Death Jr and the Science Fair of Doom
Plate-forme : Dual Screen
Date de sortie : 20 Septembre 2007
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5.5/10
Après la PSP, Jr débarque sur Nintendo DS.

Des changements ?

Quelques mois après la PSP, Death Jr connaît une adaptation sur Nintendo DS. Comme son prédécesseur, il ne s'agit pas d'un vrai jeu de plate-forme car on passe la plupart de son temps à tirer sur tout ce qui bouge. Comme son nom l'indique, la star du jeu n'est pas la mort elle-même, mais son fils irresponsable, qui a commis une grave bêtise. Hé oui encore.

Avec ses amis, eux aussi morts et très étranges (un peu dans l'esprit de BeetleJuice), ils sont en effet dans un monde scientifique où les projets farfelus partent dans tous les sens. Car Junior a relâche accidentalement le méchant Moloch, un esprit surpuissant. Death Jr va donc devoir se lancer dans une nouvelle quête, mais cette fois il ne sera pas seul, son ami Pandora l'accompagnant durant la partie. Il sera meme possible de jouer avec et de bénéficier de compétences légèrement différentes et son propre arsenal de tir.

Classique mais efficace

Death Jr reprend beaucoup d'éléments des opus PSP. Mais cette fois, les niveaux sont moins étendus et encore plus linéaires qu'auparavant. Les développeurs ont cependant essayé de varier au maximum les actions, mais la mise en scène n'est pas toujours très pertinente.

Sur le plan technique, le jeu est hélas loin d'être le must sur Nintendo DS. Le rendu graphique manque de précision, et certains effets spéciaux manquent de clarté. Backbone a en outre fait le curieux choix d'abandonner la 3D temps réel pour un mix de 2D-3D, pas toujours très efficace. Heureusement, la jouabilité reste assez honnête et le gameplay défoulant, même si la gestion des sauts n'est pas toujours assurée. A noter qu'il sera possible d'y jouer de deux à quatre en réseau local.

    

VERDICT

-

Death Jr and the Science Fair of Doom est au final une production assez honnête, mais qui souffre d'une réalisation brouillone et d'une maniabilité pas toujours bien précise.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés