Drifter tome 2 : Veillée
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Janvier 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Ivan Brandon
Dessins : Nic Klein

Dans un futur encore lointain, l'Humanité a commencé à coloniser d'autres planètes et à piller leurs ressources naturelles. Aux commandes de son vaisseau spatial, Abram Pollux est sur le point de se poser en catastrophe sur Ouro, une planète totalement inconnue. A son réveil, il se trouve dans un état terriblement confus, et fait une rencontre du troisième type qui ne se passe pas vraiment bien.  Un étrange personnage lui tire dessus, et Abram parvient à se trainer dans une eau étrange à proximité de son vaisseau.  Lorsqu'il reprend conscience, il est à présent dans une ville fantôme, perdu au milieu du désert, où une petite communauté essaye de survivre. Pour ne rien arranger, il s'est passé un an depuis le crash de sa navette. Comment cela peut-il être possible ? Il décide de revenir sur le lieu du crime, située à des centaines de kilomètres de la ville, afin de mener l'enquête et peut être imaginer un moyen de rentrer chez lui. Ce deuxième tome de Drifter comporte les épisodes 6 à 9 du comics américain.

La shérif Lee Carter vient de tuer de sang-froid le prêtre Arkady, qui venait lui même d'assassiner l'adjoint de l'officier de justice. Deux Wheelers, une race extraterrestre locale, arrivent pour "recycler" le corps de la victime. Pendant ce temps, les habitants de la vie s'organisent pour trouver des métaux sur une épave de vaisseau spatial, situé bien au-delà des canyons. Carter choisit d'envoyer son nouvel adjoint Castillo s'occuper de cette mission. Le scénario part alors dans deux directions, d'un côté une exploration avec Abram, de l'autre une ville qui a du mal à se remettre de la disparition de Jonah Tupu. Le trait graphique de Nic Klein s'avère magnifique, les décors sont fantastiques, le character design des aliens se montre très original, tandis que les humains semblent être issus d'un western de Clint Eastwood ! Abram est quant à lui un personnage extrêmement impulsif et n'hésite pas à se mettre en danger pour avancer dans sa quête. Il ne sait qu'obéir à son instinct, mais on ignore encore tout de son passé. Difficile de dire vers nous orienter les auteurs, le cliffhanger final apportant encore davantage d'interrogations. Les pistes sont très nombreuses, et il ne faudrait pas le scénariste s'éparpille trop, sous peine de rendre la lecture très confuse. Mais la narration cryptique fait aussi partie de l'ADN de Drifter désormais.

VERDICT

-

Drifter est un mélange western/science-fiction du plus bel effet, et affichant un graphisme signé Nic Klein pour le moins magnifique. Le scénario d'Ivan Brandon s'avère très dense, avec de nombreuses pistes à explorer, mais un fil rouge général bien troussé. La narration cryptique fait de cette série un ouvrage plutôt destiné aux férus de science-fiction sophistiquée, tant l'univers s'avère dense et peu expliqué.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés