Mount & Blade : Warband
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 16 Septembre 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5.5/10

Six ans après la mouture originale, Mount & Blade : Warband arrive sur consoles.

Lors de sa publication initiale, Mount & Blade : Warband était une extension autonome au titre Mount & Blade de TaleWorlds Interactive sorti en 2008 sur PC. On y constatait plusieurs nouveautés, notamment l'apparition d'une nouvelle faction, les Sarranides, et une cartographie du monde de Caldaria quelque peu modifiée. En outre, la progression permettait désormais de devenir souverain d'une faction, ce qui offre la possibilité de faire de vos compagnons de route des vassaux, mais aussi d'aller courtiser à tout va, que ce soit seulement pour le plaisir ou pour des raisons plus politiques. Eh bien en 2016, rien n'a changé, et les développeurs se sont contentés d'un simple portage sur consoles ! Et c'est bien là le problème justement : La jouabilité s'avère particulièrement inconfortable à la manette, que cela soit les phases d'actions ou même les menus de l'interface. Les combats manquent singulièrement de dynamisme, tant à pied qu'à cheval, et le comportement parfois erratique de l'intelligence artificielle trahit l'âge du jeu. Pourtant, le sel de Mount & Blade : Warband est toujours présent, notamment la gestion du moral des troupes (si vos hommes sont dépressifs, ils quitteront le terrain), la possibilité de ramasser tout type d'armes sur le champ de bataille, une grande liberté sur la carte, sans compter la présence d'une épée géante faisant beaucoup de dégâts au camp adverse.

Mêlant stratégie, RPG et action, Mount & Blade : Warband prend place dans un univers moyenâgeux, et propose des mécanismes assez classiques dans son mode solo. Warband accueille également un mode multijoueur pouvant recevoir jusqu'à trente-deux concurrents (contre le double sur PC) sur une même carte (map par ailleurs personnalisable). Nous y retrouvons les classiques options Deathmatch, Team Deathmatch, Capture the Flag, Conquest, et Siege. Vous pourrez y incarner un fantassin, un archer ou bien un chevalier, et remporter de l'argent utile pour améliorer ses équipements. Notons que les serveurs sont encore peu fréquentés à l'heure actuelle. Les graphismes manquent cruellement de précision, avec des textures peu détaillés, des bugs d'affichages bien présents, et des modélisations clairement à revoir. L'animation demeure globalement assez stable durant la partie et la bande son demeure un modèle du genre. La grande quantité de quêtes et le caractère aléatoire des rencontres rend l'accession au trône particulièrement longue, et le prix de vente de seulement 19,99€ permettra d'excuser une partie des problèmes techniques rencontrés. PS4 oblige, il est possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, mais l'ergonomie s'avère encore plus délicate.

VERDICT

-

Plutôt exhaustif, Mount & Blade : Warband a indéniablement vieilli en six ans. Le titre offre des joutes sympathiques, en particulier sur la Toile, mais la finition globale est clairement à revoir, surtout que la prise en main à la manette n'apparaît pas des plus évidentes. Un jeu qui a perdu beaucoup de sa superbe donc, même si le gameplay n'a heureusement pas été trop maltraité durant la conversion.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés