Mimic Royal Princess tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Janvier 2018
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Zenko Musashino 
Dessins : Utako Yukihiro

Mimic Royal Princess (Shounen Oujo au Japon) est un manga toujours en cours de parution au pays du Soleil Levant, et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions ASCII Media Works. Information à noter, Mimic Royal Princess avait été mis en pause depuis presque deux ans au Japon (l'auteur avait d'autres projets à terminer), ce qui explique le rythme très irrégulier de parution au pays du Soleil Levant. Bref, l'intrigue nous propulse dans un pays gouverné par une reine où les femmes dominent sans partage le pouvoir. Les hommes sont quant à eux totalement méprisés, et parfois relégués au rang d'esclaves. Le jeune Albert mène une vie pauvre mais heureuse dans un petit port de pêche. Durant une excursion en ville, où il s'était rendu pour admirer les préparatifs de la célébration de l'anniversaire de la Reine, il se fait enlever par une marchande d'esclaves qui le vend dans la foulée à un étrange aristocrate : la princesse royale Alexia en personne. Mais pourquoi s'intéresse t-elle à lui ? Simple, Albert ressemble comme deux gouttes à la princesse, et sera donc son double. Un rôle pour le moins délicat, surtout après la fin du premier tome, où la princesse Alexia finit assassinée ! Après un pareil cliffhanger, difficile de savoir où l'auteur allait nous emmener, et l'intrigue reprend donc deux ans plus tard. Contrairement à ce que l'on aurait pu imaginer, Albert a décidé de continuer à incarner la princesse Alexia. Il est vrai que la jeune femme était quelqu'un de bien et essayait de changer les choses. Rappelons que l'héritière en titre avait pour projet de faire disparaître les inégalités de sexe et de statut social. Un plan qui ne plaira pas à tous, c'est certain, sans compter les nombreux complots des états voisins "va-t-en guerre" qui se verraient bien annexer cette partie du royaume. Le palais royal est d'ailleurs dans tous ses états depuis que Albert a échappé à une tentative d'assassinat (décidément) ...

Après avoir eu vent du coup d'État mené par Olivier au royaume de Morrian, Albert a deux choix qui s'offrent à lui : Soit renoncer à sa mission et se laisser tenter par l'exil, soit retourner à Morrian grimé en Alexia afin d'espérer retrouver son autorité. Ce tome cinq de la série s'intéresse en tout cas particulièrement à Olivier, le prince maudit autrefois appelé Attis. Il s'agit du premier fils de la reine, le frère jumeau de la princesse Hestia, qui a été éloigné de sa famille car considéré comme porteur de malheur. Élevé loin du palais, Olivier n'a pus compter que sur l'aide de Yuri durant son enfance, l'occasion d'un long passage dans le passé nous dévoilant le passé des personnages. On comprend mieux pourquoi Olivier tente aujourd'hui de rétablir sa lignée royale, à tel point que les aventures d'Albert sont un peu moins à l'honneur dans ce volume, malgré un événement troublant en fin d'ouvrage. Mimic Royal Princess comporte son lot de situations cocasses, dans la plus pure tradition des comédies du genre, mais on y retrouve également un certain côté "Chevalier d'Eon", cet espion célèbre pour son habillement qui le faisait passer pour une femme et qui lui permettait d'enquêter discrètement, sans que personne ne se doute de quoi que ce soit ... du moins pendant un moment. Espérons qu'Albert finira mieux que son glorieux aîné !

VERDICT

-

Un nouveau tome de Mimic Royal Princess qui nous entraîne sur différents fronts. Non seulement, la "princesse" devra lutter contre des envahisseurs au sein du royaume de Morian, mais Olivier dévoile ses sombres projets pour retrouver son rang.L'univers décrit s'avère riche en nuances, le dessin se montre très détaillé, et l'intrigue ne manquera pas de surprendre.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés