Moving Forward tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Nagamu Nanaji

Moving Forward (Aruitou) est un manga en onze volumes initialement publié au Japon aux éditions Shueisha. Kuko Tamada est une jeune lycéenne dynamique et qui affiche une bonne humeur sans pareil. Toujours prête à rendre service, la jeune fille prend plein de photos du quartier où elle habite, Kitano-cho, pour les poster sur son blog où elle partage sa vision du monde. Mais derrière ce sourire de façade se dissimule une profonde douleur, celle de l'absence de sa mère, disparue lors du grand séisme de Kobé en 1995. L'arrivée de deux étranges garçons va changer sa vie : D'un côté, nous retrouvons Outa, jeune étudiant en école d'art qui fréquente un atelier de peintre du quartier. De l'autre, Sazuku, un adolescent qui vient à peine d'arriver dans le village et qui se révèle pour le moins direct dans ses relations. Ces deux garçons partagent la particularité d'avoir déceler la tristesse derrière le masque que porte l'héroïne. En grandissant, Kuko prend conscience de l'ampleur du drame qui s'est joué le 16 janvier 1995, et au nom des victimes, elle est convaincue qu'elle doit garder le sourire pour honorer leurs mémoires. Mais Outa lui a demandé d'arrêter ça, et ses sentiments envers lui l'obligeront à réfléchir sur ce geste. Kiyo, le meilleur ami de la jeune fille, se rend compte de la situation et est prêt à intervenir pour lui demander comme elle a toujours été. La jeune fille va devoir faire un sacré numéro d'équilibriste pour contenter tout le monde, mais il semble difficile à l'héroïne de retrouver son statut d'avant. Elle a avancé dans la vie (d'où le titre moving forward) et l'atmosphère se fait mélancolique. Les relations entre les protagonistes principaux sont amenées à se complexifier, chacun d'entre eux ayant des secrets qu'ils ne semblent pas encore prêts à assumer.

Dans ce volume 5, Kuko se retrouve à nouveau face à Outa, et leur relation semble toujours aussi complexe. En effet, alors que le jeune homme a remporté un concours de peinture grâce à des photos de Kuko postées sur son blog, cette dernière prend très mal la nouvelle. Pendant ce temps, le musicien Sazuku a décidé de rompre avec sa petite amie, les relations à distance n'étant jamais simples à gérer. Si Kuko semble amoureuse de Kuko, l'héroïne se rend compte qu'une romance entre eux deux ne peut que mal se terminer, aussi elle semble à présent se rapprocher de Sazuku avec qui elle partage une peine de cœur similaire. Si Outa apparaît clairement comme étant le maillon faible du récit, étant rongé par la culpabilité que provoque cet amour absolument impossible, Sazuku est un jeune homme, qui sous est airs hautains, est beaucoup plus humain qu'on aurait pu le penser. La trame devient ainsi plus légère et aussi plus drôle, et le volume se conclut par une histoire annexe centrée sur la meilleure amie de Kuko, alias Ibu. Côté dessins, on retrouve un trait parfaitement maîtrisé et qui respecte les codes du genre, notamment au niveau de la représentation des personnages. Les décors s'avèrent particulièrement soignés et travaillés, tandis que les instants banals du quotidien sont efficacement mis en scène.

VERDICT

-

Moving Forward accueille un cinquième volume où Kuko semble mieux s'accepter, notamment ce que l'on pourrait qualifier sa part d'ombre. Le triangle amoureux se distend et le quotidien de la jeune fille ne cesse d'être remis en question. L'intrigue est d'une grande justesse et cette série shojo apparaît autrement plus ambitieuse que les productions récurrentes sur la scène française ...

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés