Libertalia tome 1 : Le triomphe ou la mort
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Avril 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Fabienne Pigière et Rudi Miel
Dessin : Paolo Grella

1697. Le comte Lionel de Saint Jean organise une fête dans sa propriété de Provence. C'est l'occasion pour le gentilhomme Olivier Misson, fiancée avec la filleule du comte Marie-Élisabeth, de rencontrer le maître des lieux. Profitant de l'ambiance, le comte entraîne Misson dans une remise au fond du domaine où cinq esclaves attendent leur punition pour avoir tenté de s'échapper. L'esclavage est pourtant interdit en France métropolitaine, mais Saint Jean n'y prête pas beaucoup d'importance. S'il a tenu éloigné Misson du château, c'est surtout pour se venger des pamphlets ridicules qui le trainent dans la boue, et que le jeune homme idéaliste a justement écrit. Saint Jean blesse mortellement les esclaves puis laisse Misson abréger leurs souffrances. Mais le pistolet servira surtout à blesser Saint Jean, obligeant Misson à quitter le pays pour ne pas finir en prison ou sur la guillotine. Le gentilhomme est donc contraint de s'engager dans la marine, et à son arrivée à Rome, il fera la rencontre d'un prêtre défroqué, également à la recherche d'un récit convoité, L'Utopie de Thomas More. Les deux hommes partagent les mêmes valeurs et Misson propose à Carracioli de partir avec lui sillonner les mers à la recherche de la cité idéale ...

Libertalia débute une trilogie inspiré de l'œuvre de Daniel Defoe, l'auteur de Robinson Crusoe. L'intrigue bascule sur une histoire de piraterie dont le héros va prendre la tête après la disparition de son capitaine. Il décide de hisser la bannière de la liberté et de créer une cité nouvelle à Madagascar, alors que Saint Jean cherche toujours à accomplir sa vengeance. Ce premier volume permet de poser les fondations du récit et de présenter les forces en présence. Paolo Grella assure des planches magnifiques et un album tout en contraste, mélange de lumière et de noirceur. Un début très prometteur donc.

VERDICT

-

Libertalia débute une trilogie inspirée de l'utopie libertaire esquissée par Daniel Defoe. Ce premier tome se conclut alors que Misson et son équipage posent les premières pierres de leur colonie, où tout les hommes seraient libres et égaux. Un très bon commencement.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés