DIRT Rally
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 05 Avril 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Après une sortie remarquée sur PC, DiRT Rally est adapté sur consoles.

Retour aux sources.

Si la trilogie DiRT était dédiée à l'arcade, ce nouvel épisode remet la simulation à l'honneur, comme au temps où la série se nommait encore Colin McRae Rally. La conduite s'avère très pointue et il faut souvent prendre les virages à la corde pour effectuer une bonne prestation, tant l'intelligence artificielle est redoutable. La moindre erreur se paye cash, et il n'est plus possible de profiter du retour en arrière (flashback) pour corriger une erreur de conduite. Un aspect élitiste qui décontenancera les débutants, mais fort heureusement, des assistances au pilotage peuvent être activées.  Comme votre voiture souffre également d'être poussée à ses limites, vous devrez pendre en compte les risques de casse, et compter sur votre équipe technique pour gérer les réparations dans un temps limité. Six grands rallyes répondent à l'appel (Pays de Galles, Grèce, Monte-Carlo, Pic Pikes, Suède, Finlande) et le jeu profite également de la licence officielle du championnat du monde Rallycross pour afficher quelques courses très connues (Lydden Hill, Höljes et Hell).

Une trentaine de voitures est disponibles (Peugeot, Ford, Lancia, Volkswagen, Subaru, etc), et bien sur la conduite diffère selon le modèle utilisé. Certains seront plus efficaces sur la glace, d'autres sur l'asphalte ou la terre, et l'on ressent pleinement les transferts de masse dans les virages. Et lorsque l'on sait qu'un tracé peut proposer différents types de surfaces (la Suède par exemple), le joueur devra s'adapter très rapidement pour éviter les aléas du sport automobile. Au fil de l'avancée, votre équipe technique deviendra de plus en plus performante, et vous pourrez également améliorer votre bolide en modifiant certains éléments. Les réglages sont importants, car la moindre seconde en moins peut signifier beaucoup de positions gagnées.

Une réalisation à la hauteur ?

Graphiquement parlant, DiRT Rally demeure plutôt satisfaisant,  avec des voitures de différentes époques parfaitement modélisées, et surtout une immersion totale en vue cockpit. La distance d'affichage n'est pas parfaite cela étant (beaucoup de filtres en arrière-plan) et la version Xbox One affiche une résolution dynamique et passe ainsi de 1080p à 900p selon les circonstances. En revanche, le titre est parfaitement fluide et à 60 fps constants.  La prise en main est particulièrement efficace, surtout que les gâchettes vibrantes sont bien exploitées.  Attention donc à ne pas partir à la faute sous peine de voir la victoire s'envoler. Eh oui dans DiRT Rally, les voitures subissent encore des dégâts, beaucoup même. Prenez garde à ne pas percuter un élément du décor car vous pourriez y endommager votre direction ou votre moteur. La voiture subit en temps réel les chocs et parfois elle fait peine à voir en fin de rally.  Si la situation est trop délicate, il ne sera possible de rembobiner l'action, le retour sur la piste entraînant une pénalité. Et recommencer une spéciale sera sanctionnée financièrement.

Par rapport à la mouture originale sur Steam, cette édition comporte également sept véhicules supplémentaires (Peugeot 208 T16 Pikes Peak, Renault 5 Turbo, Renault Alpine A110, Opel Corsa Super 1600, Peugeot 207 S1600, Renault Clio S1600, Mini Classic Rallycross), 21 guides vidéo de pilotage de rally, mais aussi deux nouvelles catégories de rallycross (Classic Mini et Super 1600).  Trois des célèbres livrées de Colin McRae sont aussi intégrés, et la première édition du jeu comporte en supplément un long métrage documentaire sur la carrière du pilote et une extension Mini. En multijoueurs, les options demeurent assez peu nombreuses, et s'il est possible de s'affronter jusqu'à huit en ligne, aucun mode en écran partagé n'a été intégré. Enfin, sur le plan sonore, la discrétion est de prime. Bien sur les commentaires du co-pilotes sont toujours présents en piste, mais les bruitages manquent singulièrement de peps et de réalisme. Quelques musiques synthétiques illustreront les menus, tout comme un design et une mise en scène plutôt austère.

VERDICT

-

DiRT Rally est un titre avant tout conçu pour les passionnés et constitue une expérience sans pareil sur consoles. La série opère un virage à 360° pour retrouver une base simulation crédible. Avec la connaissance des véhicules et de la piste, le titre de Codemasters se maîtrise peu à peu, et réjouira les amateurs du genre, en dépit d'un contenu qui aurait pu être davantage étoffé.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés