Gantz : G tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Novembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Hiroya Oku
Dessin : Keita Iizuka

Gantz est une série en trente-sept tomes initialement publiée au Japon aux éditions Shueisha. Quelque part à Tokyo, une mystérieuse salle comportant une sphère noire est le théâtre d'évènements troublants. Des personnes qui auraient du mourir sont transférés dans cette chambre. Là, la sphère leur donne des costumes et des armes spéciaux, puis les envoient en mission pour éliminer les aliens présents sur Terre. Les vivants ne voient pas les personnes portants ces combinaisons ni les extraterrestres, heureusement peut être, car cette missions sont mortelles et peu de participants y survivent. Gantz : G est un spin off de la célèbre série (trois tomes seulement), affichant un concept totalement identique. Nous sommes en 2005, un bus scolaire chute d'un pont et tous ses occupants périssent sur le coup. Les passagers reprennent conscience dans une vieille école abandonnée où se dresse une mystérieuse sphère noire appelée Gantz. Leur objectif est une fois encore d'éliminer des visiteurs venus d'un autre monde pour gagner de précieux points et espérer un jour retrouver leur liberté ...

Suite à la première mission confiée par Gantz, il ne reste plus que cinq survivantes en attendant la seconde épreuve. Abiko et Fujimoto leur proposent de suivre un entraînement afin d'être prêtes avant la prochaine étape. Kei s'avère redoutable au combat et elle semble déterminée à gagner la partie afin de ramener Naiki, son ami d'enfance, à la vie. Car c'est une nouveauté de Gantz : G, il est possible de ressusciter une personne en accumulant suffisamment de points. Kimiko et Ai sont inquiètes de la motivation de Kei, voyant en elle une rivale potentielle sur le terrain. Yoshiko, le vilain petit canard du groupe, découvre une aptitude qui va la rendre incontournable. Le manga ne fait clairement pas dans la dentelle, avec séquences chocs, et des enjeux qui dépassent les nouveaux venus. Les dessins ne sont pas réalisés par Hiroya Oku (toujours au scénario) mais par Keita Iizuka. Le style demeure assez proche, mais on décèle toutefois les différences par rapport à l'original, notamment sur les contours des personnages. La seule interrogation à ce stade de la lecture concerne la conclusion de la série, prévue dans le prochain tome, ce qui augure de nombreuses batailles à venir ...

VERDICT

-

Gantz : G est un divertissement très efficace. Certes, la trame et la mise en scène s'avèrent parfaitement identiques à la série d'origine, mais retrouver l'univers de Gantz est une bonne nouvelle et le scénario avance très rapidement. Les nouveaux venus seront peut être un peu perdus, puisque l'auteur ne revient pas sur les précédents évènements. C'est peut être pour cela que la Perfect Edition de la série mère est lancée en parallèle.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés