Mortal Kombat 11
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One - Nintendo Switch
Date de sortie : 23 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Mortal Kombat est de retour dans un nouvel épisode de la série emblématique, plus explosif que jamais !

Un retour attendu.

Au cœur de Mortal Kombat 11 se trouve son mode histoire, repoussant les limites de ce que nous avons vu dans les jeux de combat dans le passé. Le mode histoire est aussi excentrique que l'on pourrait s'y attendre de la franchise Mortal Kombat avec des scènes d'action folles adaptées à une expérience cinématographique, combinée avec le combat fantastique entre les deux. Le mode histoire requiert environ une dizaine d'heures pour le terminer en difficulté moyenne et chaque moment était fou, depuis la rencontre de Johnny Cage avec son jeune lui-même, jusqu'aux tours et détours moraux qu'auront à faire les personnages. Par exemple, le bon vieux Briggs se tourne vers le côté obscur alors qu'il essaie de protéger sa fille, mais son alter ego l'aide à voir la lumière à nouveau. Malheureusement, l'histoire était parfois un peu déroutante, car elle tourne autour d'un personnage appelé Kronica qui écrase les lignes du temps dans le but de réinitialiser les événements et de se débarrasser du protecteur de Earthrealm, Raiden. Au début, il était difficile de comprendre tout cela, mais plus avancer, plus les éléments deviendront limpides. Vous devez être en quelque sorte un super fan de Mortal Kombat pour comprendre toutes les références laissées au cours de l'histoire, mais même si vous ne l'êtes pas, vous pouvez simplement vous asseoir et profiter de toute l'action sanglante. C'est un trajet impressionnant et parfois déroutant qui vous maintiendra sur le bord de votre siège.

Compléter l'histoire vous permet de débloquer Frost, qui utilise littéralement sa propre tête pour frapper les autres au visage. Vous ferez également la connaissance de Cetrion, un ancien Dieu, ainsi que de Géras et plus encore. Certains favoris de la série font également un retour après avoir été tués dans Mortal Kombat 9, comme Liu Kang et Shao Kahn, ce dernier étant un bonus de pré-commande. Ajoutez à cela des récurrents de la série comme Sub-Zero, Raiden et Scorpion avec une liste totale de 25 personnages et vous avez le choix parmi une grande variété de kombattants. Il existe également 21 niveaux uniques que vous pouvez colorer avec le sang de votre ennemi, ce qui signifie que même après 40 heures le gameplay est encore frais. Mais la variété des niveaux et des kombattants n'est pas ce qui rend Mortal Kombat 11 si grand. C'est le gameplay qui brille par-dessus toute autre chose et en entrant dans chaque bataille, vous pouvez sentir combien le gameplay est raffiné. Les choses sont un peu plus lentes que les titres précédents de Mortal Kombat, ce qui devrait être une bonne nouvelle pour les nouveaux venus. Ne vous méprenez pas, le jeu est encore extrêmement difficile à maîtriser, mais une approche plus lente et mieux ancrée au combat signifie que vous disposez d'une fenêtre légèrement plus grande pour réagir et contrer les attaques d'un ennemi. Cela devrait aider les nouveaux joueurs, tandis que les vétérans de la série seront toujours en mesure de réaliser des combos massifs et des mouvements impressionnants pour battre le visage de leur adversaire.

Toujours plus complet.

Chaque personnage dispose de Fatalités, de Noob Saibot déchirant ses adversaires avec des portails, aux escapades dévorantes de cerveau de Baraka, en passant par le génial finisseur de Frost et le mouvement dégoûtant de D'Vorah qui ressemble à une scène extraite d'un film d'Alien. Nous avons ensuite les Fatal Blows, un mécanisme que vous pouvez utiliser lorsque votre combattant tombe en mauvaise santé. Cela peut vous aider à revenir dans un combat qui était certainement perdu, détruisant une grande partie de la santé de l'ennemi en appuyant sur deux boutons ensemble au bon moment et au bon endroit. Les Coups fatals ne peuvent être utilisés qu'une fois par match. Par conséquent, une utilisation stratégique peut vous aider à vaincre un adversaire difficile, surtout s’ils ont déjà utilisé leur coup fatal. Cela aide les nouveaux venus et c'était une scène bienvenue dans chaque match, car ces Coups fatals sont presque aussi brutaux que les Fatalités elles-mêmes. En parlant de Fatalités, chaque personnage en a deux, la seconde pouvant être débloquée, ce qui nous amène à la progression et à la personnalisation du personnage.

Mortal Kombat 11 a un système de progression des personnages à la fois addictif et grincheux. Il faut près de huit heures pour déverrouiller deux nouveaux Fatalities et une douzaine de pièces d'équipement. Il s'agit d'un processus lent et régulier qui vous permet de dépenser trois différents types de devises pour déverrouiller les coffres dans la Krypte. Disons que vous avez une pièce d'équipement que vous aimez, comme le bandeau de Liu Kang. Vous devez ensuite équiper cette pièce, la mettre à niveau pour déverrouiller les fentes d'augmentation, puis trouver l'un des cinq types d'Augmentations qui s'adaptent réellement dans cette pièce d'équipement. Chaque pièce a deux fentes d'augmentation et il faut plusieurs heures pour la mettre à niveau. Les Augmentations insérées dans les engrenages augmentent les capacités spéciales d'un combattant, en ajoutant, par exemple, 3% de dégâts de feu supplémentaires aux attaques de Liu Kang, ou en permettant à votre combattant de subir moins de dégâts lors d'attaques importantes telles que Fatal Blows. Il y a une option d'amélioration de l'expérience, que vous pouvez acheter avec les Time Crystals. Cependant, la boutique n'était pas encore ouvert au lancement du jeu, alors nous ignorons combien de temps sera nécessaire pour mettre votre équipement à niveau avec des achats en argent réel.

Une progression lente du personnage.

C'est ce qui se passe avec la progression du personnage de Mortal Kombat 11. Il semble un peu dépendant de la chance lorsque vous entrez dans le Krypte. La Krypte est le rêve d'un pillard, où vous pouvez vous promener et ouvrir les coffres, découvrir ses secrets en abattant des murs et bien plus encore. Vous pouvez faire des offrandes pour une pièce d'équipement aléatoire, trouver de nouvelles recettes, les fabriquer à la Forge et bien plus encore. Explorer la Krypte est un jeu à part entière, car la vaste région a tant de secrets à découvrir. C'est ici que vous dépensez vos Kions, vos Coeurs ainsi que vos Cristaux. Les pièces de monnaie sont les plus faciles à trouver, mais après avoir ouvert une vingtaine de coffres et reçu des articles qui ne sont pas pertinents, nous avons dû y retourner et farmer davantage. Les cœurs, d'autre part, prennent beaucoup de temps à être rassemblés car vous n'en obtenez que quelques uns en exécutant des brutalités ou des fatalités pendant les matchs. Avec 250 de cette devise, vous pouvez ouvrir des coffres qui contiennent des fatalités supplémentaires. C'est aléatoire, cependant, ce qui signifie que vous pourriez passer des mois à remuer la terre sans obtenir la fatalité que vous voulez. C'est très compliqué et cela prend beaucoup de temps à comprendre.

Heureusement, chaque personnage dispose déjà de deux variantes prédéfinies et toutes ses capacités sont débloquées. Vous pouvez donc personnaliser un combattant avec différents ensembles de capacités sans avoir besoin de déverrouiller quoique ce soit. Ajuster une construction de personnage demande du temps et beaucoup de connaissances du jeu, mais les nouveaux arrivants peuvent simplement s'en tenir aux paramètres prédéfinis et les mettre à niveau si nécessaire, en ajoutant quelques skins cosmétiques pour que votre personnage se démarque. Augmenter la puissance de votre personnage semble essentiel pour faire face à certaines des tours les plus difficiles. Nous pourrions flâner dans la plupart des premières tours Klassiques, mais les tours du Temps nous posent d'énormes défis à surmonter. Vous devez utiliser des Konsumables spécifiques afin d'y parvenir, par exemple, en utilisant un consommable qui annule les effets des Blood Rockets, ce qui est une condition spéciale dans certaines tours. Il y a des douzaines de consommables que vous gagnez en complétant des matchs, en ouvrant des coffres dans le Krypte et en terminant des tours avec un score spécifique. Tout cela mène à une expérience avec beaucoup de profondeur stratégique et pour rendre les choses un peu plus faciles, vous pouvez déverrouiller des tours en dépensant une cargaison de Koins spécifiques au personnage que vous aimeriez construire. Les choses se compliquent assez rapidement et cela peut prendre des heures pour terminer une tour de personnage avec un boss final puissant si vous n'êtes pas un vétéran de Mortal Kombat.

Techniquement en progression.

Mortal Kombat 11 tourne toujours sur une version modifiée de l'Unreal Engine 3 et non l'UE 4. Le graphisme est une indéniable réussite, avec des personnages finement modélisés (malgré des visages un peu brillant), des décors riches en détails, et surtout des effets visuels parfaitement gérés (toujours très violent aussi). Il n'y a aucun ralentissement, de baisses de la fréquence d'images, ni de bogues ou de problèmes visibles. Tout semble simplement mieux que le jeu précédent, mais ce qui distingue Mortal Kombat 11, c'est à quel point les personnages sont clairement visibles et précis. L'époque où l'on perdait son personnage dans le feu de l'action est révolue grâce à la clarté accrue des personnages. Même l'interface utilisateur est plus visible grâce à sa couleur dorée. La seule petite chose que certains pourraient penser être un problème, c'est que vous avez besoin d'être en ligne pour la progression des personnages, même lorsque vous combattez des adversaires contrôlés par l'IA. Le côté second degré des Fatalités est parfaitement assumé, et on est davantage amusé en voyant ces scènes irréalistes au possible, que véritablement choqué. Si différentes configurations sont proposées, le jeu offre un panel de commandes assez riches. Notez que sur PS4 Pro, le jeu affiche une résolution comprise entre 1260p et 1440p, contre 1080p sur la PS4 standard, la priorité a été mise sur le 60fps constants. Seules les scènes cinématiques tournent à 1800p.

Jusqu'à présent, nous avons parlé de l'expérience en solo, mais comment se passe le gameplay en multijoueurs ? Chaque match s'est déroulé en douceur et avec une grande réactivité. Il n'y a tout simplement pas de quoi se plaindre et dans un mois, les tournois en ligne vont aussi commencer à s'ouvrir. Il y a même des batailles d'IA qui vous permettent de créer une équipe de personnages d'IA pour défendre et attaquer l'équipe des autres joueurs. C'est un ajout vraiment amusant, mais encore une fois, cela dépend de la puissance de vos combattants et de ce que vous et votre adversaire avez produit. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

VERDICT

-

Mortal Kombat 11 est, sans aucun doute, tout ce que nous voulons dans un jeu de combat. Des morts brutales, des effluves de sang, des combats fluides et réactifs et une foule de contenu qui peut vous tenir occupé pendant des mois, voire des années. Combinez tout cela avec une progression profonde des personnages et le fait qu'il y a toujours quelque chose à débloquer, et il est clair que NetherRealm a créé un champion pour Earthrealm et au-delà. Cependant, l'histoire semble parfois un peu incohérente et déroutante. La progression des personnages semble beaucoup trop lente et aléatoire. Pour débloquer quoi que ce soit d'intéressant, vous devrez passer plus d'une douzaine d'heures à traverser des tours et à ouvrir une tonne de coffres dans le Krypte. Le jeu ne devrait pas avoir d'aspect "pay-to-win" mais il pourrait y avoir une certaine forme d'augmentation de XP avec de l'argent réel, ce qui explique pourquoi la progression du personnage est si lente en premier lieu.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés