Shadow of the Colossus
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 07 Février 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Afin de ramener une jeune femme à la vie, vous devrez affronter et éliminer 16 gigantesques colosses dans ce remake de Shadow of the Colossus.

Le retour d'un classique.

Shadow of the Colossus est une production très originale, le genre de jeu qu'on adore ou qu'on déteste. Initialement sorti sur PS2 en 2006 puis adapté en 2011 sur PS3, le titre conçu par l'artiste Fumito Ueda (Ico) accueille à présent un remake sur PS4. L'histoire nous narre les aventures de Wander, un jeune homme prêt à tout pour sauver sa fiancée Mono qui a récemment perdu la vie. Il y a un moyen de la ressusciter, faire une alliance contre-nature avec un Dieu déchu, Dormin, un être menaçant qui dégage de mauvaises vibrations. Dès les prémices de l'aventure, on soupçonne un double jeu de cet "allié" de fortune, mais qu'importe, retrouver l'être aimé semble plus important que tout. La mission est d'affronter les seize colosses qui protègent ses terres mystérieuses et de les tuer, ce qui libèrera de l'énergie mystique et ramènera l'âme de la jeune fille dans son corps. Avec son fidèle destrier Agro, accompagné d'un arc et d'une épée, le héros se lance dans une quête loin d'être vide de sens.

L'action prend place dans un monde assez vaste, à l'esthétisme indéniable, mais également très vide. Le monde semble mort et terriblement désuet. Pourtant arrivé à proximité d'un colosse, les lieux deviennent plus luxurieux et les environnements sont alors verdoyants. Si vous êtes perdu, il suffit de pointer votre épée en direction du soleil, et on vous indiquera la direction à suivre. Arrivé à destination, il faudra jouer à l'acrobate pour parvenir jusqu'au colosse. L'épée sera une fois le plus votre plus fidèle alliée : elle permet de repérer les points faibles des géants, des failles qui changent naturellement à chaque rencontre. Il faudra une bonne dizaine d'heures pour conclure la partie. Par la suite, vous pourrez retenter l'aventure en mode contre-la-montre. PS4 oblige, il est également possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

Une réalisation en nette amélioration.

Pour cette adaptation sur PS4, c'est Bluepoint Games (spécialiste des remaster) qui est à l'œuvre. On découvre un graphisme totalement refait avec le même moteur que The Last Guardian. Le rendu est beaucoup plus détaillé que sur PS2/PS3, les textures gagnent en précision et surtout le jeu de lumière apparaît magnifique. Le mode photo sera là pour immortaliser votre odyssée, et sur PS4 Pro, il est possible de profiter de deux options d'affichages (4K/30fps ou 1080p/60fps). Une fois le combat déclenché, le jeu montre tout son potentiel technique. Les animations sont particulièrement touchantes et montrent des colosses qui transpirent l'écran. Les réactions des forces en présence, héros et géant, sont très crédibles. Une certaine humanité ressort de l'action et les combats s'avèrent rythmées et très prenant. La morale du joueur sera particulièrement interrogée puisqu'on ignore si la mission que le héros s'est donnée ne va pas détruire cet univers si poétique et si nous ne sommes pas qu'un simple pion sur l'échiquier. Ico avait déjà posé les bases et on retrouve un univers volontairement sobre accompagné d'une très jolie bande son, elle aussi remastérisée. Les bruitages sont particulièrement probants, que ce soit le trot du cheval ou les rugissements du colosse.

Les batailles requièrent de la logique et il va falloir atteindre les points faibles des colosses après les avoir repéré. N'allez pas croire que le géant va vous laisser faire, au contraire. Il va s'agiter, et faire vire-volter le personnage dans tous les sens. Si bien que, à plusieurs reprises, vous giserez au sol, assommé dans le meilleur des cas. A bout de forces, il faudra tenir coûte que coûte et il faut noter que les mouvements du héros sont encore assez raides. Seize rencontres donc, et seize personnalités différents aussi. Rarement un jeu n'aura été aussi singulier. Un petit conseil, n'hésitez pas à aller chasser entre chaque combat pour augmenter votre barre de vie (grâce aux fruits) et d'endurance (avec des queues de lézard). Cela pourrait vous être utile par la suite. Le seul problème de ce remake demeure les angles de caméra identiques à la mouture originale, et parfois générateurs de frustration.

VERDICT

-

Shadow of the Colossus n'a pas pris une ride depuis sa parution originale et cette nouvelle version tourne en 4K sur la PS4 Pro. Une production très singulière dans son approche et qui mérite l'attention.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés