Mme Deadpool et les Howling Commandos
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Juin 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Gerry Duggan
Dessin : Salvador Espin

Sur Battleworld, le monde créé par le Docteur Fatalis, Deadpool a été vaincu par Dracula (!) suite à un différend autour d'une femme ... Shiklah. La reine de la Métropole des Monstres (une ville située sous Manhattan), veut venger la mort de ses frères, tués par le seigneur des vampires, avec l'aide des Howling Commandos formés par le Loup-Garou, Frankenstein, la Momie Vivante, l'Homme-Chose et Marcus le centaure. Sa quête mènera le Commando à travers la terre des morts-vivants et dans le royaume surnaturel connu sous le nom de Weirdworld. Mais comment la métropole des monstres survivra-t-elle à la colère de Dracula quand l'affrontement horrifiant commencera ? Qu'est-ce que Deadpool, le défunt mari de Shiklah, pense de tout ça?  Peut-être que vous devriez demander à son fantôme !

Cette mini-série met donc en scène la reine succube accompagné d'une équipe grotesquement assortie de monstres universels de l'univers fantastique. Dans cette réalité, Deadpool n'a jamais survécu à sa fuite avec Shiklah, mais le héros demeure malgré tout très présent dans l'ouvrage, pour la simple et bonne raison qu'il est le narrateur de l'histoire. Cela offre une légèreté bienvenue à l'ambiance horrifique. Le scénariste Gerry Duggan (qui gère la série régulière Deadpool en cours) est l'un des rares à vraiment montrer le personnage dans tous ses aspects. Il n'y a peut-être pas beaucoup de progression dans l'histoire mais Mme Deadpool et les Howling Commandos brillent à travers son casting animé. Les Commandos hurlants sont très amusants et disposent d'un charme indéniable qui apporte un peu de douceur face au comportement dur de Shiklah. Les illustrations de Salva Espin ont superbes, malgré le fait que le style penche un peu plus vers le côté cartoon qu'à l'accoutumée. Les personnages apparaissent plein d'énergie et prennent littéralement vie à travers une myriade d'expressions faciales et de postures corporelles réalistes. Le seul reproche est que nous ne connaissons pas vraiment les antécédents de chacun, ce qui est un peu problématique ssi vous n'avez pas suivi Secret Wars et les séries qui en découlent. Les fans qui ne sont pas familiers avec Shiklah doivent être également prévenus, il faudra se rafraîchir la mémoire avec quelques anciens numéros de la série Deadpool de Duggan si vous voulez connaître son affaire.

VERDICT

-

Mme Deadpool et les Howling Commandos apparaît comme une mini-série divertissante. La trame se focalise essentiellement sur Shilkah et ses hommes, alors que Deadpool narre l'histoire sous une forme fantomatique. Si vous n'avez pas suivi les précédents arcs, il sera peut être un peu difficile de connaître tous les tenants et aboutissants de l'intrigue, mais ce volume est indéniablement amusant.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés