Green Room
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 07 Septembre 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Jeremy Saulnier.

Green Room suit la fin de la tournée du groupe punk-rock The Ain't Rights - formé de Pat (Anton Yelchin), Sam (Alia Shawkat), Tiger (Callum Turner) et Reece (Joe Cole). Une tournée longue et difficile car le groupe multiplie les déconvenues. Pourtant, un club situé au fin fond des bois en Oregon leur propose de jouer un dernier concert. Sauf que les choses tournent encore plus mal. D'abord, ils jouent devant un public composé de néonazis qui n'apprécient pas du tout leur musique. Ensuite dans les coulisses, ils découvrent un cadavre et à une certaine Amber (Imogen Poots) qui s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Les jeunes suprématistes blancs menés par le propriétaire des lieux, Darcy Banker (Patrick Stewart) feront tout pour éliminer ces témoins gênants ...

Après Blue Ruin, Jeremy Saulnier est en train de se fabriquer une belle réputation dans l’univers du cinéma indépendant hollywoodien. L'approche naturaliste du réalisateur qui met en scène des personnages ordinaires dans des situations hors du commun permet de créer des effets-chocs d’une efficacité surprenante. Green Room constitue un film brutal et réaliste, dans la mesure du possible. La violence extrême est dépeinte de façon à créer un choc émotionnel chez le spectateur qui se sera rapidement senti emprisonné avec les protagonistes dans les circonstances extrêmes. L'objectif n'était pas de développer des personnages ou de créer une intrigue magistralement ficelée, mais bien de faire un film qui provoque un revirement des tripes, en obligeant les spectateurs à s’immiscer dans un univers violent et indomptable, et d’assister à une régression qui force l’instinct de survie à prendre le dessus pour une durée d’un peu plus de 90 minutes. Un exercice peu conventionnel, mais efficace et plutôt intelligent.

VERDICT

-

Plus inquiétant et effrayant que la majorité des films d'horreur oserait même espérer, Green Room est une très bonne surprise. La mise en scène exploite de manière expressive un décor glauque, baigné dans une lumière verdâtre anxiogène (d'où le titre). On émerge de ce film impressionné par la virtuosité de Jeremy Saulnier dans ce troisième long métrage.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés