Casse-tête chinois
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 08 Avril 2014
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Réalisé par Cédric Klapish.

Xavier a 40 ans, est père de famille et trouve la vie toujours bien compliquée. Lorsque Wendy - avec qui il a eu 2 enfants - part s’installer à New York, il ne peut envisager de laisser ses enfants vivre loin de lui. Il part donc pour New York, où l’attend un véritable casse-tête chinois.

Casse-tête chinois nous entraîne dans une société dite postmoderne dont il est une excellente illustration, par la perte des repères qu'il illustre très bien. Xavier, abandonné par son père, lui-même père de deux enfants, se voit dire un jour par sa femme qu'elle a rencontré un autre homme et qu'elle part pour New-York avec les petits. Ce couple qui se déglingue, n'est que le premier d'une longue série où des gens, pourtant, prennent la chose avec bon sens et fatalisme. Un peu lourd quand même, comme ambiance. Mais il arrivera un moment où tous ces destins s'emboîteront pendant quelques minutes hilarantes. L'érotisme feutré (sous toutes ses formes), d'une part, et l'univers intellectuel de Xavier, écrivain, d'autre part, soutiennent souvent la trame de cette intrigue qui n'est est pas vraiment une. Mais, pauvre lui, comme il a l'air d'envier de beaux dimanches à la campagne, notre anti-héros. Le ton léger et mélancolique des premiers opus est là, l'histoire est intéressante et ne sent pas le réchauffé. Ce 3e épisode réussit plutôt bien son pari, même si on aurait aimé quelques situations plus mouvementées que les scènes quotidiennes tranquilles que le réalisateur nous propose et qui fait que le film se laisse voir sans que l'on s'implique trop dans l'histoire. Mais on retrouve ces personnages attachants avec plaisir, et le réalisateur cerne parfaitement la nostalgie et les regrets qui peuvent habiter les quadragénaires. On passe un bon moment.

VERDICT

-

Troisième et dernier volet réalisé par Cédric Klapisch, autour des turpitudes de la vie de Xavier (Romain Duris). Si ce dernier chapitre de la série n'égale pas le premier, puisque teinté de quelques longueurs ou de mises en situation un peu tirées par les cheveux, il comporte heureusement plusieurs passages assez drôles, agrémentés de notes légères, de scènes cocasses, touchantes parfois, qui forment dans l'ensemble un film sans prétention et somme toute, en ligne directe avec ce qu'on attendait de lui.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés