Yo-Yo Post Mortem tome 2 : Mourir n'a jamais tué personne
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 15 Mars 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Gilles Le Coz

Les passeurs sont chargés d'aider les âmes des défunts à gagner l'autre monde. Mais depuis que Steve a inventé l'iCrane et son clavier démoniaque, les affaires tournent au ralenti, puisque tout le monde a oublié sa mission première. Que feraient les disparus si, du jour au lendemain, plus personne ne venait les chercher dans leur tombe ?  Une fois réveillés, ils s’ennuieraient à mourir. Cerby, le gardien des portes de l'enfer, doit trouver une solution pour lutter contre cette apathie généralisée et à cet engorgement de plus en plus préoccupant du monde. Et pour ne rien arranger, une créature terrifiante entend profiter du chaos pour retourner sur Terre.

Une seule personne peut encore ramener l'ordre, c'est James Bône, sauf que celui-ci a vendu sa propre âme au Rock, redevenant humain à l'issue du premier tome. Malgré tout, puisqu'il se doit d'être le sauveur du monde d'en bas, il va finir par redevenir lui-même, grâce à Adèle, une jeune gothique qui a été renversé par une voiture et qui ignore tout de son état actuel. Le scénario se révèle extrêmement bien construit et gorgé d'humour (on aperçoit même le lieutenant Columbo le temps d'une page). Le dessin, entièrement en gris et noir, est d'une belle maîtrise, affichant des personnages très expressifs (malgré leurs visages d'os) et des décors assez variés puisque ce tome 2 prend place sur deux mondes simultanés. A noter que ce volume devrait conclure la série, puisque l'ouvrage se termine par un happy end.

VERDICT

-

Un deuxième tome de Yo-Yo Post Mortem très réussi. La lecture fait sourire et va même susciter un peu d'interrogations.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés