Bayonetta
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 16 Février 2018
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Bayonetta accueille à son tour une adaptation sur Nintendo Switch.

Rappel des faits.

Conçu par Platinum Games (un studio composé d'anciens de Capcom), Bayonetta est un jeu d'action à la troisième personne mettant en scène une puissante sorcière pas vraiment sympathique ... du moins au commencement. En effet, l'héroïne vient de sortir d'un mystérieux sommeil de 500 ans, et est devenue amnésique. Depuis, elle n'aura de cesse de courir après son passé, afin de découvrir ce dont elle a été victime. Le tout sera raconté sous forme de cinématiques, mais à vrai dire, le scénario n'est pas vraiment très palpitant et on aura parfois du mal à savoir où l'on va. On découvrira cependant que la sorcière peut se transformer en panthère noire et que dans cet état, elle laisse une traînée de fleurs sur son passage. Une touche de douceur dans un monde de brute ? Non, ce qui impressionne dans Bayonetta, c'est son rythme de jeu. Les ennemis pleuvent à l'écran et pour les éliminer vous devrez réaliser de superbes pirouettes tout en utilisant vos puissants pistolets. Et si cela ne suffit pas, vous pourrez faire appel à la magie pour déclencher des sorts assez cruels, mais très efficaces.

Plus de sept ans après son apparition sur Xbox 360 et PS3 et plus de trois ans après la mouture Wii U, Bayonetta accueille donc une version sur Nintendo Switch. Le jeu est proposé en tant que bonus dans l'édition physique de Bayonetta 2 (simple ou spéciale), mais aussi dans la version Non-Stop Climax Edition japonaise. C'est d'ailleurs le seul moyen d'obtenir le jeu sur cartouche car en Occident, Bayonetta premier du nom est uniquement disponible sur l'eShop. Concernant les changements apportées par cette conversion sur la console de Nintendo, ils sont tout bonnement identiques au portage Wii U : On retrouve ainsi une jouabilité tactile (optionnelle) pas forcément adéquate, quelques costumes spéciaux (Link, Star Fox, Princess Peach, Samus Aran, etc), et une réalisation un peu améliorée. Bayonetta tourne en effet en 60 fps sans accroc, et se révèle plus fluide que la version Xbox 360 d'origine. Certaines textures ont également gagné en résolution, même si un filtre grisâtre a été ajouté à l'ensemble, et l'aliasing est un peu plus discret.

Une réalisation séduisante.

Malgré les années au compteur, Bayonetta premier du nom affiche toujours un graphisme pour le moins chatoyant, et blindé d'effets spéciaux en tout genre (la résolution est de 720p quelque soit le mode choisi). Ce ballet aérien a d'ailleurs parfois quelques conséquences sur la jouabilité, puisqu'on ne distingue pas toujours où se cache le personnage dans une pareille débauche de couleurs et c'est un peu pénalisant sur la Nintendo Switch utilisée en mode portable. Mais l'animation s'avère très fluide, et les mouvements s'avèrent brillamment décomposés. Quant au character design, il aura certainement ses réfractaires, mais il ne manque pas d'audace. En réalité, Bayonetta ressemble beaucoup à son ainé, le célèbre Devil May Cry, mais avec deux différences majeures néanmoins : Le ton du jeu n'est absolument pas sérieux, et surtout on retrouve un personnage féminin dont les formes se montrent très avantageuses. Les développeurs joueraient-ils sur la corde sensible ? Quoiqu'il en soit, devant une telle débauche de violence, on ne sera pas surpris de voir que le jeu est interdit aux mineurs. Le gameplay lui demeure assez classique, et se veut très accessible, puisqu'on se contentera de frapper tout ce qui bouge. Les combos et les QTE ont été facilités avec les Joy-Cons, heureusement compte tenu de la petite taille des sticks.

Bayonna est un jeu ô combien défoulant, mais pas vraiment subtil, bien qu'on sera surpris de retrouver du jazz assez branché en guise de bande son (on retrouve même un remix du célèbre "Fly me to the Moon"), loin de la techno pop habituellement rencontrée dans ce type de production. Les doublages sont quant à eux en anglais et en japonais, comme ce fut le cas sur Wii U. Quant à la durée de vie, elle assure environ quinze heures de jeux, un bilan tout à fait satisfaisant pour un beat'em all. Les pseudo phases de shoot'em up intégrés dans la partie sont assez basiques, tandis que le mini-jeu de tir aux anges est plutôt amusant. On pourra également débloquer de nouveaux accessoires et costumes pour l'héroïne, ou bien améliorer ses scores en recommençant une mission déjà terminée.

VERDICT

-

Jouissant d'une réalisation ambitieuse, d'un rythme soutenu et d'un contenu pour le moins appréciable, Bayonetta est un grand jeu d'action. Malgré les années au compteur, le jeu n'a pas perdu de sa superbe et conserve même une fluidité à toutes épreuves sur Nintendo Switch (merci le 60 fps), tout en présentant des graphismes fort satisfaisants. Une bonne introduction avant d'accomplir Bayonetta 2 !

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés