The Last Remnant Remastered
Plate-forme : PlayStation 4 - Nintendo Switch
Date de sortie : 06 Décembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

Dans un monde rempli de Rémanences, Rush est bien déterminé à découvrir la vérité autour de la disparition de sa sœur.

Square-Enix présente.

L'histoire qui nous est contée aujourd'hui nous amène dans un monde magique, dans le plus style nippon : Dans les temps anciens, de mystérieux artefacts nommés « Rémanences » furent découverts de par le monde. Leurs incroyables pouvoirs devinrent progressivement des objets de convoitise... et l’équilibre du monde s’en trouva à jamais brisé. Alors que l'égalité laissait place à la loi du plus fort, la guerre s’avéra vite inévitable. Notre histoire commence mille ans plus tard : Rush Sykes vit avec sa sœur Irina sur l'île reculée d'Eulam, loin de la lutte pour le pouvoir des Rémanences qui est en train de se dérouler sur le continent. Cette vie paisible vole cependant en éclats lorsqu’il assiste impuissant à son enlèvement par un mystérieux groupe de soldats... Rush part immédiatement à leur poursuite, inconscient des dangers du monde extérieur, mais déterminé à retrouver sa sœur à n'importe quel prix.

La première chose que l'on remarque dans The Last Remnant est sa grande ressemblance avec les anciens Final Fantasy dans la mécanique de jeu. Les combats surviennent très régulièrement et on retrouve le sacro-saint système de tour par tour. Mais ici les ennemis sont visibles sur la carte et la mécanique du jeu est différente avec un système d’Engagement Sélectif permettant de confronter vos ennemis à votre gré, via un système de cercle rappelant Blue Dragon (Xbox 360) et permettant de donner des ordres à vos troupes. Ici les traditionnelles options ne sont plus disponibles et même pour utiliser un objet, il faudra commander l'action. Autant dire qu'il est très difficile de s'en sortir au début du jeu tant la complexité domine dans The Last Remnant. Seules les attaques spéciales, à base de QTE, sont assez simples à lancer. En outre, il n'est pas possible de faire du leveling comme dans un Final Fantasy, l'évolution du personnage étant plutôt aléatoire, et rappelant la série SaGa (normal après tout, The Last Remnant a été développé par la même équipe). Cependant, le Remaster offre la possibilité d'accélérer les combats en mode turbo, une bonne idée pour passer cette partie pas toujours passionnante.

Une conversion fidèle ?

Sorti en 2008 sur Xbox 360, The Last Remnant avait bénéficié d'un portage sur PC l'année suivante et c'est sur cette version qu'est basée cette remastérisation. Le jeu abandonne au passage le moteur Unreal Engine 3 au profit de l'Unreal Engine 4, de quoi offrir une modélisation des personnages plus précises, des couleurs éclatantes, des effets de lumières plus naturels, et bien sur un support de la 4K sur PS4 Pro. Si le rendu gagne indéniablement en précision, certains environnements s'avèrent assez discutables sur leurs choix artistiques et ne profitent qu'assez peu du remaster. Le jeu est assez fluide et les saccades constatées sur Xbox 360 ont ici disparues. Comme à l'accoutumée, le jeu est baigné de nombreuses scènes cinématiques, l'occasion de mettre en valeur les étranges personnages humanoïdes et la bizarre ménagerie du jeu. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer en Remote Play sur la PlayStation Vita.

La jouabilité du jeu est assez difficile à prendre en main, mais le jeu n'en demeure pas moins intéressant pour autant, servi par un scénario assez ambitieux. L'intrigue principale reste convaincante pour un jeu de rôles (comptez quarante heures environ), de nombreuses fautes de goût pénalisant néanmoins la progression. Accompagné de musiques toujours aussi bien orchestrées, The Last Remnant comprend des doublages tout en anglais (le japonais n'est étrangement accessible que lorsque la console est en japonais !), mais les textes ont été localisés en français.

VERDICT

-

Malgré quelques progrès techniques et l'accélération possible des combats, The Last Remnant Remastered reste fidèle à l'ADN de l'original paru sur Xbox 360 en 2008 et loin d'être sans accrocs. Le titre est en effet très complexe, imparfait dans sa jouabilité, et la progression est décousue. En somme, le jeu de Square-Enix est loin d'être la perle attendue. Avec tant d’autres grands jeux dans son catalogue, pourquoi l'éditeur a t-il choisi de remasteriser en premier lieu The Last Remnant ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés