Enemy Territory : Quake Wars
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 30 Mai 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Enemy Territory débarque enfin sur Xbox 360

Retour au multijoueur

Après un Quake 3 Arena très orienté vers le multijoueur, le quatrième opus officiait un retour aux sources avec un mode solo plus costaud. Ennemy Territory Quake Wars a pour sa part été développé par Splash Damage (Return to Castle of Wolfenstein) puis converti sur Xbox 360 par Nerve Software. Ce titre s'oriente lui aussi vers le multijoueur. Scénaristiquement, les évènements décrits se déroulent avant Quake 2. L'action prend donc place en 2065 où les troupes alliées du GDF (Global Defense Force) affrontent les Strogg, un peuple barbare disposant d'une technologie avancée, pendant leur première tentative d'invasion de la Terre.

La première étape sera donc de choisir si vous souhaitez incarner un humain ou un Strogg. Dès lors, il faudra sélectionner la classe du personnage, soldat, agent de terrain, ingénieur, ranger et médecin du côté GDF, char, Oppresseur, Constructeur, Infiltrateur et Meditek du côté Strogg, avant d'aller sur le terrain. Comme à l'accoutumée l'arsenal d'armes, de véhicules et d'équipements à déployer, est assez volumineux et au gré de la partie, de nombreuses récompenses seront là pour améliorer les personnages en fonction des tactiques de l'équipe. L'armée du GDF disposera d'armes telles que des mitrailleuses et des lance-roquettes, ainsi que de véhicules de type blindés ou encore des hover-copters. La technologie strogg est, quant à elle, fondée sur la manipulation de l'énergie et de la gravité, et comprend des éléments tels que l'Hyper Blaster, le Canon à éclairs, un exosquelette géant, un planeur blindé, un avion à décollage et atterrissage vertical, etc.

Par ailleurs, des objectifs de mission et de classe clairement définis, guident les joueurs débutants afin que ceux-ci puissent apporter leur contribution sur le champ de bataille.  Mais quelles sont les objectifs justement ? S'emparer de territoires ennemis, ainsi que de faire progresser ou de tenir la position de votre ligne de front. L'Intelligence artificielle étant un minimum véloce, il faudra établir une véritable stratégie d'équipe avant de se lancer à l'assaut. Mais les troupes adversaires pourront aussi débarquer dans des installations vous appartenant. Il conviendra donc de protéger sa zone de jeu et éventuellement de lancer une contre-attaque si les forces en présence le permettent. Par ailleurs, des objectifs de mission et de classe clairement définis, guident les joueurs débutants afin que ceux-ci puissent apporter leur contribution sur le champ de bataille.  Mais quelles sont les objectifs justement ? S'emparer des lieux.

Enemy Territory : Quake Wars utilise la technologie Mega Texture d'iD Software et propose un rendu très propre. Graphiquement le jeu est en effet assez joli, avec des environnements vastes, et est surtout vraiment bien mis en scène. On adhère rapidement à sa jouabilité toujours très réactive et à son gameplay très défoulant. L'animation reste très coulée et fluide, et le portage s'est bien passé. La bande son est assez discrète, puisqu'en dehors du menu, la musique est totalement absente durant la progression. Les dialogues Français sont assez crédibles et les bruitages bien rendus. Enfin la durée de vie est extrêmement satisfaisante et assure de nombreuses heures de jeu jusqu'à 16 joueurs, dans des décors réalistes tels que des déserts, des glaciers, des montagnes, sans oublier la campagne.

    

VERDICT

-

Enemy Territory Quake Wars est un FPS multijoueur très réussi. Le gameplay assure le spectacle, et devrait donc séduire un large public.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés