles suivent le même schéma de progression que les voitures traditionnelles et offrent une prise en main très arcade.

Une réalisation en progression.

Sur le plan technique, The Crew Wild Run affiche un graphisme convaincant et relativement rehaussé depuis l'an dernier.  De nombreux effets visuels ont été ajoutés, la météo dynamique est du voyage (même si la pluie n'impacte pas du tout le gameplay), et des zones de jeu ont été revisitées pour s'adapter à tous les types de véhicules. Notez que cette mise à jour graphique est également accessible pour les utilisateurs du jeu de base. La particularité de The Crew reste son aire de jeu de 10.000 km² à travers tous les États-Unis. Tous les paysages sont donc présents (montagne, forêt, plage, désert, etc) et même des villes (Miami, New York, Chicago, Détroit, Dallas, Saint Louis, Las Vegas, San Francisco, Los Angeles, La Nouvelle-Orléans, Washington ou encore Seattle), et les principaux monuments ont naturellement été reproduits. Quelques ralentissements se font parfois sentir. La prise en main est très simple d'accès, même si certains véhicules ont une tendance exagérée au survirage.  La bande son est une réussite, avec des stations radio proposant des musiques variés et rythmés. A contrario, les bruitages des voitures manquent de pêche.

Étant toujours connecté en ligne (le jeu ne fonctionne pas sinon), vous évoluez en permanence avec d'autres joueurs. Il est possible de faire les missions en coopération sur la Toile (le niveau des adversaires dépend du votre) mais aussi de débloquer les missions PVP, où la console choisit aléatoirement des participants pour une course en solo ou en team. Il est également possible de former un Crew, à ce moment là, tous les compétitions se feront alors entre coéquipiers issus de votre liste d'amis Xbox Live.

VERDICT

-

Affichant une aire de jeu gigantesque, The Crew Wild Run est un bon jeu de course. Le multijoueurs assure de passer de nombreuses heures en ligne, et la partie solo n'a pas été oubliée pour autant, avec beaucoup de missions à relever. Les joueurs ayant traversé le titre d'Ivory Tower l'an dernier découvriront une mise à jour technique appréciable, et surtout de nouveaux types d'épreuves très sympathiques (notamment les Monster Trucks et le Drag), tandis que les motos constituent un ajout très agréable.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés