Metroid : Samus Returns
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 15 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Éradiquer la menace dans cette réinterprétation de Metroid II, l'épisode paru sur Game Boy dans les années 1990.

Metroid II revisité

Développé par Nintendo SPD et MercurySteam Entertainment, Metroid : Samsus Returns envoie la chasseuse de primes Samus Aran sur la planète SR388 afin d'éliminer la race primitive des metroïdes, l'une des créatures les plus dangereuses de la galaxie. Ces organismes ont en effet la capacité d'absorber l'énergie de toute forme de vie, et les Pirates de l'Espace entendent s'en emparer afin de conquérir la galaxie. Cet épisode est davantage une réimagination de Metroid II : Return of Samus (paru sur GameBoy en 1991) qu'une simple mise à jour technique. La planète se divise en régions où l'on avance dans des couloirs conçus dans une mécanique de jeu à défilement latéral. De nombreux pièges parsèment votre route et certaine portes sont bloquées par une masse visqueuse ou nécessitent l'utilisation d'un pouvoir particulier pour passer. La carte se dévoile sur votre passage et s'affiche bien sur l'écran tactile de la Nintendo 3DS. Elle référence les bornes de sauvegarde, celles où l'on peut faire le plein d’énergie et de munitions, ainsi que l'endroit où l'on dépose l'ADN recueilli sur les metroïdes vaincus et qui permet de déverrouiller l'accès à la section suivante.

C'est le genre qui veut ça, et à l'image de Castlevania (d'où le terme Metroidvania), il faudra faire de nombreux allers-retours sur SR388 afin de progresser dans Metroid : Samus Returns, le temps de débloquer la capacité requise. Souvent, vous améliorerez vos aptitudes en affrontant les metroïdes, et la difficulté s'avère beaucoup plus raisonnable que sur Game Boy, sachant qu'en cas d'échec contre un boss, vous ressusciterez devant la salle qui l'abrite. Depuis la mouture originelle, l'arsenal de Samus Aran a été amélioré avec de nouveaux coups et des capacités supplémentaires. C'est notamment le cas de l'énergie appelée "Aeion", mais aussi d'une frappe de riposte très puissante (utile pour asséner un coup critique), et l'apparition d'un mode visée libre qui permet de tirer dans n'importe quel angle. Samus améliore sa combinaison et la variété de ses armes en récupérant des sceaux sur le terrain. A l'image de Metroid Prime, un scanner est présent, sauf que cette fois il a une toute autre fonction, c'est à dire identifier les passages secrets et les items bonus. Grâce aux portails de téléportation, il est facile de retourner sur ses pas. Il y a une foule de secrets à découvrir, et si vous en trouvez suffisamment, vous pourriez même lever le voile qui entoure le secret de la planète SR388.

Une réalisation à la hauteur ?

Si Metroid : Samus Returns conserve un cheminement 2D, le jeu est lui entièrement 3D. Le graphisme apparaît relativement réussi, les effets de lumières sont charmants, la palette visuelle est riche en couleurs, et les décors beaucoup plus variés qu'on ne l'imaginait. L'effet de profondeur est brillamment rendue sur la New Nintendo 3DS, et cette 3D stéréoscopique améliore encore l'immersion. La prise en main gagne forcément en profondeur depuis la mouture originale (la Game Boy ne comportait que deux boutons), l'animation ne rencontre aucune turpitude et la jouabilité est maîtrisée en quelques minutes à peine. Les textes sont quant à eux en Français et se montrent de qualité, un vrai scénario ayant été proposé, et l'épilogue ne manquera pas de surprendre les fans (restez après les crédits).  La durée de vie est plutôt élevée - une quinzaine d'heures - compte tenu du nombre d'éléments à retrouver, à commencer par son chemin, tandis que la bande son présente une musique atmosphérique de circonstance. En approchant d'un metroïde, une alarme retentit s'accentuant plus vous serez proche de la créature. Samus est quant à elle toujours muette.

Accompagnant la sortie du jeu, deux amiibo Metroid permettent de débloquer des bonus supplémentaires. La figurine dédiée à Samus (ou celles de Super Smash Bros) sont utiles pour récupérer de l'énergie ou des munitions, alors que celle de la metroïde identifie la créature la plus proche de vos sur la carte. Ces amiibo débloquent également le mode Fusion, un mode encore plus ardu que le mode Difficile accessible après avoir terminé le jeu une fois. Notons également qu'une édition limitée du jeu est disponible comprenant un CD audio, un artbook de quarante pages, un porte-clefs en forme de boule morphing, un badge du logo Metroid en forme S, un code de téléchargement du jeu Metroid II sur le Nintendo eShop, et un steelbook prenant la forme d'une cartouche Game Boy.

VERDICT

-

Avec un design de niveau plus moderne, une bande son signée par des vétérans de la série et une 3D stéréoscopique bien gérée, les nouvelles aventures de Samus Aran offrent un excellent jeu de plate-formes/action en vue de profil qui séduira autant les nouveaux venus que les amateurs du genre. Metroid : Samsus Returns est une réussite incontestable.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés