Seuls tome 11 : Les cloueurs de nuit
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 01 Juin 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario de Vehlmann   
Dessin de Gazzotti   
Couleurs de Cerise

Seuls nous dresse le portrait de cinq enfants au cœur de notre vieille Europe, à Fortville. Il y a d'abord Yvan 9 ans, l'artiste rigolo mais terriblement lâche. Leïla 12 ans, faisant toujours preuve d"optimiste. Camille 8 ans est très naïve mais aussi moralisatrice, tandis que Terry 5 ans et demi est un enfant très turbulent. Dodji, 10 ans est le personnage central de notre intrigue. Quel est le point commun entre ces cinq enfants ? Dans une ville dont les habitants ont mystérieusement disparu, ils vont devoir apprendre à se débrouiller seul. A la fin du premier cycle, nous avons découvert que les cinq enfants sont en réalité morts et errent désormais dans les limbes. Chacun d'entre eux réagit de manière différente à cette nouvelle. Toutefois, Saul, leur ennemi de toujours, a des visées beaucoup plus pragmatiques et tente, avec les gamins de son clan, de s'approprier un maximum de quartiers de la ville. Quelqu'un semble tirer les ficelles en coulisses, et certains enfants disposent de pouvoirs plutôt inquiétants.

Dans ce onzième album, la trame se focalise essentiellement sur Yvan qui s'est réfugié en Bretagne (des limbes), plus exactement dans la maison de vacances de ses parents. Depuis quelques jours, il sent une présence environnante mais il décide malgré tout de rester afin de réunir suffisamment de conserves en fouillant les habitations vides. Pour retrouver ses amis, Yvan a deux possibilités, soit se rendre à Néosalem (mais des psychopathes l'attendent pour le torturer), soit rejoindre Fortville (mais d'obscurs événements surnaturels s'y multiplient). C'est justement de Fortville que Camille vient lui rendre visite d'une manière bien peu conventionnelle, elle est la nouvelle élue des Terres basses (le mal à l'état pur), et si Yvan ne veut pas y retourner, c'est la zone rouge qui viendra à lui. Le lendemain, un bus à impériale sort brutalement de la mer avec une armée d'enfants zombies à son bord, armés de clous et de marteaux. Ils parviennent rapidement à pénétrer dans la maison d'Yvan et pratiquent une étonnant opération sur lui ... qui le prive de son bras gauche. Il n'a strictement rien senti, mais Camille revient à nouveau le hanter et lui mentionne que s'il ne veut pas retourner dans les terres basses, les cloueurs le ramèneront de force morceau par morceau. Yvan va devoir prendre la fuite non sans avoir sauver un enfant des tueurs, et pendant ce temps à Néosalem, une nouvelle guerre des limbes semble susr le point d'éclater. Dodji, manipulé par le Maître Fou, n'est pas parvenu à s'échapper de la salle secrète en dehors de toute réalité. Cet épisode ne fait pas beaucoup avancer l'intrigue mais il a le mérite de détendre, notamment par les très bons dialogues de Fabien Vehlmann. On s'attache au destin des personnages, qui apparaissent étrangement plus matures malgré leur "état", tandis que le dessin de Gazzotti sont toujours magnifiquement réalisés. Le prochain volume est d'ores et déjà annoncé pour décembre 2019.

VERDICT

-

A mi-parcours, la série "Seuls" affiche un récit plus complexe qu'escompté. Les mystères s'enchaînent et il est difficile de savoir où nous emmènent les auteurs. La tension progresse au fil des pages, le groupe dispersé fait face à des menaces qu'il n'aurait jamais imaginé. Les dernières pages présentent quelques passages étonnants et qui obligeront de relire le précédents tomes pour en saisir toute la portée.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés