Terraria
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 10 Décembre 2015
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Terraria arrive enfin sur Nintendo 3DS dans une version plutôt efficace.

Retour au front.

Lancé en mai 2011 sur PC, Terraria a déjà connu une grande vague d'adaptation sur consoles. Sur Nintendo 3DS, c'est à nouveau le studio Engine Software qui est responsable du portage. Proposée à 19,99€ sur l'eShop (la version cartouche arrive en janvier), cette version nous permet de visiter des environnements générés aléatoirement par l'ordinateur. Dans l'aire de jeu, vous devrez creuser toujours plus loin pour collecter de nombreuses ressources (accessoires, argent, minerais), survivre à des événements divers et variés (chute de météores, arrivée du Père Noël), explorer un monde toujours plus grand, et construire des centaines d'objets (des armes pour se défendre, mais aussi une maison et pourquoi pas un château). Les bâtiments accueilleront rapidement de nombreux gens qui vendront leurs services pour vous aider dans votre voyage (marchand, infirmière, etc). Les monstres sont incroyablement variés (150 au total), et il n'est pas rare de tomber sur un boss (15 ). Heureusement, l'arsenal de départ comporte des haches de combat, une épée, un arc, des shurikens, des fusils ou encore des boomerangs, et de nombreux bonus apporteront des pouvoirs supplémentaires à votre personnage (notamment le double saut).

Les environnements se montrent davantage variés que dans un Minecraft. Votre aventure vous mène sous terre donc, mais dans les airs et parfois sous l'eau. Naturellement, les destinations s'avèrent plus ou moins dangereuses, et en cas d'avarie votre matériel restera là où le personnage a succombé, obligeant souvent à faire un long détour depuis le dernier point de contrôle. Le personnage est customisable d'emblée, et comporte un large panel d'améliorations. En ligne, on retrouve du coopératif sympathique, mais les combats restent toujours aussi confus. Aucune compatibilité avec la Wii U à constater, à cause de la limite de la taille du monde sur la portable.

Une réalisation à la hauteur ?

Le principal écueil des versions consoles de Terraria venait d'une maniabilité parfois un peu hésitante, malgré les différents systèmes de ciblages, rendant les interactions difficiles avec les divers éléments du décor. Sur 3DS, le confort est déjà plus pertinent, le jeu étant compatible avec l'écran tactile pour offrir une construction plus simple des structures et des combats ennemis. L'écran du bas sert à afficher les différents modes (zoom pour construire/miner, craft) et raccourcis (sac à dos, objets principaux). Le curseur d'attaque est orienté par le pavé circulaire, et lorsque l'on tient un outil, un autre curseur s'affiche par défaut sur les blocs de fort intérêt. Seuls les mondes ont été forcément retouchés pour s'adapter au petit écran (1750 x 900). Notez que la 3D stéréoscopique n'est pas gérée et que le jeu tourne en 30 fps sur la 3DS mais grimpe à 60 fps sur New 3DS. Les combats manquent un peu d'intensité, et il est difficile d'affronter plusieurs ennemis simultanément tant le maniement des armes est rigide. Heureusement, le contenu de Terraria lui n'a pas été altéré, et de nombreuses mises à jour PC sont inclues d'office (équivalent de la version 1.2 pour être précis). Côté son enfin, les compositions sont plutôt efficaces et les bruitages corrects.

VERDICT

-

Une adaptation de Terraria qui ne bouleverse pas la formule établie sur PC. Exhaustif et plutôt bien réalisé, le jeu affiche une ergonomie plutôt cohérente grâce à l'écran tactile, même si la lisibilité n'est pas toujours optimale sur Nintendo 3DS. Heureusement, le jeu conserve toujours son caractère addictif, mais n'égale toujours pas la version Windows.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés