Under Night In-Birth Exe : Late[st]
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation 3 - PlayStation Vita
Date de sortie : 09 Février 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Le jeu de combat Under Night In-Birth EXE Late arrive sur consoles dans une version améliorée.

Une version améliorée ?

Signé French Bread (Melty Blood) et adapté sur consoles par Arc System Works, Under Night In-Birth EXE : Late[st] est une version mise à jour du jeu de combat 2D Under Night In-Birth EXE (PS3), lui même basé sur Under Night In-Birth (uniquement disponible dans les salles d'arcade). Ce Late[st] comporte quelques modifications de gameplay (rééquilibrage de certains combattants, introduction du Veil Off, activable dès que l'on dispose de 100 unités dans sa jauge EX; il permet d'infliger davantage de dégâts et d'effectuer des contres spectaculaires), de nouveaux personnages jouables (Enkidu, Mika, Phonon et Wagner), ou encore des modes inédits (Chronicles qui présente une campagne sous forme de visual novels et Mission qui permet d'apprendre certains combos). Intégrant un côté conte illustrée, l'intrigue prend place à notre époque. Un phénomène nommé Hollow Night frappe plusieurs régions du Japon une fois par mois depuis des siècles. Chaque zone englouti dans les ténèbres est assailli par des créatures de l'ombre appelées les Voids qui utilisent et se nourrissent d'un pouvoir connu sous le nom d'Existence. Les humains normaux ne peuvent pas voir ou entrer en contact avec les Voids, mais certains gens ont le potentiel de les percevoir. Ceux qui acquièrent ce pouvoir sont alors traqués par les Voids et risquent de perdre leur santé mentale. Dans des circonstances particulières, une personne qui ne sombre pas dans la folie après avoir été frappé par un Void peut devenir un "In-Birth". Bien que ce statut propulse la personne dans une sorte de limbes où il n'y a ni vivant ni mort, elle acquière également la possibilité de contrôler l'Existence. En parallèle, deux groupes rivaux, Yato et Licht Kreis, tentent de maintenir l'ordre dans les zones touchées par l'Hollow Night, mais pas vraiment avec la même méthode ni les mêmes objectifs. Une troisième faction entre alors en scène, Amnesia, et cherche à arrêter l'influence de ses rivales.

On retrouve désormais 20 combattants qui représentent à peu près tous les styles de combats envisageables, mais aussi tous les clichés possibles. Chaque personnage possède trois coups spéciaux et surtout les combos et enchaînements sont libres contrairement à un Street Fighter par exemple. Autant dire qu'il faudra un peu de temps avant de trouver la combinaison gagnante, et surtout trouver le gameplay qui vous correspond le mieux. Heureusement, en mettant le jeu en pause, vous accéderez à la liste des mouvements possibles. Le mode Arcade demeure assez classique et permettra de découvrir le passé de chacun des personnages, l'option Versus offre la possibilité de jouer à deux simultanément, le mode Training est utile pour s'entraîner, le Survival oblige à aller le plus loin possible avec une seule barre de vie, tandis que l'option Network apporte un réseau très stable et n'est pas zoné géographiquement (ce qui permet de trouver assez facilement des adversaires sur la Toile).

Une réalisation efficace.

Les graphismes d'Under Night In-Birth EXE : Late[st] s'avèrent très soignés, à l'exception des arènes (en 3D) pas vraiment dignes de la PS4, même si le jeu monte cette fois en 1080p (contre 720p pour la version PS3). Les couleurs sont assez bien équilibrées, les personnages et les décors sont très détaillés. On appréciera les expressions très naturelles des combattants, et le fait que tous les sprites aient été dessinés à la main, mais les animations demeurent parfois un peu rigides malgré le 60 fps constants. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonction Remote Play, tandis que la compatibilité PS4 Pro n'apporte rien de nouveau.

La jouabilité reprend un schéma de commandes relativement dynamique (même si la fausse croix de direction fait toujours aussi mal aux doigts), tout en se montrant riche en options. Avec un stick arcade, on profitera d'un confort encore accru, tous les boutons d'actions étant immédiatement accessibles. Les musiques restent assez variées pour leur part, avec du métal et de l'électro dans la plus pure tradition japonaise (les doublages sont en japonais, les textes écrans en anglais). Notons que si cet opus a droit à une sortie en magasins sur PS4, les moutures PS3 et PS Vita sont également disponibles en Europe via le PlayStation Store.

VERDICT

-

Under Night In-Birth EXE : Late[st] est un jeu de combat 2D très sympathique. Plus accessible qu'il n'y paraît, il offre un univers visual novel efficace, mais également une réalisation graphique très agréable. Une alternative de choix à un BlazBlue ou un Guilty Gear. Bien sur, le jeu n'a pas beaucoup évolué depuis la précédente édition (parue en 2015 en Europe) mais le gameplay dynamique mérite le coup d'œil et l'introduction du système Veil Off apporte davantage de tactique.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés