Sword Art Online : Fatal Bullet
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One
Date de sortie : 23 Février 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Devenez le héros de Gun Gale Online dans le dernier opus de la franchise SAO, "Sword Art Online: Fatal Bullet".

Un changement total d'univers.

Un an après son retour dans le monde réel, Kirito est approché par Seijirou Kikuoka du département "Réalité Virtuelle" du Ministère des Affaires Internes et de la Communication, et se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online. Il devra enquêter sur l'incident du Death Gun survenu dans GGO, les joueurs décédés avec cette arme dans le monde virtuel perdent également la vie dans le monde réel. Nous sommes à présent en 2025 et GGO est un monde futuriste, froid et violent, dont la capitale a pour nom Space Battle Cruiser (SBC). Kirito se connecte et décide de participer au "Bullets of the Bullets", un grand tournoi qui élira le plus grand tireur de GGO, dans le but d'être pris pour cible par le Death Gun. Développé par le studio Dimps, Sword Art Online : Fatal Bullet s'inspire des événements décrits dans l'arc Phantom Bullet de SAO. Vous pourrez créer votre avatar et vous aventurez dans un monde virtuel où vous rencontrerez Kirito et ses amis, et devrez stopper les agissements de Death Gun en lieu et place du héros légitime. Au fil de la progression, vous ferez des choix importants en attribuant les compétences de votre personnage, ce qui déterminera son rôle au sein de son escadron et faire évoluer en conséquence son équipement. Vous pourrez aussi déterminer quel type de relation vous entretenez avec les différents protagonistes de la série. Une fois véritablement lancé dans le jeu, vous pourrez récupérer des quêtes de différentes natures (missions principales, chasses aux trésors, quêtes annexes, etc).

Par rapport aux précédents opus, Fatal Bullet se distingue par son armement car le monde de GGO est davantage centré sur les armes à feu même si on peut aussi retrouver d'autres types d'arme comme des sabres laser et des couteaux pour se battre au corps-à-corps. Si vous n'êtes pas familier de la saga Sword Art Online, de nombreux didacticiels ont été intégrés et l'aventure débute de manière très progressive. A vos côtés, on retrouve un compagnon digital, ArFa-Sys, qui vous permet de mettre de l'argent de côté et vous achète des armes et des objets. C'est vous qui décidez de l'apparence et de l'évolution de votre ArFA-sys. GGO se déroule dans une terre post-apocalyptique, qui était devenue un immense désert après une guerre lointaine, où les opposants utilisaient des vaisseaux spatiaux. La capitale du jeu était à la base un immense vaisseau. C'est une immense ville en ruine à cause de la guerre, qui a un nombre illimité de machines de combat automatisées et de créatures mutantes. Autant dire que les ennemis ne manqueront pas, mais il reste toujours la possibilité de ranimer un partenaire tombé au combat. Vos compagnons (dirigés par la console ou via le jeu en ligne) pourront recevoir des ordres simple grâce au pavé tactile de la Dual Shock 4. Au fil des combats, votre avatar et son IA gagneront de l'expérience et débloqueront l'accès à de nouvelles armes.

Une réalisation qui progresse.

Sur le plan graphique, Sword Art Online : Fatal Bullet présent un visuel fidèle à l'animé et un graphisme beaucoup plus fouillé que les précédents volets. Il s'agit en effet du premier épisode tournant sur l'Unreal Engine 4 (les anciens étaient des portages de jeux Vita). La ville de départ comporte beaucoup de personnages, l'environnement se montre assez vaste bien que plus terne qu'auparavant (c'est aussi GGO qui veut ça) l'aspect fantasy s'est totalement évaporé au profit d'une approche beaucoup plus occidentale de l'univers et certains décors auraient mérité d'être plus détaillés. Les mouvements sont également moins rigides que par le passé, les combats étant d'un grand dynamisme et ne sont pas sans rappeler Phantasy Star Online, malgré une intelligence artificielle souvent aux fraises. Les commandes sont très accessibles, mais il y a quelques défauts néanmoins (une même touche permettant de s'accroupir et d'effectuer un bond d'esquive selon la situation) surtout du côté de la caméra. L'équipe est aussi en mesure de réussir des attaques de groupes, forcément plus impressionnantes, mais qui exposent davantage vos compagnons. Bien sur, la ville permettra de récupérer des nouveaux items ou de passer à la forge pour améliorer son équipement existant.

Outre le mode histoire, on retrouve un mode combat de héros qui vous permet de diriger les figures de proue du manga (notamment Kirito) dans des quêtes fournis par Asuna (souvent récupérer des matériaux pour confectionner des tenues). Le multijoueurs est très sympathique, que ce soit la coopération, ou l'affrontement d'avatars, mais certains regretteront l'absence de quêtes à plusieurs. Quoiqu'il en soit, la durée de vie dépasse déjà allégrement la vingtaine d'heures dans le mode principal. Les musiques sont quant à elles plutôt efficaces dans l'ensemble, de même que le doublage japonais provenant de l'animé. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play. Quant à la compatibilité PS4 Pro, elle n'apporte strictement rien de précis. 

VERDICT

-

Sword Art Online : Fatal Bullet fait évoluer la formule en nous proposant un jeu d'action/RPG mêlé à du tir à la troisième personne. Autour d'un scénario inspiré de l'arc Phantom Bullet, cet opus saura séduire les amateurs de la saga même si de gros problèmes d'intelligence artificielle affecte la campagne et que vous n'incarnez pas cette fois Kirito directement (sauf dans un mode secondaire). La réalisation évolue également dans le bon sens, toutefois l'univers apparaît bien plus terne que dans les précédents arcs, ce qui est aussi le cas dans le manga.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés