World Rally Championship (WRC 6)
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 07 Octobre 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

WRC accueille son édition annuelle sur consoles.

Les nouveautés 2016.

WRC 5 vous propose de revivre la saison actuelle du championnat du monde des rallyes sur consoles. Produit officiel oblige, nous y retrouvons l'intégralité des pilotes (Latvala, Ogier, etc),  les écuries de la compétition (Citroën, Ford, Mini), de nombreuses étapes à parcourir (dont le nouveau rallye de Chine), mais aussi 12 Super Spéciales. Rally oblige, il ne sera pas rare de partir en tonneau ou de percuter un obstacle, et donc d'endommager sérieusement la voiture, les dégâts dynamiques sont d'ailleurs plus crédibles qu'auparavant. Mais globalement, les DS3, Fiesta et consorts, ont une certaine tendance au survirage. Attention donc à ne pas partir à la faute, même si vous aurez toujours du temps pour réparer la voiture après certaines spéciales, et bénéficier en plus de l'effet de rembobinage qui permet de retourner au précédent checkpoint pour effacer une vilaine collision. Forcément, ça aide. WRC 6 profite également d'un co-pilote mieux géré que par le passé, et d'indications toujours très claires, même si parfois les commentaires sont assez surprenants.

Cet opus comporte un nouveau mode Carrière qui vous permet d'assimiler en douceur les commandes du jeu, qui évoluent sensiblement selon le type de terrain rencontré (bitume, neige, terre, graviers, etc), mais aussi de grimper les échelons au fil des courses (championnat Junior WRC, WRC 3, WRC 2 puis enfin WRC).  On appréciera l'apparition d'objectifs secondaires imposés par votre écurie, même si les tâches sont globalement très accessibles. L'intelligence artificielle fait un pas en avant, et bonne nouvelle, on retrouve cette fois un mode multijoueurs en écran splitté (à deux), ce qui devient trop rare sur les consoles actuelles. Les sensations sont en tout cas au rendez-vous, avec un moteur physique pour le moins concluant. Il est également possible d'effectuer une spéciale libre, ou encore à plusieurs, en local comme en ligne, mais aussi de participer à la saison 2017 eSports WRC.

Une réalisation qui évolue ?

La première fois que l'on découvre WRC 6, on constate que les voitures s'avèrent beaucoup mieux modélisées que dans son prédécesseur, avec un rendu très agréable à l'œil. Le reste du jeu n'égale pas DiRT Rally (déjà perfectible sur consoles), avec des décors qui manquent de finesse, un aliasing assez prononcé, et des effets météorologiques (notamment le brouillard) moins bien gérés que dans WRC 5. En revanche, le tearing est rare et les éclairages demeurent très corrects. La sensation de vitesse s'avère assez crédible (60 fps pour toutes les courses). La jouabilité requiert un peu d'adaptation, la traction d'une voiture de rallye étant pour le moins différente des autres compétitions. Cependant, le jeu n'est pas toujours d'un grand réalisme, et privilégie plutôt une approche arcade, même si les freinages demandent de meilleurs réflexes que dans WRC 5.

Côté son, les directions sont correctement indiquées, le ronronnement du moteur est bien gérée, à contrario, les autres bruitages manquent d'éclat. Le multijoueur comporte toujours un mode à huit en hot seat (il est possible de passer d'un joueur à l'autre en pressant sur la gâchette), et en ligne, il est permis de s'affronter jusqu'à huit sur cinq modes différents. La durée de vie demeure assez plaisante en solo, car le contenu se montre très important. Si le jeu est loin d'être parfait, WRC 6 constitue un ensemble très honorable, et marque une évolution certaine depuis l'édition 2015.

VERDICT

-

WRC 6 signe une prestation plus aboutie que son prédécesseur. Le contenu s'y avère agréable, notamment l'introduction des Super Spéciales, le moteur physique ne manque pas de répondant, les sensations de conduite se montrent plaisantes, et le retour de l'écran splitté est une bonne surprise. En revanche, la réalisation technique manque encore de précision, en dépit de voitures parfaitement modélisées.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés