Dept. H tome 3 : Meurtre en grande profondeur
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Septembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Matt Kindt 
Couleurs : Sharlene Kindt

Rappel des faits : Le célèbre scientifique Hari Hardy a conquis l'espace mais paradoxalement il s'est installé au fond de l'océan dans la station qu'il avait créé à plus de 9000 mètres de profondeur. Lorsque le professeur est retrouvé mort dans une chambre dépressurisée, certains craignent qu'il s'agisse d'un sabotage et non d'un simple accident. Pourtant, ce pendant moderne du commandant Cousteau était fortement apprécié par ses pairs. Sa fille Mia est chargée par l'ERSSM, l'entreprise qui finance ce projet, d'enquêter sous couverture et d'établir qui est le meurtrier parmi les sept personnes qui vivent sur cette base. Elle connaît la plupart d'entre eux puisque c'est son père qui les a formés. De nombreux souvenirs remontent ainsi à la surface mais le temps n'est pas à la nostalgie. La base a été sabotée et d'ici vingt quatre heures, elle sera entièrement inondée (les preuves avec). Mia ne peut pas compter sur une aide extérieure, car les communications avec la surface s'avèrent très difficiles. Dans ce troisième volume, confrontée à une base qui implose lentement, Mia se rapproche de la résolution du meurtre de son père. Mais les choses ne seront pas si faciles, car notre petite équipe de survivants se heurte à des méduses psychiques et à une exposition à des agents pathogènes potentiellement létaux qui pourraient les rendre complètement fous avant qu’ils puissent atteindre la surface. La plus grande question demeure : pourquoi ne sont-ils pas autorisés à faire surface ? Les événements au-dessus de la ligne de flottaison commencent à avoir des conséquences majeures pour ceux qui sont pris au piège. Mia a peut-être découvert qui a assassiné son père, le professeur Hari Hardy. Cependant, le motif du crime peut s'avérer encore plus dévastateur ! En examinant le passé de Hari Hardy, il est clair que le père de Mia est l'artisan de sa propre destruction, et peut-être aussi celle de Mia. Entre-temps, certains membres de l’équipe du département H semblent devenir fous, car ils se sentent obligés d’aider une tortue marine plus âgée que le temps.

Dept H est un comics paru aux États-Unis en vingt-quatre numéros qui seront répartis en quatre tomes en France. L'album de Matt Kindt nous présente des personnages ayant chacun sa part d'ombre et de mystère. Tous se connaissent depuis longtemps et se considèrent comme une véritable famille. On retrouve parmi eux, Raj le propre frère de Mia (et donc le fils du disparu) ou encore son ancienne meilleure amie. Le fossé entre la fratrie est perceptible, Mia ayant préféré l'espace à l'ivresse des grands fonds. Ce troisième opus sera l'occasion de mieux connaître les forces en surface et d'identifier peut être pour de bon le coupable. L'atmosphère étouffante des fonds marins ajoute une pression supplémentaire, surtout que l'eau ne cesse de monter. Le dessin est agréable, agrémenté d'aquarelle en couleur directe de la femme de l'auteur. Le cadre fait preuve d'un certain réalisme et la station affiche des décors d'un grand réalisme, ce qui contribue à l'immersion. Les expressions des personnages sont également bien mises en scène et on sent leurs fêlures psychologiques. A 11 km de profondeur, d'aucuns pourraient perdre la tête.

VERDICT

-

Dept H. est une série captivante. Ce troisième volume multiplie les interrogations : Non seulement une mystérieuse substance menacent la santé mentale des survivants, mais les autorités refusent au groupe de regagner la surface. C'est en replongeant dans son passé et surtout celui de son père que Mia trouvera peut être les réponses à la situation actuelle ...

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés