Bloodshot Reborn tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Septembre 2016
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jeff Lemire
Dessin : Butch Guice
Couleurs : Butch Guice et David Baron

Bloodshot est un personnage créé en 1992 par Kevin VanHook et Yvel Guichet. Lors du retour de l'éditeur Valiant, Bloodshot a été relancé via Setting the World on fire puis une mini-série a vu le jour, The Valiant de Jeff Lemire, Matt Kindt et Paolo Rivera. Bloodshot Reborn fait suite à cette mini-série et ce deuxième tome comporte les épisodes 6 à 9 de la saga, initialement parus en 2015, écrits par Jeff Lemire, dessinés par Butch Guice, et encrés par Butch Guice (épisodes 6 et 7) et David Baron (épisodes 8 à 9). Petit rappel des faits : A l'origine, Bloodshot était une machine à tuer, infusé de millions de nanites lui donnant une force, une endurance et une vitesse hors-du-commun, en plus de pouvoirs auto-guérisseurs. Il était une arme parfaite, une marionnette au service de ses maîtres, l'organisation paramilitaire Projet Rising Spirit. Mais la géomancienne Kay McHenry a finit par expulser les nanites du sang de Bloodshot, redevenu un homme lambda, Ray Garrison. Le soir, ce dernier a pris l'habitude de s'anesthésier en abusant de boissons alcoolisées pour éloigner les souvenirs de son ancienne vie. Ça ne suffit pas pour l'empêcher de voir Kay McHenry dans sa chambre, puis une sorte de diablotin évoquant une réplique miniature de Bloodshot et se faisant appeler Bloodsquirt. Mais il ne veut pas replonger dans sa vie passée, même si les signes sont de plus en plus troublants. Plus inquiétant, un homme se teint la peau en blanc tout en arborant un rond rouge sur la poitrine, puis commet un massacre dans un cinéma à Broomfield (Colorado). La police est inactive, Garrison ne peut pas rester dans l'ombre. Il fera tout pour arrêter le tueurs même s'il doit y laisser lui même son humanité.

Dans ce nouveau tome, Ray Garrison est décidé à stopper la vague de terreur qui menace le Colorado. Pour ce faire, il entend détruire les nanites responsables des récents crimes ayant affecté la région. Mais Garrison est lui même toujours en quête de son passé perdu, et il demande l'aide de Magic pour s'emparer de son dossier lors du Projet Rising Spirit. En parallèle, les agents Diane Festival et David Hoyt progressent également dans leur enquête, alors qu'un porteur de nanites voyage en bus. Le scénario de Jeff Lemire se compose de deux parties principales, la première moitié montre Ray Garrison ayant retrouvé un semblant d'humanité (et pourtant), la deuxième se focalise essentiellement sur l'action avec un personnage qui semble prêt à tout pour arrêter les autres porteurs de nanites. Le dessin de Jackson Guice se révèle moins séduisant que celui de Mico Suayan, mais le trait conserve cependant une tonalité très réaliste, parfaitement adaptées au récit. Les dernières pages proposent bien évidemment les couvertures alternatives mais aussi des extraits du script de Jeff Lemire.

VERDICT

-

Bloodshot Reborn revient dans un épisode dans la lignée du tome précédent. Ray Garrison poursuit sa quête et sembler traquer tous les porteurs de nanites. L'alter-ego de Bloodshot semble devenir le véritable héros de cet arc, et cette fois, il n'est plus seul et se retrouve accompagné d'une jeune femme qu'il a sauvé. Serait-il sur le point de trouver la rédemption ?

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés