Battlefield 1
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 20 Octobre 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


9/10

Battlefield nous ramène près de cent ans dans le passé dans un épisode dédié à la Première Guerre Mondiale.

La Grande Guerre revisitée.

Développé par le studio DICE, Battlefield 1 est un jeu de tir prenant place durant la Première Guerre Mondiale. Le mode solo présente une série d'histoires centrées sur des héros de guerre, et se révèle nettement plus intéressant qu'auparavant. Il faudra par exemple attaquer une base allemande depuis les airs, combattre l'Empire Ottoman à cheval avec Lawrence d'Arabie, infiltrer un village français, et même défier le célèbre Baron Rouge. Bien que le jeu se déroule essentiellement en France, il n'y a pas un seul poilu, un "oubli" qui sera résolu l'an prochain avec une extension supplémentaire. DICE a en tout cas souhaité que les joueurs revivent certains événements historiques réels au plus prêt du conflit, et c'est assez rare dans une production de ce type, on ressent une certaine empathie sur le terrain face aux nombreuses victimes qu'a fait la Grande Guerre. Les cinématiques rendent très bien la camaraderie, la peur, le courage ou encore le doute que pouvaient exprimer les soldats envoyés au front.  On ne se battait pas seulement au fusil, mais aussi à coups de baïonnette voire avec un sabre ou une pelle. La violence des combats est assez exacerbée, et la faible portée des armes oblige à être au plus près des ennemis, malgré la présence d'un fusil d'assaut. Vous pourrez également emprunter un véhicule, notamment une jeep, un char, un train blindé, un cheval, un zeppelin et même un poney.

Côté multijoueurs, on appréciera de retrouver les classiques Conquête du territoire, Domination, mais aussi le match à mort par équipe. De nouveautés sont également proposées notamment le mode Opérations (des mini-campagnes en attaque-défense sur plusieurs cartes), le Pigeon de guerre (il faut utiliser un pigeon voyageur pour indiquer les positions adverses à votre artillerie), et enfin la Ruée (l'objectif est de défendre les postes télégraphiques). Bien sur, des classes sont proposées (l'assaut, le soutien, le médecin, l'éclaireur, le pilote) mais également des unités d'élite. Le lance-flamme permet de brûler à tout va, la sentinelle dispose d'une résistance nettement accrue, l'éclaireur d'élite permet pour sa part d'endommager les chars ennemis à longue portée. De la forêt d'Argonne à la Forteresse Fao, en passant par Amiens ou le désert du Sinaï, Battlefield 1 assure le dépaysement.

Une réalisation d'exception.

La réalisation technique de Battlefield 1 s'avère forcément beaucoup plus  convaincante que son prédécesseur. Sur Xbox One, le titre est ainsi proche de l'édition PC, et le moteur Frostbite 3 peut ainsi exprimer tout son talent.  Les textures sont très précises, malgré l'absence de 1080p (le jeu affiche une résolution dynamique comprise entre 1330 x 750 et 1800 x 1020). Les scènes de destructions sont très crédibles, et les effets spéciaux ont mettent plein la vue. On constatera également que la vision du personnage se trouble lorsque des tirs passent à proximité de lui, ce qui rend votre tâche plus délicate.  Enfin et surtout, le jeu demeure globalement très fluide à 60 fps, ce qui est l'essentiel. Une véritable performance compte tenu des processeurs limités des consoles actuelles. La jouabilité reprend en schéma de commandes assez classiques, et les joueurs devraient rapidement retrouver leurs marques. Les musiques sont assez discrètes, sans doute trop, mais l'ambiance sonore est d'une grande qualité et les compositions se montrent toujours très inspirées. 

La durée de vie est beaucoup plus variable pour sa part. Si vous êtes un joueur solo, Battlefield 1 vous réserve environ sept heures de jeu au sein d'une campagne beaucoup plus soutenue que dans Battlefield 3 et 4. En revanche, cet épisode n'est pas compatible avec les commandes vocales du Kinect, contrairement à ses prédécesseurs sur Xbox One. Le grand point fort du jeu de DICE demeure ses options multijoueurs. Jouable jusqu'à 64 (comme sur PC), on y retrouve une dizaine de cartes bien conçues et un arsenal forcément beaucoup moins moderne que dans Battlefield 4. Bien sur, vous pourrez employer différents moyens de locomotion avant d'attaquer le camp ennemi.

VERDICT

-

Battlefield 1 est clairement le FPS de l'année. A plusieurs, le titre de DICE est d'une rare richesse et se révèle particulièrement addictif. En solo, la campagne est cette année plutôt intéressante et constitue un très bon complément à l'aventure. Le moteur Frostbite s'avère impressionnant, les graphismes sont (quasiment) irréprochables et on appréciera le soin accordé à l'immersion au cœur de la Première Guerre Mondiale.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés