Sushi Striker : The Way of Sushido
Plate-forme : Nintendo Switch - Nintendo 3DS
Date de sortie : 08 Juin 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Réflexion
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Défendez votre patrie des envahisseurs ennemis dans ce jeu d'action plein de défis. Que le meilleur samouraï du sushi gagne !

Un jeu de puzzle déjanté.

Co-développé par Nintendo et indieszero (NES Remix, Theatrhythm Final Fantasy), Sushi Striker : The Way of Sushido est un jeu de puzzle nerveux avec une profondeur surprenante. Vous incarnez un jeune garçon (ou fille) nommé(e) Musashi, qui a perdu ses parents pendant une grande guerre de sushi. Ai-je mentionné que l'intrigue était ridicule ? Musashi grandit en détestant les sushis, mais après avoir mangé un rouleau, il (elle) souhaite soudainement partager ce goût retrouvé avec le monde entier. Cela signifie inévitablement faire face à l'Empire, qui a strictement interdit toute discussion sur les sushis. La plupart des jeux de casse-tête ont une histoire très discutable, mais Sushi Striker transcende le genre avec des personnages exagérés, une construction de monde fleurie et un dialogue ironique sur la noblesse de se battre pour des sushis. La présentation de qualité vend l'histoire : Des chansons aux scènes animées entièrement doublées, qui diffèrent en réalité selon le genre de Musashi, pas de doute les développeurs ont soigné l'emballage. Les dessins de personnages charmants et les thèmes de combat d'action rapide fleurent bon les dessins animés japonais. Quelques petits reproches sonores néanmoins, certaines voix apparaissent un peu trop molles, et en dehors des cinématiques, les personnages ne prononcent que les premiers mots des dialogues.

Le gameplay de Sushi Striker est aussi bizarre que l'histoire. Vous et un adversaire devez vous affronter avec sept tapis roulants de sushi, trois par joueur et une voie partagée, entre vous. Votre but est de relier autant de plaques de sushi de la même couleur que possible, ce qui est plus facile à dire qu'à faire car la nourriture bouge constamment. Votre personnage mange immédiatement les sushis liés et laisse derrière lui une pile de plaques vides que vous devez ensuite lancer sur votre adversaire pour l'affaiblir. Votre force dépend de facteurs tels que la couleur de la plaque et la qualité des sushis. Si vous jetez successivement des piles de la même couleur, vous obtenez des bonus multiplicateurs. Celui qui draine complètement les HP de son adversaire remporte la partie. La cadence frénétique rend ce jeu de match-3 autrement plus exaltant que ces congénères, et c'est amusant de construire de grandes piles d'assiette et les déchaîner rapidement. Ces combats de nourriture brillent au fur et à mesure que d'autres mécaniques sont intelligemment additionnées dans le mélange. Par exemple, les objets comme les bombes qui infligent des dégâts et les chronomètres qui gèlent les ennemis peuvent inverser la partie. Les gimmicks thématiques ajoutent également de la saveur, comme le wasabi épicé qui laisse votre personnage à bout de souffle et les fines assiettes en papier qui réduisent les dégâts. Cela dit, le jeu peut devenir accablant à certains moments, et la vitesse rapide peut vous empêcher de remarquer chaque petit élément. De plus, comme les assiettes de même couleur peuvent avoir différents types de sushis, il est possible de les jeter. Heureusement, il y a une garantie: lorsque vous choisissez votre première plaque, les plaques de différentes couleurs s'assombrissent automatiquement, ce qui vous permet de trouver les liens appropriés.

Des forces mais aussi des faiblesses.

Les éléments qui modifient pourtant davantage le rythme des batailles sont les esprits Sushi, cent créatures qui confèrent des pouvoirs spéciaux, comme des desserts de guérison ou la reproduction de plaques d'une seule couleur. Vous pouvez définir trois équipes différentes de trois esprits, et trouver des combinaisons synergiques de capacités est un effort stratégique bien mis en œuvre. A la clé, des combos dévastateurs utiles pour déclencher des victoires incroyables. Sushi Striker favorise également l'utilisation de tous les esprits, car tout comme Pokémon, ils gagnent en niveau après chaque bataille et évoluent. De plus, votre personnage peut devenir plus fort et équiper des éléments utiles, prêtant une forte dynamique RPG. Cependant, l'exécution a quelques faiblesses. En raison de la nature aléatoire des assiettes de sushi, certaines victoires sont décidées par la chance par opposition à la compétence. Pour la plupart des matchs, vous ne pouvez qu'espérer que les assiettes de couleur correspondantes passent et que votre adversaire n'obtienne pas des combos fous. Le facteur de chance est plus frustrant en raison de la nature 1 contre 1, et il devient exponentiellement exaspérant pendant les matches avec des conditions spéciales. Par exemple, peut-être que l'adversaire ne subira des dégâts que si vous empilez huit assiettes ou plus. Peu importe votre niveau de compétence, les chances ne sont pas toujours en votre faveur. Les deux modes de contrôle, les boutons traditionnels et l'écran tactile de la Nintendo Switch sont aussi aléatoires. Bien que le jeu soit conçu pour les commandes à écran tactile, grâce auxquelles vous glissez votre doigt sur les plaques de liaison, il peut être difficile de voir l'écran avec votre main dessus. Il faut également être très précis lorsque vous touchez les petites plaques. Comparativement, lorsque vous utilisez les boutons, vous pouvez simplement maintenir une touche enfoncée, faire pivoter le stick de manière folle et faire des liens rapides. Bien qu'il soit beaucoup plus difficile de sélectionner votre plaque de départ, le problème est facilement résolu grâce à une option qui les sélectionne automatiquement pour vous. L'inconvénient est que le gameplay peut facilement se transformer en bouton mashing, loin de sa nature de puzzle prévu.

Sushi Striker est un jeu étonnamment complet avec une histoire de huit à dix heures et plus de cent niveaux à accomplir, sans compter les zones bonus. Le hic, c'est qu'au moins la moitié de ces niveaux se ressemblent beaucoup, avec de nombreux adversaires qui réutilisent des esprits de Sushi similaires. Certains des niveaux les plus difficiles, comme un match chronométré contre une machine puissante ou une partie où vous devez compter sur l'utilisation d'éléments de capsule pour les dommages, ont été plus mémorables et ont brisé la monotonie. Mais on met l'accent sur la quantité brute plutôt que sur la qualité. Au moins, les joueurs auront beaucoup à faire, puisque chaque niveau a ses propres étoiles de défi, et vous pouvez rejouer des niveaux avec une santé réduite pour des scores et des notes plus élevés. Enfin, Sushi Striker est également livré avec un mode puzzle et multijoueur, qui prend en charge à la fois local et en ligne. Le premier est une course contre la montre tout ce qu'il y a de conventionnel, mais entièrement basée sur la chance, ce qui est plus frustrant qu'à amusant. En multijoueur local, vous pouvez utiliser deux tablettes Switch ou en partager une, bien que cette option place maladroitement un joueur à l'arrière plan (c'est à dire en haut de l'écran) au lieu de diviser facilement l'écran. Les matchs en ligne se sont bien déroulés, et à condition que vous puissiez trouver des adversaires, c'est une excellente façon d'améliorer votre jeu.

VERDICT

-

Sushi Striker: The Way of Sushido est une approche innovante du genre "match 3" qui saura séduire les amateurs de puzzle. Le contenu riche et la mécanique RPG s'avèrent intéressants, mais les longues séquences de niveaux au déroulé identique finissent par produire un apéritif savoureux plutôt qu'un festin complet. Cette production ne sera pas en haut du menu des joueurs Switch, car elle coûte presque autant qu'un jeu régulier du support. Néanmoins, si vous avez envie d'un casse-tête 1 contre 1 unique, Sushi Striker est un jeu amusant, soutenu par une histoire succulente.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés