World of Final Fantasy
Plate-forme : PC - PlayStation Vita - PlayStation 4
Date de sortie : 21 Novembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Entrez dans le vaste monde magique de Grymoire de World Of Final Fantasy, disponible dès maintenant sur PC.

Un épisode totalement inédit.

Signé Square Enix, World of Final Fantasy est un spin off de la célèbre série RPG mettant en scène deux jumeaux, Reynn (la fille) et Lann (le garçon) qui arrivent dans le monde de Grymoire dans l'espoir d'y retrouver leurs souvenirs perdus. L'étrange Tama leur a révélé qu'ils sont en réalité des Myramanciens, ayant la faculté de capturer des créatures nommés Myrages. Dans cet univers semblable aux contes d'autrefois, les personnages ont pris l'habitude de porter des choses étonnantes sur la tête, tandis que de nombreuses créatures (mogs, chocobo, etc) ainsi que des protagonistes familiers de Final Fantasy (Lightning, Squall, Tiadus, etc) seront également du voyage, de même que les invocations (Shiva, Ifrit, etc). Notons que les personnages de Final Fantasy sont eux même des invocations (appelés ici sauveurs) permettant de faire beaucoup de dégâts. Plus étonnant, les héros peuvent se transformer en version Chibi (qualifié de Lilipuce, l'état normal étant le Gigantus) en pressant L+carré (soit des petits corps et des grosses têtes) pour résoudre des énigmes, se faufiler dans des endroits minuscules, ou encore parler avec certains personnages non jouables. Au gré de la progression, vous pourrez vous restaurer au sein du Coteau des Neuf-Fresnaies, un endroit comprenant notamment un espace de stockage des Myrages, mais aussi de revivre certains combats, récupérer des quêtes annexes ou encre découvrir une boutiques spécialisée dans les potions en tous genres. Un système de transport rapide a d'ailleurs été intégré, soit avec le Seraphone, soit en traversant des portails.

Derrière un aspect bon enfant, World of Final Fantasy se présente comme un RPG classique au tour par tour. Reynn et Lann peuvent capturer certains ennemis lorsqu'ils auront réduit leur barre d'énergie, comme dans un Pokémon par exemple, une sphère bleue apparaîtra alors à l'écran. Il y a plus de deux cents Myrages (vos compagnons d'arme) disponibles dans le jeu, et en les répartissant efficacement sur le champ de bataille (en pyramides), vous renforcerez vos possibilités d'attaques et de défense. Bien sur, chaque Myrage dispose de compétences spécifiques et parfois d'aptitudes cachées. En combinant deux mirages identiques (par exemple de soin), vous accéderez à une magie plus puissante (à savoir extra soin). Les Myrages pourront se métamorphoser pour acquérir de nouveaux pouvoirs, et chacun d'entre eux dispose d'un sphérier si cher à Final Fantasy X permettant de faire évoluer son apparence physique, ses habiletés, etc. Parfois, vous pourrez également chevaucher certains Myrages pour vous déplacer plus rapidement. Trois modes de combats sont possibles (passif, semi-actif et actif). Dans le premier, le temps d'action est stoppé net lorsque c'est votre tour, le second arrêtera le temps uniquement lorsque vous naviguerez dans les venus, enfin le dernier laissera une génération du temps normale. Il faut savoir que les affrontements sont aléatoires (comme dans les anciens opus).

Une réalisation "kawai".

Les graphismes sont vraiment réussis, avec un visuel assez enchanteur, et cette mouture PC permet désormais de choisir la résolution (dont le 4K), la résolution des ombres et le post-traitement. De quoi solutionner l'aliasing persistant de la mouture PS4. Le character design est très soigné, de même que les décors souvent féériques. Les animations apparaissent suffisamment détaillées pour un RPG, même si le framerate est toujours bloqué à 30fps dans la version Steam. Les musiques collent bien à l'ambiance du jeu, avec des mélodies pour le moins inspirées et il est possible de choisir les doublages japonais pour accompagner la progression. Le jeu s'avère très vivant, car les ennemis, les Myrages et les personnages feront des commentaires lorsqu'ils réussissent une attaque ou se prennent des dégâts. La prise en main demeure très classique puisqu'on retrouve un système que les Final Fantasy avaient perdu depuis le XII (l'Active Time Battle est présente). Le rythme des rencontres aléatoires est plutôt mesuré cela étant, le jeu s'adressant autant aux néophytes qu'aux férus de la licence.

La durée de vie assure environ cinquante heures de jeu pour la campagne principale, une dizaine d'heures additionnelle sera nécessaire pour accomplir les tâches annexes. Le jeu comporte également des options multijoueurs pour effectuer des combats en arène contre d'autres joueurs avec les Myrages, mais aussi changer les créatures en ligne avec d'autres participants. Le mode Colisée permet pour sa part d'affronter des monstres de plus en plus fort et gagner de grosses récompenses. A noter la présence de créatures et personnages légendaires en bonus, y compris Séphiroth, Balthier, Tidus, Chocobo blanc, Lumog et bien d'autres.

VERDICT

-

World of Final Fantasy est un jeu de rôles très divertissant, qui emprunte autant à la série mère (de part ses mécaniques et son ambiance) qu'à d'autres jeux (notamment Pokémon pour la capture de monstres ou Kingdom Hearts pour le design général). Un mélange divertissant et parfaitement exécuté, loin de la grisaille de certains RPGS actuels. Une bonne surprise.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés