Moi, Tonya
Plate-forme : Blu-Ray - DVD
Date de sortie : 20 Juin 2018
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Craig Gillepsie.

Le patinage artistique est tout pour Tonya Harding. Issue d'un milieu populaire et maltraitée par sa mère qui voulait en faire une championne, elle a grandi en acceptant cette violence. Son amoureux la frappe d'ailleurs régulièrement, l'obligeant à rendre les coups donnés. Malgré un talent évident et un nombre incalculable d'efforts, son association de patinage semble la bouder, remettant en question son style peu orthodoxe. Elle est tout le contraire de Nancy Kerrigan, la favorite aux prochains Jeux olympiques. À tel point que les proches de Tonya Harding commencent à comploter contre sa rivale. En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan a été sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d'avoir planifié et mis à exécution l'agression ...

Grâce à ce film, on comprend le malheur de cette patineuse, sans pour autant minimiser sa responsabilité dans ces événements. La violence naturelle de l'histoire se retrouve en corrélation avec les travellings furieux, les panoramas et les plans séquences. Cependant, voici l'hybris : on dirait que la caméra a trop conscience du cynisme et de l'agressivité avec lesquels l'histoire est racontée, elle commet donc un excès et exagère un peu sa propre proposition. La comparaison immédiatement établie est, d'une part, avec les films des frères Coen, notamment à cause du ton, et d'autre part, avec la mise en scène de Good Boys (1990) et, pourquoi pas, du Loup de Wall Street (2013). A priori, et avec quelques préjugés qui n'échouent généralement pas, ce long métrage entre dans ce groupe de films bâtards qui sont en fait un moyen de gagner des prix pour leur distribution. Récemment, la transformation de Gary Oldman pour jouer Churchill dans The Darkest Hours lui a valu un Oscar du meilleur acteur. De la même façon, Moi, Tonya essaie de pousser le mimétisme à son point le plus extrême avec Margot Robbie. L'histoire aborde des thèmes difficiles (violence, pauvreté, drames familiaux) mais d'une manière rafraîchissante, jamais pathétique. Un film homogène, avec les bonnes décisions et la violence nécessaire pour nous faire tenir un biopic intéressant.

VERDICT

-

Moi, Tonya retrace l'histoire de la patineuse américaine Tonya Harding et de la fameuse affaire Nancy Kerrigan en 1994. Ce film construit en flash back est ponctué par les témoignages des principaux acteurs protagonistes face caméra. L'histoire est grave, drôle et touchante à la fois. Un des meilleurs biopics de ses dernières années.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés