Androïdes tome 4 : Les larmes de Kielko
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 17 Mai 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jean-Charles Gaudin
Dessin : Viska
Couleurs : Digikore Studios et Bertrand Benoît

Los Angeles, 2037. Kielko est l'androïde domestique de la famille Morgan. Programmé pour être l'homme à tout faire de la maison, le robot s'intéresse de plus en plus aux informations auxquelles ses congénères n'a pas accès. Pour les enfants, les androïdes vont parti de leur quotidien et rares sont ceux qui se permettent de les juger. La mère de famille en revanche n'apprécie que moyennement d'avoir le caisson de recharge de Kelko dans son salon. Depuis quelques temps, ce dernier ressent des perturbations nano-technologies qui ne furigent dans aucun de ses paramètres d'initialisation. Serait-ce à cause de Grady Morgan, le père de famille qui passe son temps à tromper sa femme ? Kelko doit souvent l'accompagner dans des lieux peu recommandables, et pourtant il doit garder le secret auprès du reste du foyer. En parallèle, une sombre affaire de meurtres inexpliquées affecte la ville et Grady connaissait les victimes. Hasard ou coïncidence ?

Ce nouvel épisode de la saga Androïdes s'éloigne très nettement de ses prédécesseurs. Le scénario de Jean-Charles Gaudin évolue cette fois dans un temps beaucoup plus contemporain où un androïde commence à ressentir des sentiments humains. Dans un premier temps, Kelko perçoit le monde à travers des protocoles et des autorisations, mais il s'en émancipe assez rapidement, quitte à atteindre le point de non retour. La problématique des robots n'est pas la seule préoccupation de cet album, Grady Morgan joue un rôle très important dans l'intrigue. Kelko s'avère très proche de lui, au point de le protéger de tout ce qui pourrait l'inquiéter. L'épilogue ne manquera pas d'interroger sur l'évolution des intelligences artificielles. Les dessins de Viska se révèlent très réussis et plus soutenu que le précédent volume.

VERDICT

-

Ce quatrième et dernier volume d'Androïdes est sans nul doute l'un des meilleurs de la série si ce n'est le meilleur. Il s'en dégage une ambiance de huis-clos familiale brillamment rendue et l'histoire offre des perspectives de réflexions intéressantes sur l'avenir de l'I.A.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés