Fûka tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Kouji Seo

Fûka (Fuuka) est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a déjà connu quinze tomes à ce jour aux éditions Kodansha. L'héroïne de ce manga, Fûka Akitsuki, est la fille de Yamato Akitsuki et de Suzuka Asahina, les personnages principaux de Suzuka. Après le départ de ses parents pour les États-Unis, Yû Haruna débute une nouvelle vie à Tokyo avec ses trois sœurs. Le lycéen passe une grande partie de son temps sur son téléphone, sur Twitter, à raconter sa vie ou à l'inventer. Il a 489 contacts, mais combien sont réellement des amis. Dans la vie réelle, le jeune homme parle peu et semble presque asocial. Alors qu'il sort pour aller chercher à dîner, il tombe littéralement sur Fûka Akitsuki, une adolescente férue de musique qui se balade toujours avec ses écouteurs vissés sur la tête. La première rencontre s'avère percutante, car Fûka est persuadée que Yû était en train de la photographier alors qu'il était seulement sur les réseaux sociaux. Il faut dire que Fûka n'est pas vraiment une adepte de la technologie, elle utilise encore un baladeur CD.Difficile de ne pas évoquer Suzuka lors de la lecture de Fûka, la rencontre des deux protagonistes principaux avaient déjà été explosives à l'époque. Nous allons revoir Yamato et Suzuka, toujours athlètes mais surtout parents ...

Dans ce quatrième tome, le groupe s'apprête à donner son premier concert pour la fête du lycée. Fûka est donc la chanteuse, Yû le bassiste, Nachi le batteur, Mikasa gère les claviers et Sara la guitare. Tout pourrait aller pour le mieux, sauf que Koyuki, la chanteuse la plus populaire du Japon, se retrouve photographiée en compagnie de Yû. Voilà qui va générer beaucoup de ramdam, surtout que la photo se retrouve bientôt sur les réseaux sociaux et que Koyuki alimente malgré elle le buzz en faisant une déclaration dans les médias. Les fans de l'artiste s'en prennent alors à Yû, complètement dépassé par les évènements, et le premier concert public promet d'être agité. Mais lorsque Fûka se met à chanter, les tensions se calment et l'adolescente va même jusqu'à inviter Koyuki sur scène, le temps d'un duo ! Le manga Fûka surprend, au-delà des thématiques liés à la romance naissante entre deux personnages, à la formation d'un triangle amoureux et à la musique (qui devrait être approfondie par la suite) par le portrait des jeunes qu'il dessine en creux. La rencontre avec Fûka devrait permettre à Yû de changer, de passer moins de temps sur les réseaux pour exister et quelque part, reprendre le contrôle de sa vie. Dans ce tome quatre, Yû ne peut plus se défiler et il va devoir déterminer qui de Fûka ou Koyuki aura son cœur. De quoi aborder enfin sereinement une romance dans la série et ce beaucoup plus rapidement que dans les précédentes sagas de l'auteur. Le dessin reprend le trait habituel de Seo, avec des personnages très expressifs, des décors urbains bien réalisés, et un petit aspect fan service. Cependant, ce volume se conclut par un épilogue difficile qui risque de changer totalement la tonalité du récit. Un drame inattendu va se produire et le groupe va voler en éclats. On retrouve également deux chapitres bonus, l'un focalisé sur l'enfance de Koyuki, l'autre sur l'arrivée de Fûka.

VERDICT

-

Fûka est une série qui mêle romance, réseaux sociaux et musique. La rencontre entre deux adolescents que tout oppose va permettre aux personnages de découvrir certaines voies insoupçonnées. L'intrigue invite aussi à la réflexion sur la société hyperconnectée qui nous entoure. Ce quatrième volume s'articule sur le premier concert du groupe ... jusqu'à ce qu'un terrible événement ne vienne bouleverser les choses. Fûka ne sera plus jamais comment avant ...

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés