Far Cry New Dawn
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One
Date de sortie : 15 Février 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Dans Far Cry New Dawn, vous incarnez le dernier espoir de résistance dans un Hope County totalement transformé et post-apocalyptique.

Retour au front.

Penser que Far Cry 5 a moins d'un an peut être une révélation choquante d'autant plus que Far Cry New Dawn est là et que c'est une toute nouvelle expérience Far Cry à part entière. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une extension, il s'agit d'un jeu plus petit et plus court, mais qui met l'accent sur sa campagne scénarisée. Far Cry New Dawn correspond à tout ce que l'on peut attendre de la recette Far Cry. Il y a un grand monde ouvert à piller et à explorer, une vaste gamme d'armes à feu impressionnantes à fabriquer, beaucoup d'activités secondaires pour vous tenir occupé et, bien sûr, toutes les explosions qui illuminent votre écran. Far Cry New Dawn apporte également quelques nouveaux mécanismes qui ajoutent quelques nouveaux éléments de gameplay. Certains d'entre eux ne fonctionnent pas aussi bien qu'on aurait pu l'espérer, mais ils en font assez pour que le jeu se démarque de celui de l'an dernier. Le nouveau système RPG vous permet affronter des ennemis de rang supérieur qui sont plus difficiles à tuer, en particulier si vous n'avez pas l'équipement supérieur pour les combattre, et la capacité de récupérer chaque avant-poste et de le réinitialiser afin d'augmenter la difficulté et de gagner de l'éthanol et de rares tenues cool est un excellent moyen de permettre aux joueurs de continuer à broyer ces avant-postes bien après la fin de la partie.

Far Cry New Dawn débute dix-sept ans après la fin du monde provoquée dans Far Cry 5. La société n'est plus. Au lieu de cela, de petits groupes de personnes ont formés un refuge ensemble pour tenter de créer un sanctuaire. Vous jouez le rôle d'un survivant envoyé dans un endroit appelé Prospérité afin de les aider à grandir et à évoluer. Un groupe de rebelles mortels connus sous le nom de Ravageurs, dirigés par des jumelles folles, Lou et Mickey, qui interceptent votre train et les choses tournent mal. Après une introduction plutôt épique, vous découvrirez le point de vue de New Dawn sur le comté de Hope County, un casting de personnages remarquables et le magnifique monde ouvert à explorer. Le but du jeu est de créer un havre de paix en aidant les Survivants à travers la carte, en les ramenant au camp d'origine, en améliorant leur équipement et en éliminant les Ravageurs une fois pour toutes. La série Far Cry est connue pour ses antagonistes forts et les jumelles Mickey et Lou occupent à présent ce rôle. On aurait apprécie que leurs histoires soient un peu plus étoffées, mais ce sont deux filles folles qui profitent de la fin du monde,  qui dirigent une bande de routiers impitoyables et tuent des gens. Après Joseph Seed, il peut être difficile de suivre leur présence et bien que Ubisoft ait essayé de dépeindre ces deux-là comme des durs à cuire, leurs personnages ne sont pas assez profonds pour que le joueur s'en soucie.

Hope Country méconnaissable ou presque.

Les terres du comté de Hope se sont déplacées, des lacs se sont formés et des montagnes se sont créées en raison des dommages causés par les retombées nucléaires. Cela signifie que la carte d'ensemble est très différente. Bien sûr, vous rencontrerez des points de repère mémorables, mais il est difficile de déterminer exactement où vous vous situez par rapport à l'emplacement de Far Cry 5. C'est l'âge de la "Super floraison", ce qui signifie que la plupart des terres et ses repères sont maintenant recouverts d'une végétation magnifique. Les animaux ont aussi muté légèrement avec de grosses cornes, les ours ont la peau dure comme de la pierre et les bisons sont plus mortels que jamais avec des crânes massifs en pierre qui peuvent facilement vous assommer. Il en va de même pour les lieux, car ils sont aujourd'hui très différents mais encore reconnaissables dans une certaine mesure. Les Ravageurs se sont emparés de points de repère sur toute la carte et les ont transformés en leur propre base dans le but de rassembler la ressource la plus rare sur les terres, l'éthanol. Il n'y a pas de monnaie dans le jeu, au lieu de cela, vous prenez le contrôle de ces avant-postes, vous les récupérez, vous faites la course pour récupérer les cargaisons tombez du ciel, et vous collectez tout ce que vous trouvez afin d'échanger, de fabriquer des armes ainsi que des objets et d'améliorer Prospérité.

Cette nouvelle économie guide le joueur, mais elle n'est pas aussi souple qu'espéré. Les ressources sont abondantes, ce qui est une bonne et une mauvaise chose. D'une certaine façon, cela vous permet de vous concentrer sur le monde, le gameplay et l'histoire, mais d'une autre manière, cela jette complètement l'aspect survie par la fenêtre. Cela dit, les choses que vous pouvez fabriquer sont fantastiques et leur caractère imparfait rajoute un certain réalisme à l'ensemble. Enfin, la plupart parce que certains items sont extrêmement exagérés et ne s'intègrent pas du tout dans le thème ni dans le décor du jeu. Un simple exemple ? Le lance-flammes licorne. Ces armes s'ajoutent alors au combat qui est plus familier que jamais. Sauter, glisser, abattre les ennemis d'en haut, et bien sûr, la furtivité sont au rendez-vous. Avec le nouveau système de classement, vous avez besoin d'avoir des compétences de rang supérieur débloqués pour faire tomber silencieusement le niveau 3 et les ennemis d'élite, mais cela ne fait aucune différence une fois que vous avez un fusil de chasse à double canon équipé, vous pouvez foncez sur les ennemis et ils meurent assez rapidement.

Un concept qui évolue.

Le plus gros problème du jeu est la façon dont il change si radicalement de difficulté. Au début, vous luttez et relevez tous les défis aussi sérieusement que possible, mais peu de temps après avoir déverrouillé des armes décentes, que ce soit dans le jeu ou dans le Club Ubisoft, les choses deviennent beaucoup trop faciles . On aurait apprécié voir Fary Cry améliorer son défi tout au long de l'expérience et pas seulement pour le premier acte. Même les ennemis classés deviennent beaucoup trop faciles et s'attaquer aux avant-postes au rang le plus élevé ne requiert que l'usage d'un arc afin de désactiver toutes les alarmes à distance. En exploitant cette faiblesse, vous pouvez récupérer très facilement des équipements redoutables. La progression des personnages dépend du niveau et de l'état de Propérité et le déblocage et la mise à niveau des Survivants vous donne accès à de nouvelles compétences, de nouvelles armes et techniques. Encore une fois, vous pouvez juste attaquer un avant-poste au plus haut niveau et tout déverrouiller à mi-parcours de l'aventure. Ceci dit, le système de progression est une fonctionnalité très utile qui vous permet de continuer à travailler et de vous efforcer de sauver tous les Survivants et de déverrouiller tous les avantages.

L'une des meilleures caractéristiques du jeu est sans aucun doute le nouveau mode Expéditions. Tout au long du jeu, au fur et à mesure que vous améliorez cette partie de Prospérité, vous aurez accès à d'autres Expéditions. Ces missions se déroulent à l'extérieur du comté de Hope et vous emmènent sur de magnifiques petites cartes à travers les États-Unis. Les retombées nucléaires les ont également touchées, de sorte que l'apparence et la sensation s'harmonisent bien avec l'ensemble du jeu. C'est ici que vous et votre partenaire devez vous rendre sur la carte, tout éviter ou tout tuer, trouver un sac à dos et vous rendre au point d’extraction tout en survivant à l'assaut des ennemis. Lorsque vous récupérez le sac, une alarme GPS se déclenche au bout de 30 secondes. Tous les ennemis commencent à se diriger vers vous alors que vous essayez de rejoindre le point d’extraction et de survivre pendant que l'hélicoptère arrive. Ces missions ont marqué une grande rupture par rapport à l'exploration habituelle du comté de Hope et ont toutes offert un endroit unique à visiter, toutes avec des approches et des opportunités de combat uniques. La plus brillante est sans doute celle à bord du H.M.S. MacCoubrey qui vous fait entrer dans un bateau géant, prendre le sac et quitter le large à bord d'un moto. C'était amusant et gratifiant car tout le butin que vous obtenez de ces missions est utilisé pour fabriquer l'équipement le plus performante qui soit.

Tout change alors dans Far Cry New Dawn après un certain point où vous obtenez des pouvoirs spéciaux appelés Eden's Touch. Avec ces pouvoirs, vous pouvez faire un double saut, abattre des ennemis tout en vous guérissant et même basculer dans une rage pour frapper tout le monde. Ces missions d'expédition et d'avant-postes deviennent alors un peu plus faciles mais votre approche change, ce qui diversifie également l'expérience. Une session moyenne avec Far Cry New Dawn vous emmène dans des endroits familiers pour chasser des trésors, tuer un groupe de rebelles, recruter de nouveaux alliés (mercenaires ou animaux), ramasser de l'éthanol et améliorer sa base. C'est un cycle qui fonctionne et vous ne vous ennuyez jamais car le monde en a assez pour vous tenir occupé et vous distraire. Ajoutez à cela un mode coopération et vous avez l'une des meilleures façons de passer votre temps.

Une réalisation qui progresse ?

Bien que tournant toujours sur la version 2.0 du moteur graphique Dunia (utilisé depuis Far Cry 3), ce nouvel épisode offre pourtant une réalisation technique très réussi. La profondeur de champ est élégamment rendue, les cycles jours/nuit bien gérés, et les conditions climatiques très crédibles. L'étendue de la zone de jeu et sa relative vivacité force le respect. L'animation demeure assez fluide sur consoles, malgré quelques ralentissements notables, et l'intelligence artificielle demeure dans la lignée de Far Cry 5. Les protagonistes réagissent en fonction de vos actions, et on ne vit jamais les mêmes évènements similaires de la même manière. Vos alliés sont très puissants, aussi, il arrive que vous pussiez accomplir certaines missions s'en sortir votre arme. Si quelques soucis d'interface se font sentir (en particulier pour gérer l'inventaire), la jouabilité de Far Cry New Dawn reste très arcade, et se maîtrise en quelques secondes. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, et l'ensemble demeure très agréable. Sur PS4 Pro, on profite d'une résolution en 1620p (contre 1080p sur le modèle de base).

Le jeu dure environ vingt cinq heures tout en faisant les quêtes principales, sachant que deux fins sont à nouveau possible (un bonne et une mauvaise). Il y a aussi la possibilité de revenir en arrière et de terminer tous les avant-postes sur la difficulté la plus élevée pour cet engin et de terminer les grandes Expéditions sur diverses difficultés également. Ces activités sont amusantes et gratifiantes, donc il y a une raison d'y retourner. Malheureusement, le plus grand écueil de Far Cry New Dawn réside dans son système de classements. Cela aurait pu être quelque chose de vraiment génial qui offrait de nouveaux défis et de nouvelles couches de gameplay, mais en fin de compte, il est tombé complètement plat car il n'est tout simplement pas assez étoffé pour justifier une quelconque attention de votre part. La première fois que vous voyez un garde d'élite est intimidante, mais dès que vous vous rendez compte que vous pouvez le massacrer avec un fusil monté artisanalement ou de la dynamite, les choses tournent au pire. Mais la magie réside dans le monde ouvert et les activités du jeu, et nous savons tous que Ubisoft excelle dans ce domaine. Côté son enfin, la bande son proposée est de très grande qualité, avec des musiques bien choisies, un doublage très travaillé et des bruitages immersifs.

    

VERDICT

-

Far Cry New Dawn offre une vision explosive de l'apocalypse avec des personnages mémorables, une action formidable et une quantité décente d'activités uniques pour que l'expérience soit renouvelée en permanence. Si Far Cry New Dawn ne révolutionnera clairement pas la série, il reprend les solides bases de ses prédécesseurs et cela devrait suffire à tous les adeptes du genre. Le système de progression a été mis au goût du jour, l'aspect multijoueurs n'a pas été oublié, permettant de vivre la campagne en coopération  tandis que la réalisation technique marque une progression sensible (en particulier du côté des couleurs).

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés