Warriors All-Stars
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation Vita
Date de sortie : 01 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Warriors All-Stars raconte l’histoire d’une contrée mystérieuse au bord de la destruction, dont la source du pouvoir est tarie à la mort du roi.

Une formule inchangée.

Pour cette nouvelle déclinaison de la série "Warriors", le concept n'a pas changé d'un iota et vous allez toujours devoir combattre la meute et réaliser des combos toujours aussi fantaisistes. Warriors All-Stars aurait très bien pu s'appeler Warriors Orochi 4, puisqu'il conserve son aspect crossover : Par un habile tour de passe-passe (ou plutôt un vortex inter-dimensionnel), la princesse Tamaki a invoqué des héros d'autres royaumes pour sauver le monde de la destruction. Le rituel ne s'est pas déroule comme prévu, et les personnages ont été expédiés aux quatre coins du monde. Trois factions feront appel aux héros d'univers parallèles pour porter leurs rêves de grandeur. Chaque mission débute par un rapide briefing historique, et une carte vous détaillera les plans des lieux et la présence des alliés et des ennemis. Comme à l'accoutumée, le Musou, une sorte d'énergie mystique, répond présent. Pour déclencher un coup spécial il faut faire monter la jauge à l'écran. Le Musou Rage lui permet d'affliger encore plus de dégâts, et il sera conseillé de l'utiliser dans le cas d'objectifs plus compliqués. Chaque personnage dispose d'armes et de compétences précises, et au cours de la partie vous découvrirez moult objets et même des armes sur le terrain. A ceci s'ajoute des points d'expériences qui augmentent lors des combats. Il ne faudrait pas oublié que derrière ces ballets incessants se cachent une réelle mission. Un objectif raté, game over. Rageant quand on sait que l'action peut durer plusieurs heures, et que la météo peut parfois venir troubler la partie. C'est d'ailleurs pour cela que plusieurs sauvegardes sont possibles en cours de partie, une chance. Par contre, aucun mode multijoueurs n'est malheureusement présent dans cet épisode.

Outre un nombre de protagonistes assez important à l'écran, Warriors Orochi All-Stars vous permet de recruter deux compagnons à vos côtés et de défaire les commandants ennemis jusqu'à l'affrontement contre le général adverse. Plusieurs conditions devront parfois être remplies pour remporter la victoire. Notons que Warriors All-Stars intègre plusieurs guests, Ryu Hayabusa de Ninja Gaiden, Kasumi et Ayane de Dead or Alive, William de Nioh, Yukimura Sanada de Samurai Warriors, Zaho Yun de Dynasty Warriors, Horo et Oka de Toukiden, ou encore Sophie Neuenmuller de Atelier Sophie. Le titre présente également un tout nouveau si au concept d'escouade, qui permet de tirer parti des atouts de ses deux compagnons de route, en faisant appel à eux pour bénéficier d'un gain de santé, lancer un combo spécial ou affaiblir l'ennemi. En dehors des combats, vous pourrez explorer le Sanctuaire, utile pour améliorer vos liens avec d'autres personnages ou découvrir des missions secondaires. Ce havre paisible comporte notamment une taverne, l'auberge, la raffinerie, l'arène d'entraînement et le quartier général.

Techniquement en progrès ?

Warriors All-Stars présente un rendu graphique plutôt convenable. La modélisation des personnages s'avère encore en progression dans cet opus, la qualité des textures s'affine avec le temps, les environnements jouissent d'une belle finition (malgré des décors vides), la gestion lumineuse ne manque pas de charme, et la distance d'affichage est forcément plus développée qu'auparavant, même si le moteur technique (issu de la PS3) bride encore les ambitions. Bien sur il est également possible de jouer sur PlayStation Vita via la fonctionnalité Remote Play, mais cela apporte encore de la confusion tant les batailles sont souvent chargés en ennemis (souvent plus d'une centaine à l'écran). La jouabilité n'a pour ainsi dire pas bougée depuis les précédents opus, aussi on se retrouve vite en terrain connu. Certains qualifieront le jeu de rustre et répétitif, un sentiment renforcé par la faiblesse de l'intelligence artificielle adverse, mais c'est aussi ce qui fait son charme.

D'un point de vue musical, on retrouve les doublages japonais en standard, mais les textes sont quant à eux en anglais. La bande son comporte cette fois des compositions plus historiques qui nous immergent plus facile au sein du Japon féodal. Le haut parleur de la Dual Shock 4 affiche des voix d'une qualité assez discutable. Le contenu du jeu est plutôt solide et assure une bonne durée de vie, sachant que plusieurs épilogues sont possibles. Il est aussi possible d'effectuer une nouvelle partie en conservant son niveau d'expérience, les affinités entre personnages, l'argent et les objets accumulés au cours de la précédente campagne.

VERDICT

-

Warriors All-Stars conserve son statut de défouloir efficace et se révèle extrêmement complet, même si les nouveautés de gameplay restent mesurées. La campagne est toutefois mieux scénarisée, de nombreuses activités secondaires sont possibles en marge des batailles et les environnements offrent une meilleure diversité que dans la série régulière. La prochaine étape passera sans doute par un épisode totalement open world, mais le fait que Warriors All-Stars s'appuyait sur un ancien moteur technique limitait forcément les ambitions. Notez qu'une nouvelle fois, KOEI n'a pas localisé son jeu en français.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés