Radiant Historia : Perfect Chronology
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 16 Février 2018 - 29 Juin 2017 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Six ans après la sortie de Radiant Historia, il est temps de retrouver le continent de Vainqueur et les voyages temporels de la White Chronicle.

Il était une fois.

Six ans après la sortie de Radiant Historia sur Nintendo DS (inédit en Europe), Atlus nous présente une adaptation enrichie de l'original sur Nintendo 3DS. Radiant Historia : Perfect Chronology se déroule sur le continent de Vainqueur, un territoire ravagé par de nombreux conflits. Les ressources naturelles se sont taries et le monde décline de jour en jour. Les nations de Granorg et d'Alistel se livrent une guerre meurtrière pour s'accaparer les dernières terres encore fertiles. Stock, un agent secret de la nation Alistel, tombe par hasard sur un livre magique, le White Chronicle, qui lui permet de pouvoir voyager à travers le temps. Dans une zone intemporelle nommée Historia, il fait la connaissance de Teo et Lippti, deux êtres qui lui annoncent la destruction inévitable du monde, sauf si Stocke parvient à réécrire l'histoire. Un choix lui sera rapidement proposé, c'est à dire rester membre des services secrets ou bien rejoindre l'armée régulière aux cotés de son ami Rosch. Deux trames temporelles distinctes s'enclenchent et se répondront mutuellement (la Standard et l'Alternative). En voyageant de l'une à l'autre, Stock pourra débloquer des événements dans l'autre continuité et ainsi tenter de corriger la trame historique.

Cette édition 3DS est enrichie par de nouvelles quêtes secondaires, un donjon bonus, ainsi que par une troisième trame temporelle où Stocke va faire la connaissance d'un mystérieux nouveau personnage nommé Nemesia, qui lui en révélera plus sur l'histoire de son monde et débloquera une nouvelle chronologie pour explorer l'effet domino de certaines de ses actions à travers des scénarios épisodiques alternatifs. Concrètement, Nemesia enverra Stocke dans plusieurs temporalités envisageables où nous attendent des combats de boss supplémentaires (souvent issus de la campagne principale) et des quêtes très traditionnelles où il faut souvent parler à un personnage particulier pour faire avancer la trame.

Une réalisation en progression ?

Les graphismes ont été nettement améliorés depuis la version DS, bien qu'il conservent un côté old-school indéniable - ce qui fait aussi le charme de l'aventure - et le character design a été clairement modernisé (des illustrations additionnelles peuvent être achetées via les DLC). Notons que la 3D stéréoscopique n'est pas du tout gérée et qu'une introduction animée inédite signée A-1 Pictures est de la partie. L'interface a été repensée et tout est intuitif. Les affrontements ont lieu au tour par tour et le mode combat utilise un système où les ennemis sont positionnés sur une grille de 3x3. En fonction de votre positionnement, les dégâts reçus ou générés apparaîtront plus ou moins importants. Les combattants réservistes peuvent aider leurs alliés par des "Supports Skills" en entrant aléatoirement dans le champ de bataille.

La durée de vie propose de nombreuses heures de jeu tant il y a de choses à accomplir, comptez un minimum de 30h pour la quête principale près du double si vous sillonnez l'intégralité du monde et des trames temporelles. La difficulté demeure particulièrement sensible, sans compter que les ennemis sont puissants (mais visibles sur la carte) et ne rapportent pas beaucoup d'items. Un nouveau mode Easy a été intégré, ce qui aidera sans doute les plus impatients. L'ensemble des dialogues est désormais doublé en anglais et l'excellente bande son signée Yoko Shimomura accueille cinq morceaux inédits. Précisons que la version cartouche du jeu a connu un bref tirage en Europe, autant dire qu'il ne faudra pas tarder à se le procurer.

VERDICT

-

Radiant Historia : Perfect Chronology est un jeu de rôles très réussi. Son intrigue propose un voyage haletant à travers le temps et constitue sans nul doute l'un des points forts de cette production japonaise. La musique est un régal et le système de combat stratégique fait preuve d'un dynamisme évident. Si vous avez raté le jeu d'origine en 2011, ce portage se présente donc comme l'occasion idéale de tester ce grand classique.

 

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés