Assetto Corsa Ultimate Edition
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4
Date de sortie : 20 Avril 2018
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Assetto Corsa Ultimate Edition inclut toutes les voitures et les circuits disponibles pour le jeu de course italien.

Un jeu de course élitiste.

Développé par Kunos Simulazioni, Assetto Corsa est une production qui bénéficie d'une très bonne réputation sur PC. Le jeu revient sur consoles avec cette version Assetto Corsa Ultimate Edition et n'a en rien perdu de sa fougue, malgré une réalisation technique un brin poussiéreuse. Contrairement à ses rivaux, ce jeu de course s'avère extrêmement réaliste et ne tolère aucune erreur de pilotage. La progression sera redoutable pour les débutants, les conseils de réglages s'avèrent très sommaires et les assistances au pilotage (car il y en a malgré tout) pénaliseront fortement votre temps au tour et donc votre position. L'intelligence artificielle n'hésite pas à vous pousser à la faute et le moindre contact peut se transformer en tête-à-queue. Un volant à retour de force est conseillé pour profiter des excellentes sensations de conduite du jeu. Notons que cette réédition comporte des succès distincts du jeu de base, des niveaux de difficulté supplémentaires avec notamment une I.A. moins robotique, et il est désormais possible de sélectionner votre position sur la grille de départ.

Le mode Carrière manque un peu d’intérêt car participer à une course permet de débloquer la suivante, et c'est tout. Il n'y a pas de championnat ni de gestion d'équipe, mais juste des défis de plus en plus difficiles, sachant que les véhicules ne peuvent pas être acheté ou amélioré hormis quelques spécifications de base. On retrouve également une section Événements Spéciaux qui comporte une série d'épreuves (Contre la montre, Drift, Course rapide, etc). Cette nouvelle version comporte l'intégralité des extensions parues à ce jour, soit le Prestige Pack, les trois Porsche Packs, le Red Pack, le ReadyToRace Pack ainsi que les Japanese Packs, en plus du DLC Ferrari 70ème anniversaire. De quoi inclure 178 voitures (BMW, Ferrari, Nissan, Porsche, Audi, Fiat, etc), majoritairement des italiennes, disposant chacune d'un pilotage qui lui est propre. Côté circuits, 16 pistes sont proposées - 33 configurations de tracés - notamment les célèbres Nurburgring, Spa-Francorchamps, Red Bull Ring, Monza, ou encore Laguna Seca. Un contenu presque doublé donc depuis la mouture initiale parue en 2016.

Une réalisation très perfectible.

L'environnement graphique est un peu austère et en deçà d'un Project CARS 2 ou un Forza Motorsport 7. Malgré une modélisation des véhicules assez cohérente, les environnements manquent singulièrement de détails, le clipping se fait bien sentir (bien que moins présents dans l'Ultime Edition), l'aliasing est présent, et on notera également des ralentissements. Notons que cette mouture Xbox One tourne en 900p/60fps et que le rendu général est un peu plus propre sur Xbox One X. L'interface aurait également mérité à gagner en précision, seul l'écart avec vos concurrents apparaissant à l'écran (la télémétrie aurait pourtant été utile). Toutefois, le gameplay s'avère d'une précision redoutable et enchantera les férus de sport automobile. Le moteur physique est d'un grand réalisme et il n'y a pas plus abouti actuellement sur PS4 et Xbox One. En revanche, les joueurs plus occasionnels trouveront l'intérêt beaucoup plus relatif, surtout que le mode multijoueurs reste à l'heure actuel assez basique face à la concurrence (notamment Project CARS 2). On pourra également regretter l'absence de prise en charge de la 4K sur Xbox One X, sans doute faudra t-il attendre un éventuel portage d'Assetto Corsa Competizione pour une grande mise à jour technique.

Signalons également quelques problèmes de traduction dans cette version française. Le "replay" devient rejouer (alors qu'il s'agit juste du ralenti), "weather clear" devient météo effacer (pour signaler le beau temps), sans compter les problèmes de grammaire. La météo justement n'est pas gérée dans Assetto Corsa, pas plus que le cycle jour/nuit. La partie audio est quant à elle très bien réglée, avec des des sonorités de moteurs propres à chaque véhicule et fidèlement retranscrites. Malgré un certain manque d'audace dans les modes concernés, Assetto Corsa occupera un long moment devant l'écran. Les sensations de grip, le sous-virage, le sur-virage, les blocages de roue, le transfert de masse, rien n'a été oublié, et les tracés s'avèrent très fidèles à la réalité.

VERDICT

-

Assetto Corsa est un jeu de course très réaliste et la meilleure simulation sur consoles. Si vous recherchez une production réaliste et disposez d'un volant à retour de force digne de ce nom, cette production indépendante vous garantira d'excellentes sensations de pilotage. En revanche, les joueurs davantage habitués à un compromis arcade/simulation risquent de trouver l'expérience particulièrement désagréable, surtout que la réalisation technique est très en deçà d'un Forza Motorsport 7 sur Xbox One. Cette Ultimate Edition comporte un contenu plus dense que la mouture d'origine, notamment en pistes et en voitures, un graphisme légèrement revu, mais aucun changement n'est à signaler du côté des modes de jeu.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés