Shin Megami Tensei : Strange Journey Redux
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 18 Mai 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Avec son histoire S-F tordue remplie de démons, ses nombreuses pistes narratives à explorer, Strange Journey Redux est un RPG différent.

Un jeu inédit en Europe.

Paru initialement sur Nintendo DS en 2009, Shin Megami Tensei: Strange Journey arrive enfin en Europe avec cette version Shin Megami Tensei : Strange Journey Redux. Dans le jeu d'Atlus,  une faille spatio-temporelle est apparue dans l'Antarctique, déversant des hordes démoniaques qui menacent de détruire la Terre. Les Nations Unies ripostent en envoyant une équipe de spécialistes enquêter sur l'anomalie appelée le "Schwarzwelt" - Un dôme d'énergie noire qui risque d'engloutir le monde - et trouver un moyen d'y mettre un terme. À l'intérieur, vous découvrirez une image-miroir cauchemardesque de votre propre Terre, peuplée de démons qui attendent avec impatience de vous rencontrer. Vous incarnez un protagoniste anonyme qui s'écrase au milieu d'un nid de démons après avoir franchi la barrière en Antarctique. Deux autres vaisseaux ont également été envoyés, qui ont tous deux éprouvé des difficultés à communiquer une fois de l'autre côté. Dès votre arrivée, vous aurez pour mission d'explorer les nombreux lieux qui composent le pays habité par les démons du Schwarzwelt et vous aurez beaucoup de plaisir à le faire. Chaque zone est essentiellement un donjon tentaculaire dont le thème est lié aux qualités moins que stellaires de l'humanité, comme une zone de guerre, un quartier chaud, un centre commercial et une terre d'ordures. Vous n'arpenterez pas le même chemin cauchemardesque que par le passé, car un nouveau personnage, Alex, joue un rôle majeur dans le déroulement de l'histoire. On ne sait pas grand chose à son sujet, mais une chose est sûre à propos d'Alex : elle a une dent contre vous. Vous découvrirez également de nouveaux démons, inspirés d'autres épisodes de SMT, d'autres fins alternatives et un tout nouveau donjon à explorer.

Naviguer dans chaque donjon est un défi, mais c'est extrêmement addictif. Strange Journey est un jeu à la première personne où vous vous déplacez sur une grille comme les autres titres de la série. Au fur et à mesure que vous bougez, les chances de rencontrer un démon hostile augmentent et vous voulez être efficace à chaque pas que vous faites. Mais ce ne sera pas si simple. La carte se découvre au fur et à mesure que vous traversez chaque espace sur la grille et il est facile de se perdre. Vous devrez aussi surmonter les pièges au sol qui vous endorment ou vous empoisonnent, les labyrinthes interminables de téléportations, les déphasages qui changent complètement la carte, les espaces complètement noirs sans carte et les couloirs cachés qu'il faut découvrir pour progresser. Il y a tellement de défis et de variété que vous aurez hâte de continuer pour découvrir ce qui vous attend dans le prochain virage. En traversant les donjons, vous avez une chance de recruter les démons que vous combattez. Il y a une grande variété de démons, du plus mignon au plus grotesque. En ce qui concerne les batailles, il n'y a rien de spécial dans Strange Journey par rapport aux autres titres de Shin Megami Tensei. Vous voulez frapper la faiblesse de l'ennemi afin d'avoir une chance d'infliger des dégâts supplémentaires, ce qui arrive si d'autres démons de votre groupe ont une affinité avec la compétence que vous avez utilisée pour frapper la faiblesse. Sinon, c'est assez simple, sauf quand il s'agit de certains boss et de l'ennemi étrange qui a une défense si élevée qu'il faut vraiment réfléchir aux compétences à utiliser et dans quel ordre pour empêcher un KO.

Une réalisation en progression.

Les graphismes correspondent à un jeu typique de Shin Megami Tensei (sa qualité visuelle est comparable à celle de Shin Megami Tensei IV), le titre tourne à présent sur le moteur de la série Etrian Odyssey. De plus, il existe une variété supplémentaire dans les environnements. Par exemple, il y a un nouveau donjon qui se dévoile bientôt dans l'histoire et qui peut être joué à mesure que vous progressez, ce qui ouvre la voie à de nouvelles sous-applications (capacités pouvant être équipées) et à trois nouvelles fins. Si la longue campagne de Strange Journey ne vous suffit pas, vous trouverez assez d'éléments additionnels pour y rester un moment. Il y a aussi un tas de nouveaux démons à déverrouiller, vous pouvez en contenir plus que dans l'original, et il existe des dizaines d'améliorations mineures qui simplifient le gameplay. A noter que le jeu est intégralement en anglais, ce qui ne surprendra personne.

Même si les donjons sont époustouflants, il peut apparaître répétitif de traîner dans un cachot, de recruter quelques démons, de retourner à la base et de repartir au combat. Il n'y a pas d'autre monde à explorer, juste des donjons. Un autre aspect moins qu'impressionnant est le manque de profondeur des personnages. L'histoire générale est intrigante et nous a fait nous demander ce qui se passerait ensuite, mais tout est très bien organisé et on ne vous donne pas vraiment de raison d'appuyer l'un des personnages. Comparez cela avec Shin Megami Tensei IV et vous verrez que l'empathie pour les personnages n'est tout simplement pas là. Le fait que vous receviez des ordres d'un robot et que vous ayez des discussions "FaceTime" avec les Nations Unies pour rendre compte de vos progrès montre à quel point l'histoire est réelle. Cela dit, il y a un personnage qui adopte un démon bizarre appelé Bugaboo et il forme avec lui un lien étroit et effrayant.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, Strange Journey Redux ne déçoit certainement pas car terminer les donjons tentaculaires et stimulants tout en recrutant une variété de démons s'avère très amusant. Même si vous avez joué l'original, il y a de quoi vous faire revenir pour en redemander.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés